Test Zag H95 2019

33 tests Zag H95.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Zag H95
eirikr

Une polyvalence à toute épreuve (en ski de rando)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,70m | 75kg | Expert | Besançon
Taille testée : 174
Acheté : 300€ en ligne
Conditions du test : Beau temps, course de ski en rando avec nuit en refuge, neige molle, neige de glacier, neige poudreuse, dévers, pentes raides

Points forts

Stabilité, sécurité, passe-partout, accrocheur, déjauge bien

Points faibles

Poids (pour de la rando) et encore...

Pour commencer, un petit rappel, j'ai laissé ici un test sur le ZAG Ubac 95 que j'utilise aussi bien en ski de rando qu'en piste.

Et j'ai convaincu un copain d'acheter ces H-95 pour faire 70 piste et 30 rando avec moi... Il a finalement choisi de les monter avec des fixations Dynafit en pensant qu'il ferait sans doute finalement plus de rando que prévu et suivant les conseils des gars de chez ZAG (oui ces skis passent sans problèmes avec des fix légères !)

Comme nous avons la même taille de semelles je me suis permis de les lui emprunter pour voir si je l'avais bien conseillé...

Et pourquoi présenter le test alors qu'un nouveau modèle vient de sortir ? parce qu'on le trouve encore en vente dans pas mal d'endroits à des prix ultra-raisonnables et que j'espère vous convaincre que ça peut être une bonne affaire


Lieu et conditions du test : montée au sommet du Wildhorn (3250) en passant par l'Iffighore et la cabane. Conditions printanières, neige tantôt très chaude tantôt regelée, dévers, conditions glaciaires le 2nd jour.


Impressions générales : alors ok, sortant de mes skis à 1200g tout mouillés j'avais un peu peur. Mais comme les conditions de course étaient plutôt peinardes, groupe sympa pas trop rapide, c'était parti.

Leur surpoids ne se fait presque pas ressentir en rando car l'équilibre général du ski est bon. Les lignes de cotes étant les mêmes que l'Ubac, je n'ai pas eu plus de problèmes en dévers. Donc montée RAS. Par contre là où il fait sacrément la différence c'est à la descente : stabilité, maniabilité, sécurité sont les maîtres mots. Il casse ou tasse la neige dure tout en accrochant. Il offre un vrai régal dans les parties de neige froide plus poudreuse. Il arrive à être joueur. Il ne m'a posé aucun souci de déclenchement des virages dans les parties plus raides. Il passe sans obliger à trop d'efforts dans la neige lourde... Bref que du bonheur !

ça me fait conclure que si on accepte son poids à la montée, dans des conditions où la vitesse et la fatigue ne sont pas primordiales, ça vous donne une sacrée arme de descente, un bon ski de freeride (pas du gros quand-même) très sécure sous le pied. Et ça, en ski de rando c'est le pied !


Maintenant, j'ai hâte de l'essayer sur piste en cette fin d'année chez mon pote car je pense que c'est vraiment un ski à passer partout, notamment lorsque l'on est station et que l'on se laisse tenter par des hors-pistes quell que soit la difficulté ou la qualité de neige

Pour qui ?

Pour des skieurs expérimentés, habitués à des gabarits de skis assez costauds et peu joueurs mais stables et répondant partout

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.