Test Blizzard Zero G 95 2021

42 tests Blizzard Zero G 95.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,9/10
siewicz

RAIDES ! Comme la j... pente RAIDE

Blizzard Zero G 95
Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,80m | 64kg | Expert | Aime
Taille testée : 178
Acheté : 510€ en magasin
Conditions du test : Une saison, 35 000m D+, tous temps, toutes neiges

Points forts

Machines à tout faire
Excelle dans le raide
Poids incroyable pour cette qualité de ski
Prix relativement contenu

Points faibles

Bagage technique indispensable
Un sous-marin en neige profonde

Contexte


Avec ma pratique grandissante de la rando, j'avais décidé de m'alléger un peu. Exit mes fidèles BC Camox FB et bienvenu aux Zero G 95 encensés du plus grand bien.

Une fois n'est pas coutume, je passe par la case magasin : avec les 20% du CAF et le montage des fix offert lors de l'achat d'une paire je m'y retrouve bien.


Caractéristiques


  • Taille 178cm
  • Poids annoncé à 1250g/skis, pesés à 3520g la paire + Fix R170 + Peaux + Leachs
  • Côtes 127-95-111
  • Rayon 22m
  • Léger rocker - cambre normal - talon plat
  • Construction avec plaque de titanal et plaques de carbone


Les plus


Ces skis ont deux énormes points fort : La légèreté et la skiabilité. C'est le double effet kisscool car en rando on troque généralement de la légèreté contre de la skiabilité.

En terme de légereté, ils éclatent absolument tout. Montés avec de Plum Race, je suis à 3,5Kg la paire avec ski, fix, peaux et leachs. J'ai retiré les leachs depuis. Autant dire qu'à ce niveau, la seule limite, c'est les jambes et le cardio.

Chacun sa caisse mais là ou je me vidait à faire 1500m avec les Camox (5kg le "pack") j'ai pu faire quelques sorties entre 1800 et 2000m de D+ sans cracher mes poumons. 1000m de dénivelé deviennent une formalité !

Le portage est hyper confortable, on ne les sent pas sur le sac.


Côté ski. Ces lattes ont été faites pour les neiges dures et le raide, en atteste le rayon long et la rigidité du bazar. Dans ce programme, ça marche super fort. Sur le raide, montée comme descente ça accroche du feu de dieu, c'est hyper maniable car très léger et ça permet de skier fort quand le terrain s'y prête. 

Ajoutez à ça la largeur au patin, dès que la neige se dégrade, se réchauffe, fait des paquets, ça tient vachement la route. En neige douce, ça fait le taff plus que bien mais mais mais... (la suite dans "Les Moins")

Le feeling sous le pied est excellent. Le ski est intuitif et met en confiance dès les premières descentes. Il y a du rebond comme un ski de piste lambda. On a l'impression d'avoir toujours eu ces skis là au pied.

Mention pour mes dernière descentes avec sur le glacier de Tignes cet Automne ; avec des bonnes chaussures 4 crochets, on a un feeling de ski de géant. (Mais n'allez pas faire du géant avec, sérieusement, ne me prenez pas au mot).


Enfin, le prix est très convenable. En dessous des paires de même qualité (Dynastar MT 99, Movement Alptrack 95, Volkl RB 96). Pour info, les 2022 sont aujourd'hui à 599e au vieux campeur. Ça fait 490 avec la réduc CAF... ça reste une somme, mais pas délirante à l'heure où d'autres marques profitent de la démocratisation du ski de rando pour faire monter les tarifs...


Les moins


Ce ski, dans son programme, coche toutes les cases. Mais j'ai des choses à redire, le ski parfait je ne l'ai pas encore trouvé.

Le programme étant assez spécifique, C'est un ski qui demande un certain bagage technique en conditions "toutes neiges". Il se skie en appuis languette sur neige dure. Les anciens vont adorer. Et il demande de jouer sur l'équilibre avant-arrière quand la neige commence à varier. Normal en rando. Rien d'étonnant jusque là.

Ce qui m'a ennuyé, c'est que ce sont des sous-marins en poudre. Oui. Des sous marins.

J'ai trouvé que les ZeroG 95 déjaugeaient très mal. Je sais, je sais. J'ai lu les autres avis, beaucoup disent qu'ils déjaugent bien. Moi je vous dis qu'ils se trainent au fond. Ou alors on ski à cul pour garder les spatules en l'air. C'est quand même dommage d'avoir 95 au patin et racler le fond.

Enfin, dernier corollaire d'avoir du carbone dans de ski et de la rigidité sous le pied, ça absorbe peu le terrain. Le côté positif c'est que ça va vous faire les cuissots car il faut être flex !


Conclusion


L'encensement du Zéro G95 est-il justifié ? A mon sens, presque. C'est à la fois un ski pour le raide. Il ravira les skieurs-alpinistes et il satisfera également les bons skieurs à la recherche d'un "all mountain" pour la rando. Il est performant un peu partout, seule faiblesse, la poudre...

J'étais ravi de faire cette saison sans station avec mais est venue l'opportunité de repartir sur une paire neuve cette année, je me suis séparé de mes Zero G95 pour des Dynastar MT99 (Le test viendra, ils sont incroyable aussi). 

Je ne regrette pas ce choix mais j'ai quand même eu du mal à laisser partir les Blizzard ! Si j'avais pu garder les deux paires...

Pour qui ?

En quête de légèreté, de pente raide et d'amélioration

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire