Test Rossignol Racing Hero Elite St Ti (Konect) 2022

Note moyenne : 9/10
NobruDude

Une machine à découper (y compris le saucisson !!)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 51 ans | 1,70m | 62kg | Avancé | Fonsorbes
Taille testée : 157
Acheté : 800€ en ligne
Conditions du test : Grand bleu, neige dure puis transformée

Points forts

Accroche / Découpe
Stabilité incroyable
Relance (puissance)
Une certaine forme de tolérance pour des skis aussi performants

Points faibles

Un peu exigeant physiquement quand même
Poids

Une fois n’est pas coutume, je partage ici mon expérience avec des skis que je n’ai pas du tout l’habitude de skier, des skis de slaloms, les Rossignol Hero Elite ST Ti (Konect) !! Alors bien sûr, vous ne trouverez pas ci-dessous les termes techniques des bouffeurs de piquets, la dernière fois que j’ai essayé de passer entre 2 portes, je ne suis pas sûr qu’Internet existait déjà ! Je suis plutôt un amoureux de la neige vierge non travaillée que ce soit en freeride ou en ski de rando. Mais comme il faut savoir être complet, et que j’ai des copains sympas qui savaient que mon quiver, pourtant bien fourni, manquait de lattes pour la neige béton, ils m’ont offert cette paire pour que je me fasse les cuisses. Je partage donc ci-dessous un avis de bon skieur HP mais béotien quand il s’agit de slalom.

Comme le montre les photos ci-dessous, il n’y a pas ambiguïté quand vous voyez le produit, c’est clairement flaggé Racing ! Comme je ne suis pas super grand (1m69), on m’a offert une paire en 157cm dont les caractéristiques sont les suivantes :

  • Un patin à 68mm !!! ça, ce fut vraiment une première pour moi, même mes skis de rando sont au-dessus de 100mm,
  • Une spatule à 122 et un talon à 104 qui donnent un rayon de 11m… là aussi, je ne pensais pas qu’on pouvait faire aussi court, étant habitué plutôt à des valeurs autour de 20m !... à savoir que le rayon apparait sur le topsheet d’un des 2 skis au niveau du tail, on distingue « E11 »
  • Un poids de 3,6Kg par ski avec la fix (cf. photo du pesage), ce qui donne, encore une fois comparé à mon matos habituel, des sacrées enclumes !!
  • Un cambre normal pas très prononcé (cf. photos),
  • Un rocker en spatule, mais assez léger, Ross appelle ça le Power Turn Rocker, et doit permettre des "déclenchements de virages plus rapides, pour des courbes plus engagées", mon avis ci-après !
  • Les skis sont vendus montés, avec des fixs NX 12 KONECT GW B80, autant dire des valeurs sûres (et qui ont la bonne idée d’être très facile à régler, bien pratique pour s’échanger les planches),
  • Ces lattes (montées donc) sortent à environ 800€ avec un peu de réduc (facile à trouver).

Comme vous l’aurez compris, cette arme est destinée essentiellement à de la neige damée bien dure, voire même gelée. Le « ST » dans le nom signifie Short Turn, au moins c’est clair, on est là pour carver et découper la piste sans déraper… si les cuisses suivent, car vu le flex de ces skis, plus proches de la barre à mines qu’autre chose, il va falloir envoyer… et ne pas s’échapper.

Bien qu’ayant reçu ces planches en Octobre 2020, vu le programme 100% piste damée et le fait que les stations soient restées Castexées tout l’hiver dernier, c’est seulement en ce mois de Décembre 2021 que j’ai enfin pu les tester. Après des bonnes chutes de neige dans les Pyrénées et une semaine entière de condition anticyclonique de grand soleil avec un froid vif, les conditions à Baqueira en Espagne étaient idéales, surtout qu’en général, nos amis ibériques travaillent très bien les pistes.

Les avancées technos que j’ai essayé de sentir sous les pieds sont les suivantes :

  • Le fameux LCT (Line Control Technology) qui, si j’ai bien compris, correspond à la construction elle-même qui doit donner de la puissance et de l’énergie, de même qu’une parfaite stabilité,
  • La construction comprend aussi une plaque de Titanal dans la fibre de verre (d’où le « Ti » dans le nom !!) qui elle aussi rigidifie le ski, et doit permettre plus d’accroche et des courbes très nettes,
  • Ross parle d’Oversized Sidecut, et de Rectangular Sidewall, ça sonne vraiment bien, mais au final je comprends que le but, encore une fois, est d’optimiser l’accroche, la puissance, et la stabilité,
  • Enfin, à noter que le cœur du ski est en peuplier, mais bien renforcé par du Carbon… ce cœur bois devrait quand même amener un peu de tolérance et de polyvalence

Verdict : et bien c’est vraiment super ! Encore une fois, ce n’est pas ma came normalement, mes ces skis sont incroyables, ça rentre dans la neige et ça ne bouge absolument pas. Si vous leur rentrez dans la gu… , aucun problème, ils adorent ça, et ils ne demandent qu’une seule chose, y retourner pour le virage suivant. Je n’avais jamais tourné aussi court, sans déraper, et le ski vous renvoie une puissance incroyable qui vous balance dans le virage suivant, il faut enchainer, et vite. C’est assez jouissif, même si ça use un peu les cuisses !!

Quand la piste se met à pencher un peu plus, si vous essayez de maintenir le tempo et continuez à carver, là, ça va vite, très vite ! On prend une vitesse incroyable, et très rapidement… par contre, les skis sont extrêmement stables, même à très très grande vitesse justement. Ça ne bouge pas du tout, j’ai très rapidement eu une confiance aveugle, ces skis ne vous lâcheront pas.

Encore une fois, c’est pas mon style de lattes, donc j’étais un peu dubitatif sur ma capacité à skier de telles armes, et bien au final l’équilibre avant/arrière est assez facile à trouver (de toute façon, le talon est tellement puissant, que si vous êtes trop sur l’arrière, vous vous faites éjecter), et on s’amuse très rapidement. Bien qu’étant très typés, ils sont finalement assez faciles au niveau de la prise en main, on a même l’impression de bien skier par moment !

Comme il n’y a pas que les pistes damées dans la vie, j’ai quand même essayé de skier un peu autour, et bien contrairement à ce que j’avais pu lire, je trouve qu’on peut aussi s’amuser avec ces skis dans les bosses, ou même dans du très penché, il suffit de les skier différemment et d’arrêter de vouloir absolument carver, et ça se passe très bien. Par contre, vu la taille du patin microscopique, les amener dans la poudre serait une hérésie, bien sûr que ça passera mais sans aucun plaisir, ce n’est clairement pas leur came ! (je n’ai même pas essayé).

Donc si j'essaie de résumer, je dirais que ces skis sont vraiment réussis, ils ne sont pas aussi exigeants qu'on pourrait le penser, ils permettent de vraiment s'amuser sur la neige damée/béton. Un must have dans son quiver, à sortir quand les conditions en HP ne sont pas bonnes !

Pour qui ?

Pour les découpeurs de pistes damées, accro du virage court, et avec des cuissots adaptés !

commentaires

2 commentaires
chamaco32
Statut : Expert
inscrit le 12/11/10
Stations : 4 avisMatos : 1 avis
Ça me redonne envie quand tout est bétonné!
0
NobruDude
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
Stations : 19 avisMatos : 49 avis
Ouhai, c'est exactement ça, pas mal d'avoir ça en magasin quand c'est inskiable en dehors... on en vient presque à faire exprès de passer sur les plaques de glace ;) :)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire