Test Blizzard Zero G 95 2020

27 tests Blizzard Zero G 95.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Blizzard Zero G 95
pioul

Super complet et sans réelle faiblesse !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 39 ans | 1,80m | 75kg | Avancé | Heyrieux
Taille testée : 178
Conditions du test : Variées
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé Blizzard : skis 2020

UN PEU DE BLA BLA :

J’ai eu la chance tester les Blizzard Zero G 95 2020 grâce aux tests privés proposés par Skipass.

Les skis que j’ai eu entre le mains sont toutefois une présérie et diffèrent peut-être légèrement de ceux qui seront disponibles à la vente.

Je les ai fait monter avec des fixations Fritschi Vipec evo 12 (j’en reparlerai dans un prochain test) et skiés le plus souvent avec des chaussure Salomon MTN LAB 120 et plus occasionnellement avec des Nordica STRider 130 PRO. Enfin j’ai utilisé des peaux Black Diamond que j’ai recoupé manuellement pour les adapter aux dimensions de ces skis.


CARACTERISTIQUES :

Pour les caractéristiques techniques, n’ayant pas eu d’infos de la part de Blizzard, je vous livre ce que j’ai pu mesurer, en sachant qu’il y a forcément quelques approximations du fait que je n’avais pas de matériel de précision pour réaliser ces mesures.

Taille testée : 178 cm

Lignes de cotes : 127 - 94 - 111

Poids : 1190 g le ski

Profil : cambre normal, rocker en spatule, ainsi qu’un très léger en talon

Construction : noyau bois allégé et inserts en carbon au niveau des fixations


LE TEST :

j’ai pu tester ces skis dans des conditions très variées, allant de la glace à la poudre en passant par de la neige traffolée ou encore croutée. Je les ai également utilisés à plusieurs reprises sur piste et j’ai même fais un petit tour dans le park de Chatel pour accompagner mes neveux ;)

La montée :

Si en freerando la montée n’est pas l’élément primordial, il convient quand même de pouvoir atteindre les sommets sans être complètement rincé, histoire de pouvoir en profiter à la descente.

A mon sens ces Zero G 95 rentrent bel est bien dans la catégorie freerando, mais peuvent également séduire des randonneurs plus “classiques” à la recherche d’une bonne skiabilité.

Avec un poids de près de 2380 g la paire, hors fixations, on est clairement pas sur du matériel ultra light, mais on est déjà sur un très bon rapport poids/portance/skiabilité. Personnellement ma paire précédente était légèrement plus large et également plus lourde et le gain de poids à la montée est bien appréciable.

Lors de mes différentes sorties, je n’ai jamais dépassé les 1300 mètres de dénivelé positif et le poids des skis ne s’est jamais fait sentir plus que ça, que ça soit aux pieds ou sur le sac. Je m’imagine assez facilement pouvoir faire d’avantage de dénivelé avec ce matériel.

Pour le reste, rien de particulier. Ces skis sont bien équilibrés et la balance s’effectue correctement lors des conversions. Les lignes de cotes ne pose pas de problème, que ce soit en terme de chevauchement des spatules ou de tenue dans le raid et le dur.

La descente :

Lors de mes tests j’ai rencontré des conditions de neige très variées, avec parfois sur la même sortie de la neige soufflée sur les hauteurs, de la poudre dans les creux à l’abrit, voir de la traffole lorsque l’itinéraire était déjà bien pratiqué, puis de la neige croutée un peu plus bas suite à des épisode de réchauffement, pour finir enfin par de la soupe sur les fin d’itinéraire.

Autrement dit c’était varié, changeant, pas forcément évident à skier et pourtant avec ces skis je m’en suis très bien sortie et je n’ai jamais été réellement en difficulté si ce n’est en de rare occasion dans la neige croutée. Le feeling général a été très bon et le ski s'adapte bien à toute les neiges pour peux que le skieur sache adapter sa manière de skier.

Dans le détail, sur le dur le ski se comporte excellemment. Sa rigidité procure accroche et stabilité, ce qui est rassurant, tout en restant maniable.

En poudre ça se complique un peu. Je m’explique, je fais avant tout du ski freeride, avec du matériel plus large, plus grand et plus lourd. De même, mes autres paires typées freerando sont plus larges et dans une taille supérieure. Tout ça pour dire que j’ai l’habitude de descendre relativement vite, en allongeant les courbes. Hors avec ces skis l’exercice n’est pas forcément évident. ça se fait, mais ce n’est pas forcément confortable. Le déjaugeage et la portance oblige à garder une balance un peu sur l’arrière à laquelle je ne suis pas habitué. Dans ces conditions le ski est bien plus agréable à rider en raccourcissant un peu les courbes et en jouant un peu plus sur le rebond pour se procurer des sensations agréables, pour ouvrir seulement en fin de descente histoire de profiter quand même des sensations que procurent la vitesse. Lors de ma dernière sortie sur glacier, j’ai trouvé je pense le terrain de jeu idéal pour ces skis, une 10aine de cm de neige poudreuse bien légère sur un fond plus ferme. Dans ces conditions il est possible de profiter pleinement de ces skis et c’est un vrai régal.

En traffole ça passe plutôt bien pour peu que l’on maîtrise sa vitesse. La rigidité du ski, bien que je précise ici qu’il ne s’agit non plus d’une barre à mine, permet de ne pas trop subir le terrain et de garder le contrôle.

Enfin lorsque ça ramollit sur les fins d’itinéraires, tout ce passe en douceur. La conduite est agréable et la spatule fait bien le boulot pour peu qu’il n’y ait pas non plus 20 cm de soupe.

Autre registre et même si ce n’est pas réellement le programme, j’ai pu les tester également sur piste. J’ai passé quelques jour en station en famille et n’ayant plus vraiment de skis de piste, j’ai utilisé cette paire qui était ce qui s’en rapprochait le plus. Et ça a été plutôt une bonne surprise. ça taille bien, avec un rayon de courbe plutôt grand tout de même, et on a même une petite sensation de relance en fin de courbe. On passe facilement en dérapage et pour ma part, car j’ai pu voir un commentaire contraire dans une discussion sur les forums skipass, je n’ai pas eu de problème à les laisser déraper, pas d’à-coup à déplorer.

Enfin, j’ai fait un rapide passage dans un park ou j’ai réalisé un 3.6 sur une petite table. du fait de leur légèreté ça tourne tout seul et malgré un montage en arrière on ne ressent pas de problème d’équilibrage. Pour autant je ne ferai pas ça tous les jours ou sur de grosses tables de peur de tout arracher. En tout cas ce jour là ça na pas bougé, ce qui atteste d’une certaine solidité.


EN RESUME :

Leur comportement est très saint et j’ai pris plaisir à les skier quelques soient les conditions.

Moi qui suis pleinement dans l'optique de privilégier le plaisir à la descente, mais qui veut aussi ne pas trop en baver à la monté, j’ai trouvé ce profil de ski topissime. Il y a bien sûr quelques compromis à faire, mais c’est le propre des skis polyvalents.

Mon avis est donc très positif et je recommande ces Blizzard Zero G 95 sans hésitation.

Pour qui ?

Adepte de freerando qui veut du matériel léger ou randonneur plus classique cherchant une bonne skiabilité. Pourraient déplaire à des débutant du fait de leur relative rigidité.
9/10
Accessibilité
Confort montée
Confort descente
Performance montée
Performance descente

Points forts

Accroche, polyvalence

Points faibles

Haute vitesse

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire