Test Rossignol Radical GS Worldcup Master R20 2014

Note moyenne : 10/10
Matiouf

Un ski de

Rossignol Radical GS Worldcup Master R20 WC
Avis sélectionné
Profil du testeur : 59 ans | 1,85m | 85kg | Expert
Taille testée : 180
Acheté : 60€ d'occasion
Conditions du test : Tous terrains, tous temps, toutes neiges excepté la neige d'hiver froide bien damée ou la poudre légère.

Points forts

Toucher de neige coupé incisif, relance mises en dérives stabilité

Points faibles

Il n'en a pas.

J’ai utilisé ce ski, le M21 180 monté à -1,5cm et skié avec les Technica Mach1 130. L’ensemble est très cohérent et équilibré (pour moi), je les ai skié cet été sur glacier pistes / Hors-Pistes et en GS

+ Sur pistes en neige douce le ski coupe aisément en neige de printemps lisse et se permet de défoncer les tas de soupe quand la piste s’est dégradé. Mais c’est alors qu’il devient périlleux de le mettre en dérive tant l’effet rail est bloquant.

+ Sur pistes gelée, l’accroche est excellente le ski coupe de manière incisive, mais les dérives sont tout a fait possibles. Cela donne à ce ski de grandes possibilités, passant aisément des grandes courbes bien stables (son domaine) à des freinages intempestifs ou à des dérapages contrôlés en arrivant sur des zones masquées ou trop peuplées. On notera également un filtre et un toucher de neige digne des meilleurs.

+En dehors des pistes, ça devient très délicat le ski est alors trop directif et incisif, les mises en dérives en terrain mou ou pas propre sont hasardeuses. De plus, pas de dé-jaugeage ni portance. Il permet cependant de tirer droit dans des neiges fermes avec un très bon filtre, mais une fois posé le cerveau, il faut une excellente technique pour ralentir et s’arrêter sinon, 1 2 3 soleil...

+ Entre les piquets, le ski est sain, incisif, très accrocheur et carveur avec des dérives faciles à mettre en œuvre, mais aussi un superbe toucher de neige. Le ski est vivant avec de bonnes relances. On notera un embonpoint pouvant gêner certains, 71 au patin est un peu moins rapide au changement de carres que 68, mais cela ne m’a pas gêné du tout. En 180 avec rayon de 21m, il est facile à gérer dans des tracés assez tournants.

On a donc là, un excellent ski typé géant, loin de la norme FIS mais à la construction et au toucher de neige digne de skis de courses avec un rayon plus humain qui permet de s’amuser sur pistes assez dégagées, comme de faire du géant. Les tailles évoluent de 5 en 5 cm avec des rayons qui suivent de 3 en 3 m ou de 2 en 2m. Cela permet de trouver chaussure à son pied en fonction de ses goûts ou des terrains pratiqués, Une belle réussite qui nécessite toutefois une certaine maîtrise de la technique pour être apprécié à sa juste valeur, cuissots assez sportifs conseillés.

Pour qui ?

Excellent skieur ou ancien coureur voulant tâter de la grande courbe sur pistes comme faire du géant. Je crois que selon les tailles il est encore admis à l'Eurotest.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.