Test Cébé Contest Visor Ultimate 2021

5 tests Cébé Contest Visor Ultimate.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 6,6/10

Très Bonne sécurité pour les têtes large

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,78m | 64kg | Expert | Grenoble
Conditions du test : Journées ensoleillés, ventées, jour blanc. Pas d'occasion de test par temps de pluies.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Casque Cébé Contest Visor Ultimate

Points forts

Sécurité -> Système Mips/Recco
Housse de rangement
Design

Points faibles

Taille trop large (d'oreille à oreille)
Intégration avec les gros masques
Système d'attache des oreillettes fragile

Taille M: 56-58cm

Magnifique casque reçut avec le design noir mat très sombre, pas d'écriture dans tout les sens, au top côté design. Mais le design n'est pas le plus important et ce casque à quelques défaut, voici mon test complet:


Utilisation/Confort:

La visière est fixé avec trois petites visses et est amovibles (merci Cébé), on peut la retirer sans entacher le design du casque, une fois enlever on ne peut même pas deviner qu'il y en avait une.

Le système de serrage par molette est de très bonne qualité et ne s'est jamais desserré.

Le système de ventilation fait très bien son travail, par contre les trou ne peuvent pas être refermé. Pas de soucis par temps froid ou venté mais à voir si par temps de pluie ou de neige qui font sur le télésiège, les gouttes pourrait passer par les trous jusqu’à notre crane.

J'ai choisi la même taille que mon casque Poc qui m'allait parfaitement, le Cébé en revanche est bien trop large pour ma tête. Le système de serrage ne fonctionne que sur la partie arrière du casque permet de le resserré en "profondeur" (du front à l'arrière du crane) mais pas en largeur (d'oreille à oreille). Il n'y a pas vraiment de mousse à l'intérieur qu'on le pourrait changer pour ajuster la largeur mais plutôt une doublure. Celle ci est d'ailleurs amovible ce qui permet de la passer à la machine à laver.

Cet excès de largeur à impliquer un certain inconfort lors de l'utilisation du casque avec une caméra sportive, celle-ci étant placé sur l'avant du casque si le casque n'est pas correctement serré il tombe vers l'avant. J'ai donc du serré au max mon casque avec la molette pour ne pas venir écraser mon masque et mon nez par la même occasion. Malheureusement se serrage excessif m'as apporté un point de pression très désagréable sur l'arrière/côté du crane.

Enfin au niveau de l'intégration avec le masque, je n'ai pas eu de soucis avec mon Oackley Flight Deck, il fit parfaitement. Par contre avec un masque plus grand, ici le Spy+ Marauder le casque vient aplatir le masque sur mon nez ce qui n'est pas agréable (ce masque passe très bien avec mon casque Poc).


Sécurité:

Du point de vue de la sécurité rien à redire, le casque est équipé de la technologie MIPS (protection du cerveau lors de choque rotationnel) qui à déjà fait ses preuves et qui de mon point de vue devrait être intégré sur tout les casques. Il possède également le système Recco très utile sur un casque puisque le plus important à déterrer en avalanche est la tête, le casque visant plutôt un public de ski de piste qui n'as pas forcément de DVA, le Recco est un vrai plus.

J'ai pu le tester lors d'une belle chute dans une neige changeante plutôt dur et je ne me suis pas blessé, pas de bosses à signaler, le casque à fait son travail.


Durabilité:

Pour tester la modularité du casque j'ai voulue enlever les oreillettes, et la, mauvaise surprise... l'un des "picot" qui permettent de fixer la structure oreillette/collier de serrage sur le casque (comme sur la plupart des casques de ski) était cassé et encoller sur le casque (voir photo). Elle ne c'est donc pas cassé pendant l'utilisation ou le transport puisque qu'elle a été recoller assez grossièrement ce qui rend la modularité du casque à 0 pour cette partie la, impossible d'enlever les oreillettes et le système de serrage sans tout arracher. J'espère que cela n'arrive pas sur les casques vendues aux clients...

Sinon malgré plusieurs passage en forêt à travers les branches et une chute, pas de rayures à signaler, le casque est encore comme neuf en apparence.

Pour qui ?

Pour les skieurs plutôt orienté piste ayant une tête plus large que la moyenne.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire