Test Salomon Mtn Lab 2017

31 tests Salomon Mtn Lab.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10
nico.bl

La fine-princesse de la freerando !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,78m | 68kg | Avancé | Lyon
Acheté : 150€ d'occasion
Conditions du test : journées de freeride en station et nombreuses sorties en freerando. Trip de 5 jours consécutifs en rando (environ 5500m de D+ sur la semaine)

Points forts

Précision
Qualités en descente
Simplicité d'utilisation
Look

Points faibles

Largeur de la coque
Durée de vie

Pratiquant le Freeride et la Freerando, je grimpe pour 2 choses :

- La vue au sommet

- Le plaisir de la descente

Je recherchais une paire de chaussure pensée pour le D- mais capable de m'emmener en haut...


J'utilise celles ci depuis maintenant 2 saisons, achetées quasi neuves sur lebonc***

Elles me suivent sur de grosses journées en station et depuis peu sur de nombreuses sorties (et trip) en freerando.


Sur le parking :

Elles sont belles, elles sont colorées, elles sont connues jusque là, tout va bien !

A enfiler ce n'est pas la paire la plus simple mais a 30ans je m'en sors encore.

Je recommande l'ajout du lacet sur le chausson, il apporte un maintien du pied pendant la phase de montée qui évite les frottements.

Une fois chaussées, boucles desserrées et mode "marche" enclenché, la vie est plutôt belle.

La semelle vibram assure grip et confort pour chausser les skis en gardant sa dignité !


A la montée :

Le débattement est bon et la mécanique de la chaussure est fluide.

Le poids (1600 grammes par chaussure) est correct pour celui qui marche sans chercher les com strava.

Personnellement, je les emmène jusqu'à 1000m de D+ sans trop souciller mais après les choses se corsent. La largeur en 98 devient trop étroite pour mon pied que je croyais fin mais qui ne l'est pas tant ! Il m'est difficile de dépasser les 1200m de D+ car les douleurs aux pieds sont trop présentes.

Couplée à des chaussettes de ski ultra fines, j'ai gagné un peu d'espace mais ces chaussures sont clairement destinées aux skieurs aux pieds de cendrillon !


A la descente :

Une fois arrivé en haut, le paysage et l'excitation de la descente me font généralement oublier la souffrance des derniers mètres.

Je resserre les 2 gros crochets simples et costauds à utiliser ainsi que la large sangle tibiale et bascule les chaussures en mode "ski". La transition est simple, rapide et intuitive. RAS de ce coté la.

Une fois dans la pente, elles s'expriment pleinement.

La finesse du profil apporte précision et dynamisme, le flex de 120 est présent et les 2 crochet sont suffisant pour assurer un maintien tout à fait correct. Le pied est bien maintenu, il n'y a pas de sensations de flottement.

Elles sont stables, sécurisantes et permettent de gros appuis et des changements de direction très dynamiques.

Un régal !


L'entretien :

Je sors mes chaussons après toutes mes sorties et j'avoue que les premières manipulations sont impressionnantes. J'ai hésité plusieurs fois à forcer pour retirer les chaussons car il faut y aller gaiement.

Pas d'inquiétudes, les chaussons sont costauds et résistent très bien. Ils sont d'ailleurs de bonne facture et relativement confortables.

La coque est elle plutôt fragile, lors de contact avec des rochers ou de déchaussages involontaires (allez disons le, de chutes quoi !) c'est la marque assurée, à voir dans le temps...


Conclusion :

Salomon propose avec ce modèle une référence pour la freerando ... dédiée aux skieurs à pieds fins !

Les performances à la montée ainsi que le confort général sont au rendez vous. 

En descente, cette paire ne vous limitera pas et encaissera toutes vos folies.

Je recommande grandement ce modèle phare que l'on retrouve régulièrement en montagne.

Pour qui ?

Le freerideur et le Freerandonneur aux pieds fins qui recherche des sensations à la descente

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire