Test Rossignol Sky 7 Hd 2018

39 tests Rossignol Sky 7 Hd.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,9/10
Ludo45zzz

Ski plaisir peu exigeant

Rossignol Sky 7 HD
Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,71m | 70kg | Avancé
Taille testée : 164
Acheté : 500€ en ligne
Conditions du test : Neige - Brouillard - Vent - neige damée trafolée et poudreuse

Points forts

Peu exigeant - sobres - légers - faciles à prendre en main - polyvalence

Points faibles

Top sheet fragile - très souples

Aujourd`hui je souhaite vous parler de mon expérience avec la paire de ski dont j'ai fait l'acquisition en décembre 2018, des sky 7 HD de chez rossignol.

Ils sont associés pour ma part à des fixations look NX 12 dual.

Avant de me lancer en détail dans mon test, je fais juste un petit retour en arrière sur le matériel que je possédais avant l'acquisition des sky 7, à savoir une paire de Salomon Q85 en 160cm avec des fix Atomic. J'ai fait 3 sessions de plusieurs jours avec et le constat est sans appel, il me fallait des spatules me permettant de sortir plus des sentiers battus... En effet, par condition de neige bien fraîche, et poudreuse assez profonde, les Q85 montraient rapidement leurs limites.

De ce fait, après avoir lu plusieurs tests sur le site et recueilli l'avis de plusieurs personnes, je me suis laissé tenter par cette paire de sky7.

Première impression au déballage, c'est bien plus large au patin que les autres paires de ski que j'ai skié dans ma vie... les lignes de côte sont pourtant assez proche des Q85 mais le ski paraît plus imposant. Au niveau du poids, ils restent proches également de mon ancienne paire.

Ce qui est surprenant, c'est la souplesse du ski ; en effet, ce dernier courbe sans opposer de résistance. On peut déjà imaginer en pleine descente sur piste dure avec une neige déjà bien travaillée les spatules qui claquent, mais on y reviendra plus tard.

JOUR 1 : Nous voici arrivés à Val Thorens pour quelques jours courant décembre, bien décidés à effectuer des belles traces dans la poudre, compte tenu des conditions météo présentes, à savoir neige, vent, brouillard, peu de pistes ouvertes... pour la 1ere sortie, rien de spectaculaire car il est 15:30 et que les seules remontées dispo sont les tapis... compliqué de se faire une idée dans ces conditions, sachant que le vent sur les pistes nous donnent plus l'impression de reculer que d'avancer... après 30 minutes, nous rentrons à l'appart en attendant de meilleures conditions.

JOUR 2, pas beaucoup mieux... vent neige brouillard, quelques pistes ouvertes et un forfait à 15euros, bref pas de quoi sortir des pistes balisées... Toutefois, les quelques descentes effectuées en plein brouillard, donc sans visibilité, permettent de souligner quelques qualités du ski : tout d'abord en neige trafolée, le ski ne bronche pas, il tient bien le pavé et permet de sortir des obstacles et tas de neige sans difficulté. On ne se laisse pas surprendre et du coup on est moins en retenue et on peut se lâcher. Les skis tournent bien, ils dérapent, j'enchaîne les virages rapprochés de plus en plus serrés et ils tiennent la route sans broncher. Les 98mm au patin se font oublier et pour carver aucun souci.

JOUR 3, le matin ressemble aux deux derniers jours si ce n’est qu’il est tombé entre 80cm et 1m de poudreuse par endroit pendant la nuit. Les pistes ouvertes sont celles de la veille avec une ouverture plus importante du domaine dans l’après-midi, avec quelques accès à des spot de poudre bien sympathique. Le ski en poudre se comporte très bien, il déjauge sans difficulté et sans effort grâce au double rocker, la largeur des spatules permet au ski de flotter aisément, même dans la profonde (plus de 80cm). Pour ma part, je ne suis pas super à l’aise en poudre habituellement mais là aucun souci, une redécouverte du ski en poudreuse et un plaisir incroyable.

JOUR 4, Grand soleil mais froid. Sur piste damée vierge le ski ne tremble pas, et il est très facile à skier, cependant, à grande vitesse, la spatule à tendance à claquer et ça tremble un peu mais rien d’inquiétant. Sur neige verglacée, le ski se comporte bien aussi mais à vitesse modérée ; en effet à grande vitesse l’accroche est assez faible et je me suis fais quelques frayeurs…

En conclusion : Le SKY 7 HD est un ski all mountain, polyvalent, facile d’accès, pas exigeant physiquement. Son poids plume pour la largeur de la spatule est assez bluffant grâce à la construction de ce ski (je ne vais pas détailler les caractéristiques du ski, elles sont disponibles sur internet…). Le top sheet est assez fragile (merci la queue dans les remontées mécaniques) mais le ski en lui-même est assez résistant, les quelques cailloux pris ici et là n’ont laissé que peu de traces sur la semelle et les carres. J’ai beaucoup apprécié l’expérience Rossignol Sky 7 HD.

Pour qui ?

Pour tous skieurs intermédiaires / confirmés qui souhaitent sortir des sentiers battus et profiter de l'ensemble de la montagne.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire