Test Rossignol Sky 7 Hd 2018

39 tests Rossignol Sky 7 Hd.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,9/10
Rob Rosse

Un ski axé freeride hyper-polyvalent et peu exigeant pour une pratique de technicien à l’ancienne

Rossignol Sky 7 HD
Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,78m | 68kg | Expert
Taille testée : 180
Conditions du test : 4 journées de test (février 2018) - 1 jour neige damée-douce le matin et plus souple l'après midi (t° entre 0 et 6) - 1 jour neige fraîche et poudreuse du jour (piste et hors-piste) - 1 jour neige fraîche sur piste, poudreuse profonde (30-40cm) ou trafolée du lendemain sur hors-piste - 1 jour neige dure/glaçée (piste et hors-piste)

Points forts

- Confort/Maniabilité/Légèreté
- Poudreuse, trafole, champ de bosses
- Très joueur en virage court et serré
- Polyvalence générale, stabilité et accroche

Points faibles

- Manque de rigidité, nervosité et réactivité
- Carving-slalom (à grande vitesse)

Les Sky 7 HD sont des skis pour des intermédiaires à confirmés qui aiment surtout le freeride ou skier à l’ancienne : les skis collés en mode champ de bosse et/ou poudreuse avec beaucoup de rebonds verticaux. Les amateurs de old school peuvent se réjouir. En la matière, les Sky 7 HD sont très joueurs ; un concentré de plaisir quel que soit le terrain et le type de neige. Leur légèreté, leur souplesse et leur largeur de 98mm au patin combinés à une très bonne accroche sur la glace de leur partie centrale les rende facile à emmener partout, tolérants aux erreurs et accessibles à des skieurs moins engagés physiquement.

Coté poudre et trafolée, rien à redire, à l’évidence, ils sont presque parfaits.

Coté carving
, on peut tout à fait s’éclater tant que l’on modère son ambition. Si les Sky 7 HD sont stables, ont un comportement sain et une très bonne accroche sur la neige dure/glacée (des skis hyper sécure), ils manquent clairement de rigidité et de nervosité pour carver à grande vitesse. Le manque de réactivité et de retour d’information se ressent d’autant plus en virages courts. En carving, les Sky 7 HD restent bien agréable (comme sur des rails) à vitesse modérée mais ne sont pas des foudres de guerre qui chauffent les cuisses et envoient un maximum dans le passage de carre à carre. Vous pourrez appuyer fort, tentez de les pousser encore, les Sky 7 réagiront au début avant de vous chuchoter à l’oreille que vous êtes hors de leur terrain de jeux. Et si vous refusez d’entendre qu’ils ne sont pas des skis de slalom et de vitesse, ils se mettront rapidement à taper des spatules pour vous rappeler de ralentir.

Bref, les Sky 7 HD sont un pur plaisir sur piste, en hors-piste, poudreuse et trafolée pour tous ceux qui aiment le ski raffiné et technique, facile à emmener et peu exigeant physiquement. Les bosses, aucun souci. On peut les engager. Ils tournent vite, adorent le poids au centre, aiment les virages courts et les rebonds verticaux. Ok pour le carving tranquille mais le slalom, ils n’aiment pas trop. Un petit plus non négligeable ? Sans être des skis de freestyle, leur légèreté, leur léger rocker arrière, leur pop et relative souplesse (surtout en spatule et talon) vous permettent de prendre de la hauteur, de taper quelques beaux tricks bien sentis et d’aller faire des tours au park sans ramasser dans les cuisses à l’atterrissage ou avoir l’impression de vous disloquer le corps à chaque saut.

En conclusion, si vous n’êtes pas un un slalomer avide de vitesse, les Sky 7 HD proposent de quoi bien s’amuser et envoyer presque partout. Reste plus qu’à tester le grand frère, les Soul 7 HD. Peut-être combleront-ils le manque de rigidité et de nervosité des Sky 7 ?

Pour qui ?

Des skieurs intermédiaires à confirmés qui aiment surtout le freeride ou skier à l’ancienne : les skis collés en mode champ de bosse et/ou poudreuse avec beaucoup de rebonds verticaux.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire