Test Rossignol Sky 7 Hd 2018

38 tests Rossignol Sky 7 Hd.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Rossignol Sky 7 HD
Slin_Yorel

Un ski qui manage la performance en back country sans être paumé sur la piste

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,75m | 57kg | Expert
Taille testée : 180
Acheté : 350€ en magasin
Conditions du test : Pendant une saison, sur toutes neiges (poudreuse, trafole, gelée, dammée etc.)

Points forts

Maniabilité, légèreté, accessibilité

Points faibles

Peut être un peu mou selon le gabarit du skieur

Petit feed back sur une paire de ski qui s’est fait remarquer la saison dernière : le sky 7 de Rossignol.

Ce ski sorti fin 2017 pour la saison 2017-2018 marque un sacré changement par rapport à la version précédente notamment avec son design très réussi, à la fois sobre et efficace. Sa construction utilise des technologies, comme l’Air Tip 2.0, le Light Wood Core (noyau en bois Paulownia) et le Carbon Alloy Matrix (les fameux nids d’abeille que l’on voit sur la spatule et le talon) pour un résultat toujours plus léger, plus intuitif et simple d’utilisation sans nuire pour autant à l’efficacité globale à l’attaque.

C’est le ski le plus fin de la gamme 7 de Rossignol (composée du sky7, du Soul7 et du Super7). Avec des mensurations de 128 – 98 – 118, ce ski représente la marque du constructeur sur un segment phare : celui du ski freerando. Grâce aux procédés technologiques évoqués dans le premier paragraphe, Rossignol propose ici une latte associant la légèreté d’un ski touring (1715gr/ski en 180cm d'après le site EkoSport) et les performances d’un ski freeride ! Il sera donc très bon outil si vous recherchez la polyvalence.

En effet, la largeur au patin et le graaand rocker (euphémisme) permettent un déjaugeage du ski correct, jusque dans 50cm de fraiche. Si vous allez en station, vous ne serez pas non plus complètement perdus car avec son rayon de courbe d’environ 18m et sa largeur au patin qui n’est pas extrême, vous pourrez quand même tracer de belles courbes en carvant.

Néanmoins, le Sky7 n’est pas dépourvu de défaut. On le dit souvent on les qualités de ses défauts et vice versa… C’est bien le cas pour ce ski. Car si Rossignol a pu proposer un ski pas trop lourd sans vous mettre une allumette sous le pied et nuire à la performance globale, c’est surtout vrai pour les gabarits légers. Il est possible que des personnes plus baraquées trouvent le ski un peu mou. Enfin, si le rocker lui offre sa facilité de maniement, il vient parfois taper dans la trafole et sur les pistes damées à vitesse élevé.

En conclusion, c’est un ski très sympa qui va pouvoir vous emmener partout sur les pistes, hors-piste, qui pourra vous faire découvrir les joies du ski de randonnée si vous décidez de le fixer avec un modèle rando ou débrayable. Il pourra vous offrir un plaisir de ride sur tous les terrains, à une seule condition… Celle de ne pas être trop costaud ! ;-)

Pour qui ?

Intermédiaire à expert, skieur entre 60 et 80 kg
Test Privé Expérience : Blackops, Enak et Tomorrowland Test Privé Expérience : Blackops, Enak et Tomorrowland Call to a member function getTitle() on null