Test Salomon Mtn Lab 2017

31 tests Salomon Mtn Lab.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10
HerveC

Chaussure performante assez rigide mais un manque de progressivité

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,83m | 94kg | Avancé | Genay
Acheté : d'occasion
Conditions du test : Temps couvert et beau temps, neige poudre à très dur, neige ventée et humide.

Points forts

Rigide, bonne perf à la descente, poids contenu.

Points faibles

Débattement, progressivité

Ce test recouvre deux sorties de +/- 1000m de dénivelé, en Février 2020 sur Argentière et en décembre 2020 sur St Gervais. Ces chaussures ne sont pas à moi, mais prêtées par un pote qui possède également des Dynafit Khion dans lesquelles je n'ai jamais réussi à mettre le pied tellement elles sont étroites.

Test en statique:

J'avais déjà essayé ces chaussures en magasin, et dans ma taille je les trouvais très étroites. Elles sont annoncées en 98 de largeur, et un poids de plus de 1500gr la chaussure. Essayées dans ma taille habituelle (27/27.5), je ne pensais pas pouvoir les supporter. J'ai des Salomon en chaussures alpines, j'avais bon espoir de trouver dans les MTN/Lab un équivalent Rando ... pas de bol.

Les tests:

J'avais des chaussures scott superguide en 28/28.5 qui pour le coup étaient trop larges (>102mm). Du coup une fois revendues, plus rien à mettre au pied, mon pote Christophe (merci!) le prête ses MTN/Lab en 28/28.5 : en effet je passe le pied dedans et ça semble bien m'aller, je suis content ! En parlant chaussage justement, c'est assez facile à enfiler, un poil moins à retirer surtout après la ballade, avec l'humidité ... Les scott c'était pire !

Sur Argentière, on est monté au col des Grands Montets. Le débattement est moins bon qu'avec mes anciennes scott (47° annoncés sur la Salomon contre 60° de mémoire pour les scott), mais c'est pas trop pénalisant et le pied est bien maintenu en monté. La faute en partie due à la languette fixe qui bloque le colier. Sur St Gervais, avec des passages un peu plus plats et long, on sent le manque d'allonge de chaque pas. Clairement pas assez de débattement vers l'arrière. En mode descente (passage en mode descente facile), sur Argentière, avec de la bonne neige (poudre), mais aussi sur du dur, la tenue est bonne, mon pied ne flotte pas. La progressivité n'est la le point fort de cette chaussure, mais c'est aussi inhérent à la construction qui rigidifie beaucoup l'arrière de la chaussure en mode verrouillé. Sur St Gervais, j'ai ressenti plus de douleurs à la descente, j'ai mis quelques centaines de mètres à comprendre la raison : j'avais fermé d'un cran de plus le dessus de pied, et vu que le plastique est assez fin, mon pied était comprimé latéralement (sur d'autres chaussures on va sentir une compression sur le haut du pied, là quand on serre ça comprime surtout de coté. Une fois relâché d'un cran ça allait bien mieux. Globalement le pied est bien tenu donc, mais juste on note un manque de progressivité, la sangle du haut n'étant pas du tout élastique n'aide de toute façon pas. Un booter aiderait sans doute. En tout cas avec un 0G108 185 et des kingpin, pas de soucis pour emmener les skis.

Points positifs en résumé:

Bonne rigidité, bonne tenue du pied, un flex qui doit etre assez proche de ce qui est annoncé (>110), un débattement correct pour un poid pas si pire.

Points négatifs:

Une chausson pas top pour sortir le pied (mais bon j'en ai pas encore trouvé de bon chausson pour ça), une déformation de coque au serrage qui comprime latéralement le pied, un manque de progressivité en flexion. Une taille qui ne me semble pas alignée avec d'autres modèles de la marque. A noter aussi que le sabot de la chaussure semble bien encaisser les aléas du ski de rando, la semelle n'aime par contre pas tant que ça le contact rocher, mais résiste bien mieux que mes anciennes scott. Ce sabot est assez grand d'ailleurs, en 28 on est à 321mm ... une Atomic XTD qui a un look bien plus alpin est à 325mm, une atomic backland carbon en 28 est à 308mm ... du coup ça ne va pas toujours passer sur des fixs de rando qui ne possèdent pas souvent une grande plage de réglage.

Pour finir :

Je pense que définitivement ce n'est pas une chaussure compatible à mon pied, ça passer, mais ce n’est pas optimum. Elles n'en restent pas moins de bosses chaussures de rando perf, avec des compromis à la montée pour plus de plaisir à la descente.

Je dois tester maintenant mes nouvelles Atomic, backland carbon et XTD 130. Stay tuned !

Pour qui ?

Le skieur mixte alpin / rando qui ne cherche pas à suivre Kilian mais plutot à faire du Bon App'

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire