Test Zag H95 2018

33 tests Zag H95.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Zag H95
Bast03

Un gros potentiel !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 36 ans | 1,72m | 75kg | Avancé
Taille testée : 179
Acheté : d'occasion
Conditions du test : 1h au SFWT de Val d'Isère. Visibilité moyenne à bonne. 10/15cm de neige fraiche sur un fond dur/gelé de neige à canon. Quelques passages dans 20cm de poudre

Points forts

Efficacité spatule en trafole/HP
Stabilité HP
Rassurant

Points faibles

Nécessite un peu de condition physique (point faible?)
A re-tester sur piste

Testé durant 1h au SFWT de Val d'Isère le 25 novembre, dans des conditions météos pas toujours simples. Plutôt adepte des skis "all mountain" "all round" et "all tout ce que vous voulez", j'ai pu le comparer au QST 92 de Salomon, au Ripstick 96 et au Blizzard Brahma CA. 

Testé en 179

Mon profil :

1m72, 75kg. Sportif (trail/ski/ski de rando/télémark), environ 25/30 sorties/an tout confondu. Mon domaine, c'est le all mountain. Pistes/hors-pistes, je dirais que je suis sur un programme 80%HP/20%piste sur la saison. Pas de FS, même si je ne suis pas contre un ptit saut sur du relief naturel de temps en temps.

J'ai un bagage technique "correct" qui me permet de passer partout sur toutes les neiges, et j'aime les skis plutôt joueurs, mais qui répondent présent quand on leur rentre un peu dedans. Je déteste par dessus tout les skis mous du genou et sans vie !

Mon quiver : bushwacker/xdrive 8.8/Kabookie/wayback 88 en rando/intuitiv big en télémark.

Black Diamond Factor MX 130 aux pieds.

Le ski :

Quand tu arrives au stand Zag à 15h30, tu sens que c’est plus trop le moment… Mais avec un sourire aguicheur et 2/3 compliments, tu gagnes le droit de tester ce H95 pour une petite heure. « 16h30 dernier délai hein !! » OK, le ton est donné, faudra pas les faire attendre;) Au froid depuis tôt le matin, on comprend sans problème.

2/3 explications pendant qu’on peaufine les réglages, et me voilà avec une paire de H95 en 179 sur l’épaule.

Esthétiquement, c’est pas mal du tout. Des couleurs un peu flashy/pop et un gros « freeride patrol » sur la partie avant, j’aime !

Comme je viens de poser les Brahma, je vois tout de suite la différence de poids entre les 2 ! Presque 2kg pour une latte sans les fixations, on n’est pas dans la recherche de gain de poids pour ces skis. Du coup ça donne un coté rassurant à la bête.

Le test :

En fin de journée, la visibilité s’est améliorée et on voit "presque" comme en plein jour. Les pistes sur lesquelles on a tenté de skier toute la journée se révèlent et on voit qu’un bon 10/15cm de fraiche s’est posé, brassé par une flopée de skieurs venus faire comme moi. Du haut de Solaise, la piste M fermée par manque de neige s’avère être tout à fait praticable, et nombreux sont ceux qui l’empruntent pour redescendre.

Du coup, j’ai testé le skis sur cette neige fraîche brassée, avec quelques embardées dans des coins non visités et parfois rencontré des plaques de neige glacées/dures de neige à canon.

Les premiers virages en trafole donnent le ton : ça tourne facile. La spatule avec son rocker avant permet un déjaugeage au top. Même à vitesse moyenne, il est très facile de les faire pivoter. Le ski se joue des paquets de neige sans difficulté et on a l’impression de surfer au dessus. Quand on accélère, le ski est posé et taille tranquillement ses courbes. Le fait qu’ils soient un peu plus lourds que les autres skis testés et la présence d’un noyau bois (peuplier) lui donne un peu plus de rigidité. Des 4 paires testés, ce sont ceux qui m’ont demandé le plus d’efforts. Attention, ce ne sont pas des barres à mines, loin de là ! C’est juste qu’ils demandent un peu plus de présence, ce qui n’est pas pour me déplaire. Dans les 15/20 de poudreuse sur le bord des pistes, ils assurent et rassurent. Clairement, ils sortent du lot dans ce domaine !

Sur piste (glacée), j’ai eu parfois un peu plus de mal à trouver le bon équilibre. Le talon renvoie bien, on sent sa présence, plus que sur les autres skis. Sur les parties carrelées, j’ai été surpris de partir un peu en crabe, sans doute parce que j’étais mal positionné (et aussi parce que c’était vraiment pourri ?). Dès que la neige se radoucit, on sent un très bon potentiel à couper le terrain.

Le ski est sérieux, il y a un peu plus d’inertie à le faire passer de carre à carre, plus que sur les Ripstick par exemple, alors qu’ils sont plus courts et un chouïa moins larges. Les 400gr en plus expliquent sans doute ça. Néanmoins, ils restent faciles à emmener, petites ou grandes courbes.

Au final :

Des 4 paires testées ce jour là, ils arrivent juste derrière les Ripstick que j’ai particulièrement appréciés pour leur côté ludique. Ces H95 sont au dessus du lot dans leur capacité à gérer la trafole, à la fois faciles mais sans céder à la performance. Un peu plus lourd avec un noyau bois intégral, ils demandent à être un peu plus présent physiquement sans être des poutres. Ils demeurent des skis plutôt accessibles, pouvant convenir à des très bons skieurs qui cherchent du répondant quand on accélère le rythme.

1h de test, c’est trop court pour se faire une idée vraiment précise de leur qualité sur tous les domaines, mais on ressent un gros potentiel en chaussant ces lattes. Un très bon ski à tout faire, et bien !


Un gros coup de coeur en attendant les retours des skipasseurs qui ont pu bénéficiés des tests privés pour un test grand format !

Pour qui ?

Pour skieurs confirmés/experts à la recherche d'une paire de ski à tout faire, particulièrement efficace en HP

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.