Test Atomic Vantage 86 c 2019

2 tests Atomic Vantage 86 c.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Atomic Vantage 86 c
LCYRifya

Un 4x4 très polyvalent mais qui demande de l'engagement

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,93m | 80kg | Expert | Paris
Taille testée : 173
Conditions du test : Soleil Tous types de neige Piste et HP

Points forts

Rigidité qui permet de tailler de grandes courbes et d'être en contrôle total à pleine vitesse
Passe-partout
Poids

Points faibles

Difficulté à manoeuvrer en terrain accidenté
Look terne

J'ai eu l'occasion de skier ce patin lors d'une semaine ensoleillée de janvier 2020, sur le domaine de La Plagne, profitant du restant des grosses chutes de neige de décembre 2019, saupoudrées de quelques chutes début janvier.


On me présente ce ski comme le parfait 4x4, léger et joueur, avec lequel je pourrai aller partout et m'amuser comme un petit fou. Je chausse donc la paire prêt à en découdre. 


Heureusement que j'étais gonflé à bloc. Pour résumer, ce ski nécessite, selon moi, un engagement total afin de pouvoir pleinement l'exploiter. Il est assez large et très rigide ce qui le rend assez dur à manoeuvrer, malgré son poids plume


- Sur piste, exit les petites courbes et le cruising à faible allure. Il faut prendre de la vitesse pour apprécier la puissance du ski, effectuer de gros appuis et tailler de grandes courbes. Aucune crainte à grande vitesse, le ski ne bouge pas (merci la maille carbone) et fend la piste, on est sur des rails.


- Dans les champs de bosses, il faudra faire parler vos cuisses et votre technique afin de vous frayer un chemin. Il est difficile d'évoluer dans cet environnement et d'avoir de l'adhérence à cause de la rigidité du ski qui réduit sa surface de contact.


- En hors-piste, mon constat est assez binaire. Je l'ai trouvé super dans la neige fraîche et souple, injouable dans la traffole et la neige gelée. Au risque de radoter, je pense que cela vient encore de la rigidité du ski. Dans la puff, le ski déjeauge bien et on parvient à surfer sur la neige. Dans la traffole, le ski s'enfonce et on se retrouve coincés dans notre trace, à galérer pour déclancher et enchaîner 2 virages. Drôle de sensation quand on connait sa performance dans la poudreuse, dommage.


Pour résumer, un ski très plaisant, joueur et passe partout, nécessitant un bon bagage technique afin de l'exploiter pleinement, et qui confrontera le propriétaire à quelques difficultés dans certaines situations à cause de sa rigidité (bosses et neige gelée)

Pour qui ?

Skieurs expérimentés à la recherche d'un ski polyvalent

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire