Test Cébé Reference 2021

6 tests Cébé Reference.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,2/10

Jour/nuit !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | m | Expert | Pau
Conditions du test : Toutes conditions : grand beau, grand blanc et même plein sable !
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Masque Cébé Référence

Points forts

- beau
- photochromique qui varie vite des teintes très claires au foncé
- énorme champ de vision = sécurité
- confort

Points faibles

- catégorie 1 à 3 : en fin de saison, au midi sous le soleil exactement, on peut être ébloui
- les défauts de ses qualités : pas facile à ranger

J'ai eu la chance de recevoir le masque CEBE REFERENCE 2021 dans le cadre des tests privés : merci SKIPASS !

Commençons par le "unpacking" : la bête, déjà gigantesque, arrive dans une coque thermoformée monumentale. C'est bien, tout bijou a son écrin, mais hors de question d'embarquer ce coffre-fort à la montagne, on se contentera de la housse en microfibre.

Parlons style : c'est un mastodonte, il occulte la moitié du visage du skieur. On aime l'effet miroir rouge, qui contraste avec la sobriété du cadre et du strap noir. 

Entrons dans le vif du sujet : est ce qu'on y voit, à travers ce beau masque?
Déjà, concernant le champ de vision : habituée au XXL sphériques, je craignais que le cylindre ne limite ma vue, notamment en bas. Ca n'a pas été un souci, la vision périphérique est excellente et sans déformation.
Au sujet de la luminosité : surprise, on y voit très clair, que le soleil soit au zénith ou à la tombée de la nuit un jour d'orage. Ca pourrait être limitant dans de rares conditions extrêmes d'alpinisme, full UV à midi fin avril, mais rappelons nous qu'il s'agit d'une catégorie 1 à 3 et qu'il n'est pas dédié au glacier. Photochromique, il s'adapte très vite aux variations de luminosité.
Au travers, on y voit jaune-orangé de manière uniforme, sans aberrations chromatiques en périphérie, qu'on retrouve chez beaucoup.

Niveau confort, on est dans du velours... Des énormes épaisseurs de mousse entourent tout le cadre, le contact se fait oublier sur la peau. Le strap est bien large, ça ne bouge pas. 
Il a beau paraître surdimensionné, finalement l'écran est tellement incurvé qu'il en devient très enveloppant.
J'ai la chance et le bonheur de le tester par grand vent, pluie sablée dégueulasse et autre grésil bien abrasif, pas une trace de buée à déplorer, là où les copains skiaient à l'aveuglette.
Enfin, contre toute attente le poids est curieusement léger : 160g sur la balance, un atout pour les adeptes de l'ultra light.

Enfin le prix... chut, c'est un cadeau ! 
En vrai, il coûte 120€ et c'est pas de l'argent balancé par la fenêtre : je l'ai malmené, entre les fonds de sac et autres chutes, en fin de saison il est comme neuf, la bête est solide.

En conclusion, c'est un monstre de masque, d'une efficacité et solidité à toutes épreuves : allez y les yeux fermés ;)


Pour qui ?

pour le skieur qui a des yeux : je recommande vraiment ce masque à tous

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire