Test Rossignol Hero Elite ST TI 2015

28 tests Rossignol Hero Elite ST TI.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
Poh
Par Poh

Du feu sous les pieds !!!

Rossignol Hero Elite St Ti
Avis sélectionné
Profil du testeur : 42 ans | 1,80m | 95kg | Expert | Le Perreux-Sur-Marne
Taille testée : 167
Acheté : 629€ en magasin
Conditions du test : Piste, piste et re-piste

Points forts

Performance
Dynamiques
Faciles finalement

Points faibles

Lourds
Esthetique fragile

Mes Rossignol 9s étaient en fin de vie, il me fallait trouver leurs remplaçants.

Je souhaitais changer de marque afin de faire le deuil de mes vieilles planches bonnes à décorer les murs d’un restaurant savoyard. J’ai chiné, comparé et même testé…

Et finalement mon choix (de raison) s’est porté sur les ROSSIGNOL HERO ELITE ST TI. « De raison » car on peut trouver mieux mais pour un budget multiplié par deux et à condition d’avoir les cannes pour exploiter des lignes FIS. Je n’ai plus l’intention d’être au départ d’un cabanon avec un dossard sur le dos, alors les ROSSIGNOL HERO ELITE ST TI feront très bien l’affaire.

MIEUX QUE ÇA !!!

Ces skis sont véritablement du feu sous les pieds !!!

Ça envoie et fort…

Skiant la plupart du temps les week-ends de haute saison et durant les vacances scolaires, vous imaginez facilement qu’il puisse être compliqué d’envoyer de grandes courbes sur les pistes sans se mettre (ainsi que les autres) en danger.

En revanche, avec leur rayon de courbe de 13m en taille 167cm, il est totalement possible de skier fort partout et tout le temps.

La mise sur l’angle est d’une simplicité déconcertante. Une fois en appui on sent le ski travailler, se déformer, emmagasiner de la puissance. Et c’est là qu’on se demande comment et quand toute cette puissance va nous être renvoyée dans les cuisses… ?

Rassurez-vous ça reste maîtrisable, et c’est peut-être là que les ROSSIGNOL HERO ELITE ST TI font fort. Dès que l’on relâche la pression, le ski nous renvoie toute la puissance engrangée durant la courbe. Les sorties sont musclées et nous font décoller (même avec mes 95kg…). Mais ça n’a rien à voir avec un FIS. On a même l’impression que le ski nous renvoie dans la meilleure position possible afin d’effectuer le prochain virage.

Un peu comme ces boîtes automatiques robotisées qui anticipent le prochain changement de rapport.

L’accroche est irréprochable, sur la glace le ski découpe, à condition d’en avoir le courage bien-sûr…

Un vrai régal !

La meilleure façon de se rendre compte de la performance de ces skis, est de skier à proximité d’un télésiège, car lorsque vous l’emprunterez et passerez au-dessus de vos traces, vous serez étonné (et fier ahahah !!!) de constater qu’entre chaque virage il y a une absence de trace de carre (saut dû au renvoie des skis) de +/- 2 à 3 mètres.

Au chapitre glisse la qualité de la semelle est parfaite. Il n’y a qu’à voir sa sculpture pour s’en rendre compte.

On pourra allonger un peu le rayon de courbe, mais pas trop non plus. C’est un ski qui est sensible au transfert de masse, le risque de passer par-dessus se fait sentir à grande vitesse.

Le revers de la médaille est leur poids… Et oui un ski comme celui-ci ça pèse ! Comptez environ 2kg par planche sans fixation.

Le deuxième est qu’ils s’abiment vite. Les coups de carres successifs arriveront rapidement à bout de la belle décoration. Mais ce n’est que l’esthétique. 

Pour qui ?

Quasiment tout le monde avec un peu de cuisse

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire