Test Cébé Reference 2021

6 tests Cébé Reference.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,2/10
Tira-misou

Mon champion du rapport qualité prix

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,87m | 83kg | Expert
Acheté : 120€ en ligne
Conditions du test : Toutes météos, ski de freerando, ski alpin
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Masque Cébé Référence

Points forts

- Vitre Photochromique
- Polyvalent
- Style unique
- Prix (Excellent pour un masque unique, tous temps)

Points faibles

(Les contres sont vraiment là pour faire l'avocat du diable mais je n'ai à aucun moment ressenti une gêne ou un manque avec ce masque...)
- Très arrondi donc peu pratique à ranger dans le sac (J'ai une poche spécialement pour le masque par contre, c'est nickel)
- Champs de vision vertical (la je titille le défaut des masque sphériques et non cylindriques. Mais en vrai ça vaaaaa.)

Bonjour à toutes et à tous les skipasseurs.

Ce test résume mon expérience du masque Cébé Référence !

Les 3 premiers paragraphes parlent du style. Sautez si vous voulez lire LA force de ce masque. A la fin je fais un Pour/Contre et je commente le prix. Bonne lecture !

Reçu début janvier, j’ai pu l’utiliser quelques journées ensoleillées, des jours blancs comme des jours médiocres. Si vous voulez une conclusion rapide, il s’en sort très bien dans toutes conditions (bien qu’un jour blanc reste un jour blanc…), avec un style et des finitions appréciables.

A la réception, le masque arrive dans sa boite avec son rangement, sobrement. Première remarque, le style en rupture avec les masques « borderless ». Même si le style est une question de goût, j’ai apprécié qu’il se démarque un peu. Il y a 4 aérations directement percés dans la vitre (2 au niveau du nez, 2 pour le front). Autant celles du nez, je ne sais pas si elles sont utiles, autant j’ai trouvé celles du front intéressantes. Au soleil, quand il fait chaud, c’est cool ! (Par contre, quand c’est l’hiver, quand ça fait froid, qu’une chose à faire gars…)

Le serrage autour du casque se fait nickel (j’ai un cairn tout ce qu’il y a de plus basique), et les bords du masque se marient plutôt bien avec le casque. Grâce à l’encadrement de la vitre, le front n’est pas apparent (et qui a déjà vu un pipin avec la marque sait comme c’est important de ne pas voir le front apparent), et les bords épousent le casque grâce à l’élastique un peu avancé.

BREF, les finitions sont là et c’est vraiment très appréciable !

Attention, parceque en plus d’être un bel outil, ce masque possède une qualité dont je ne pourrais plus me passer : la vitre photochromique.

C’est-à-dire que la vitre va se teinter en fonction de la luminosité ! Bien sûr, vous allez pas alterner jour/nuit quand vous passerez de l'ombre à la lumière, mais il se cale étonnamment bien sur une luminosité moyenne. Et le fait avec une vitesse appréciable (quand vous sortez du resta... Ah beh non du coup).

Et le mieux, c’est que ça marche ! Lors des journées grand soleil la vitre se teinte de telle sorte qu’on ne voit plus vos yeux derrière. Les jours blancs on voit totalement à travers le masque (des deux côtés hein, vous avez suivi)

Les jours blancs, on s’est tous pris un faux plat, une bosse, un trou à cause du relief. Et bien avec ce masque… bon et bah pareil. J’ai eu du mal à voir les reliefs mais bien moins que d’habitude. Il s’en sort tout de même moins bien qu’une vitre totalement transparente.

En fait, LE gros intérêt de ce masque, est que vous n’avez plus qu’à en posséder qu’un. Avant, Il fallait soit avoir 2 masques, soit avoir des vitres interchangeables. Sauf que des fois, la météo change ! Donc il faut vous arrêter, ranger la vitre jour blanc, sortir la vitre soleil, entre temps vous vous grillez la rétine et vous mangez un bout de soss. Avec cette vitre, pas besoin de se peler les miches, on s’envoie direct le soss !

Pour ce qui est de la buée, je n'ai que rarement ce problème, mais en soufflant dedans je n'ai jamais réussi à faire de buée. Pourtant il est tombé dans la neige, qui n'a pas abimé le traitement en 2 mois. A voir sur plusieurs années!

Et évidemment, pour finir, le prix. A partir de 90e selon le site, 120 pour l’écran photochromique. Franchement, pour un masque aussi polyvalent, je dirais qu’il ne vaut pas plus pas moins ! Ca vaut carrément le coup d’investir si vous ridez souvent et que vous aimez le style. Perso, il va venir remplacer mon Zionor !

Pour :

- Vitre Photochromique 

- Polyvalent

- Style unique

- Prix (Il vaut ce qu'il vaut)

Contre :

- Très arrondi donc peu pratique à ranger dans le sac (J'ai une poche spécialement pour le masque par contre, c'est nickel)

- Champs de vision vertical (la je titille le défaut des masque sphériques et non cylindriques. Mais en vrai ça vaaaaa.)

- Oui les contres sont vraiment là pour faire l'avocat du diable mais je n'ai à aucun moment ressenti une gêne ou un manque avec ce masque...

Pour qui ?

Toute personne skiant beaucoup, cherchant à investir dans un masque unique, pour tous les jours

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire