Test Zag H95 2018

33 tests Zag H95.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,6/10
besmedve

Espoirs déçu

Zag H95
Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,73m | 70kg | Expert
Taille testée : 179
Conditions du test : 1 journée avril Val d'Isère

Points forts

Stabilité
Moyennes et grandes courbes

Points faibles

Petits virages
Pas assez joueurs

A la recherche de nouvelles lattes à tout faire et ne trouvant pas à louer les Ubac95, je me suis rabattu sur les H95 qui ont le même shape, mais pas la même construction. J’ai actuellement 2 paires de Zag Big (monté rando et télémark), ce qui va me permettre de voir l’évolution de la marque depuis qu’ils ont changé de shapeur.

Le test s’est fait sur une journée d’avril à Val d’Isère. Pistes dures en début de journée, HP ensuite avec la neige qui passe de légère à transformée au cours de la journée. Le model testé est le 179cm, le testeur 173cm et 70 kg. La paire une fois sur l’épaule ne parait pas lourde, c’est un peu moins le cas aux pieds. Ils sont clairement plus rigides que mes habitudes, et tout aussi long.


Pistes :

On commence par la Face de Bellevarde de bon matin, histoire de voir ce qu’ils ont dans le ventre. La prise en main n’est pas simple, le rayon est grand par rapport à mes habitudes et même en leur rentrant dedans il ne raccourci pas. Résultat une conduite plutôt en dérive en se battant avec le matériel, et la pente, surtout la pente. Sur des pistes moins pentues par contre on peut allonger la courbe et là on sent bien le ski sur des rails. Aucunes vibrations ne viennent perturber la conduite. On peut appuyer dessus, le rebond est très léger au changement de carre.

Hors-piste :

Et c’est la même dans la traffolle, une fois la vitesse prise on est en mode bulldozer, c'est agréable. Toujours en courbes moyennes à grandes. Sur les portions non tracées on sent bien que l’on flotte au-dessus de la neige, même quand elle transforme, et là on peut facilement raccourcir !

De retour dans de la pente à derby, avec bosses de partout, il me faut de nouveau me battre avec le matos pour qu’ils pivotent. C’est dur à expliquer, le contraire de ce que j’appelle des skis joueurs.


Bref :

Je dirai que ce sont de bons skis dans leur programme, courbes moyennes à grande sur tout type de neige. Mais quand il faut passer à de la godille en raison de la pente ou de présence de bosses, aie !! On sort du programme et ils deviennent physiques. Ils sont faits pour aller vite. Cela démontre le changement de philosophie de la marque qui faisait des planches extrêmement joueuses auparavant.

Pour qui ?

Il faut un minimum de technique pour les emmener (ou un bon physique)

commentaires

1 commentaire
chamaco32
Statut : Confirmé
inscrit le 12/11/10
Stations : 4 avisMatos : 1 avis
Il semblerait quand même que tu ais testé le modèle dans une longueur plus longue sue ce qui est préconisé pour ton gabarit. En 174 Ça aurait été plus adapté.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.