Test Rossignol XV Magtek Wide 2018

4 tests Rossignol XV Magtek Wide.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,3/10
yugg
Par yugg

Masterclass de Rossignol!

 164 Rossignol XV Magtek Wide
Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,90m | 85kg | Avancé
Taille testée : 164
Acheté : 300€ d'occasion
Conditions du test : Toutes

Points forts

- Magnifique!
- joueuse
- light
- accroche
- Polyvalence
- stabilité

Points faibles

?

Un véritable couteau suisse.

Pourtant on pourrait s'attendre a une board plutôt exclusive vu le profil de son géniteur, mais le fait de pouvoir travailler la board dans tout les sens grâce a un flex bien dosé combiné a un rayon court offre une certaine permissivité.

C'est malgré tout une planche qui développe tout son potentiel chez les riders toniques tant elle est joueuse.

grâce aux renforts internes en basalte et aramide, chaque mouvement, chaque pression est renvoyé dans les jambes avec un facteur 10. Super fun en bord de pistes ou dans les terrains "bumpy".


Sur piste 

Avec un rayon de 8,7m, difficile de tailler de la grande courbe en eurocarve mais les amateurs apprécieront le carving ultra nerveux que cette board nous délivre.

Chaque relief est une invitation a tester la stabilité de la planche dans les aires et chaque cassure propice a balancer un gros nose butter.

aussi les carres ondulés font merveille dans les murs glacés ou la trafolle regelée. on peut néanmoins ressentir une légère perte de fluidité quand on joue de la carre.

Pour ce qui est du park même si on est clairement pas dans le registre de cette board, ça ne m'a pas empêché d'apprendre mes premiers 3.6 dessus.


Partout ailleurs

en poudre, ça flotte sans efforts grâce au gros nose rigide et le tail ajouré et plus soft donne a cette board un feeling très surfy.

dans la trafolle et la neige changeante cette board mange le relief et on reste constamment sous contrôle.


Conclusion

je récapitule, on a donc une board qui permet de shreder les bords de piste, de carver comme un dingue, d'aller faire le sanglier entre les sapins, du couloir gelé ou des sauts de barre dans des faces raides, puis ensuite d'aller taper 2/3 jumps au Snow Park avant de redescendre au parking.

C'est maintenant sa 4ème saison a être malmené quotidiennement et je pense qu'elle a encore de beaux jours devant elle, le topsheet n'a pas bougé, elle n'a pas trop perdu en flex et même la semelle qui me paraissait un peu tendre résiste bien aux assauts de la caillasse. 


Une pépite!

Pour qui ?

pour les rider intermédiaires a expert qui cherche de la polyvalence et du fun

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.