Test Atomic Vantage 86 c 2019

3 tests Atomic Vantage 86 c.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
Thaddeus2

Idéals pour piste et petites sorties en hors-piste

Atomic Vantage 86 c
Avis sélectionné
Profil du testeur : 19 ans | 1,68m | 60kg | Avancé
Taille testée : 173
Acheté : 265€ en magasin
Conditions du test : toutes hormis la poudreuse profonde (>15)

Points forts

accrochent sur neige dure, et sur piste en général, ne vibrent pas à haute vitesse, répondent présent dès qu'on envoie, grandes courbes

Points faibles

la maniabilité dans les champs de bosses, à mon avis aussi la maniabilité en neige profonde et,dans une moindre mesure, le carving
rayures sur le topsheet

j'ai testé ces skis sur une semaine aux Grands Montets (Chamonix), dans des conditions variées hormis la poudreuse profonde malheureusement.

sur piste : ils sont tout bonnement prodigieux, beaucoup plus efficaces et rigides que leur poids le laissait entendre, ils ont une très bonne accroche, stables à haute vitesse, ou ils sont d'ailleurs dans leur domaine de prédilection. on peut noter aussi qu'ils préfèreront les grandes courbes au carving, une fois avec un peu de vitesse vous êtes sur orbite... Ils ont de plus une entrée en courbe assez facile

avec ces skis vous pourrez tourner autour des tas de poudreuse ou passer au travers. 

en hors-piste : leur largeur de 86mm au patin leur confère de la facilité jusqu'à 15 cm de poudreuse, car ils sont quand même légers, au dessus je ne saurais dire puisque je n'ai pas pu les y tester. En trafole vous serez comme un poisson dans l'eau, en revanche dans les champs de bosses de part leur rigidité ils sont moins maniables et il vous faudra faire preuve de plus de technique et de cuisseaux, mais rien d'infaisable. 

pour être passé sur des plaques de glaces, je peux confirmer que leur accroche est performante. en neige défoncée à priori pas de problèmes, ils s'adaptent

je n'ai pas eu vraiment l'occasion de skier de la soupe mais à priori ils y restent performant

pour conclure ce sont indubitablement des 70/30 : 70% piste et 30% hors-piste, je ne parlerait pas vraiment de quatre-quatre, car ils sont définitivement plus orientés piste. à réserver aux skieurs avec du niveau et de bons cuisseaux.

Par contre, le topsheet est fait dans un matériau qui se raie assez vite, ce qui esthétiquement peut déranger certains, et le look est assez pauvre (voir même très)

pour le freestyle je n'en sais rien car je n'en fait pas mais à mon avis c'est pas leur domaine


Pour qui ?

skieurs de avançés à experts qui envoient, avec des cuisses, pas trop mous du genou

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire