Test Liken Skis Montardo 98 2022

1 test Liken Skis Montardo 98.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
yrlab

All mountain rigide

Liken Skis Montardo 98
Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | 1,90m | 83kg | Expert | Gélos
Taille testée : 186
Conditions du test : 2 h de test

Points forts

Fabrication, finition, accroche, spatule et rocker

Points faibles

Rigidité, capacité à gommer le terrain, prix

Un séjour à la station de Baqueira-Beret a été l’occasion de rencontrer la marque de skis pyrénéens espagnols Liken. C’est du pur artisanat, tout est fait main, les possibilités de finitions en diverses essences de bois sont possibles. Trois gammes au catalogue répondent à tous les besoins : Piste, All Mountain et Freeride. La neige fraîche était maigre ce jour de test alors je suis resté modeste en largeur de patin avec le Montardo 98.


Caractéristiques/ Spécifications


  • Comme tout ski artisanal, le noyau est en bois mais je n’ai pas plus d’informations sur l’assemblage des différents composants. Ce qui est sûr, c’est de la fibre de verre triaxiale qui confère les performances à ces skis pyrénéens. Les carres sont protégées par un ruban de couverture (VDS).
  • Pour la semelle, c’est du sérieux avec de l’Isosport 7518 UHMW-PE.
  • Question finition, le choix est indéniable avec 3 essences standard (chêne, olivier, wengé) et 4 essences premium (bambou, ébène, ovengkol, teck).
  • Les carres sont en acier renforcé 2mm. Les sérigraphies du ski sont de la pyrogravure et elles sont personnalisables.
  • Côtes: 133 | 98 | 118 mm
  • Tailles disponibles (rayon, poids d’un ski) : 165 cm (17m,1650 g) ; 172 cm (19 m, 1750 g) ; 179 cm (21 m, 1850 g) ; 186 cm (22 m, 1950 g)
  • Prix du modèle : 1350 euros en finition standard ; 1440 euros en finition premium


Mon expérience


La première prise en main est agréable aux yeux, le topsheet est bien fini. Les skis ne sont pas légers avec presque 2kg par ski et avec une fixation alpine classique, on travaille de suite le biceps. Le cambre positif est faible et les spatules sont dotées d’un bon rocker progressif.

Le test du flex en appuyant sur le centre su ski fait sentir un talon très énergique et une spatule assez rigide. J’ai pu tester ce modèle sur une durée de 2 heures principalement sur piste mais aussi dans une petite couche de neige fraiche.

Sur le dur

Avec un rayon de 22 mètres, le ski a un talon plutôt directionnel. Il faut un minimum de bagage technique pour piloter à faible vitesse. Il est assez sportif et plaira peut-être pas à tous les skieurs(ses). Sur neige dure, l’inertie dans les changements de carres est très faible et l’accroche est excellente. On prend plaisir à tailler des courbes en mode plus dérapé que coupé. La spatule se comporte correctement à bonne vitesse. Cependant, les skis m’ont semblé être peu efficaces pour le gommage de terrain. La capacité d’absorption du relief neigeux n’est pas des meilleures. Les cuisses compensent mais ne disent pas merci.

La tenue des carres est très appréciable, on peut lâcher les chevaux sur les pistes désertées mais les quadriceps doivent répondre présent.

Entre la dureté et la douceur

La spatule de 133 mm est suffisante pour un ski vendu comme « All-Mountain ». C’est assez facile de traverser les grosses irrégularités du terrain. La maniabilité ne dispense pas de vigilance, la position du skieur est déterminante pour encaisser le défaut d’absorption du terrain. La spatule ne tape pas et permet de casser du gros sucre. Le talon étant assez droit et énergique, le directionnel se ressent forcément.

Dans la fraîche

Ce n’est pas avec 5 cm de poudreuse que l’on peut juger au mieux de la performance freeride d’un ski. Cela dit, les quelques endroits de neige fraîche traversés furent bien agréables. Le rocker progressif fonctionne bien même à faible vitesse. A tester avec davantage de flocons frais !


Verdict !?


Ce ski artisanal m’a séduit de par sa réalisation irréprochable en lien direct avec son positionnement dans le marché haut de gamme. De nature assez sportive, les skis sont plutôt directionnels et donnent confiance en terme d’accroche. Ce ne sont pas des skis très joueurs et la capacité à gommer le terrain est minime. Les skieurs sportifs s’amuseront avec ce flex assez rigide et pourront évoluer en hors piste sans problème avec une spatule et rocker idoines.

Pour qui ?

Skieur confirmé à expert
8/10
Accessibilité & confort
Aptitudes piste
Aptitudes hors-piste
Aptitudes freestyle

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.