Test Atomic Automatic 102 2016

8 tests Atomic Automatic 102.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Atomic Automatic 102
Théo Mathias

Qui donne la banane en mode backcountry...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 19 ans | 1,77m | 69kg | Expert | Lille
Taille testée : 182
Acheté : 230€ en magasin
Conditions du test : Toutes sauf grosses peur profonde.

Cette paire de ski traîne dans le garage chez mes parents depuis une très bonne affaire qui n'a pu nous résister à mon frère et moi. Ce n'est pas ma paire principale loin de là, mais je la sors de temps en temps, c'est un ski assez sympa ! Le test porte donc sur une vingtaine de sorties, testé dans presque toutes les conditions sauf la poudre profonde, j'ai un jouet plus performant pour ça ;) ! 

Le ski est monté avec une paire de Salomon Warden MNC 13 sur la position recommandé. 

Taille du ski: 182cm.



Premières impressions: 


Le design du ski est plutôt sobre, sympa mais qui n'en fait pas trop. Bi-spatulés, rocker avant assez prononcé mais beaucoup moins progressif que sur les Rocker de chez Salomon; et un petit rocker arrière pour la manibilité et les Recep en switch... Un flex pas super rigide sous le pied, progressif qui s'assouplie vraiment en spatule avant; j'y reviendrai tout à l'heure :) Passons aux choses plus sérieuses ! 


Sur la piste: 


Pour rappel, les côtes ne sont pas énormes; 102 sous le pied c'est très raisonnable, ce qui permet de se faire plaisir (un peu) partout et d'être efficace nulle part ... C'est le problème de la polyvalence mais revenons en a nos moutons ! 


  • Neige verglacée/dure: On commence par ses points faibles... Ce n'est pas un ski de carving, il faut adopter une conduite plus en slide sur ce genre de ski ce qui les rend très joueur. Sur ce type de terrain, c'est la souplesse notamment en spatule qui pèche, le ski saute si on prend trop de vitesse; vraiment pas très sécurisant... C'est peut être un peu dommage pour son gabarit mais il se rattrape ailleurs ! 


  • Neige de printemps: J'enchaîne sans transitions sur son gros point fort !! Oui c'est vraiment en neige souple qu'il saura vous ravir ! On peut vraiment s'amuser, le ski devient très directif, ultra joueur, on peut prendre de l'angle et appuyer sans modération, c'est très amusant ! Changer ses appuis pour venir skier sur le tail super fun, de gros slash etc... Vraiment des barres de rire avec ses skis aux pieds ! Même en prenant de la vitesse ça reste fun, attention tout de même, la spatule reste assez souple et dans un terrain accidenté on se fait un peu secouer.


  • Freestyle: C'est aussi à cette période que l'on va trainer les lattes dans les parks (enfin moi je le fait), et la aussi c'est un régale, le ski, de par sa souplesse permet de poser les tricks avec beaucoup de facilité et sans se faire claquer. La légèreté du ski le rend très maniable en l'air et vraiment pas contraignant. Les switchs se font presque naturellement que ce soit en butter (c'est aussi son point fort, il demande a en envoyer tout le temps!)ou en Recep... Mon propos est tout de même à nuancer car je ne suis pas un Kevin Rolland et je ne passe que très peu de temps en Park...


Hors piste: 

Son terrain de prédilection à 50% en principe, assez fun toujours mais pas forcément pour tous les jours... 


  • Peuf: Comme je l'ai précisé dans l'intro, je ne l'ai pas sorti dans les grosses conditions comme j'ai déjà un Bentchetler et un CD 114 ses côtes trop maigre ne sont pas intéressantes pour moi. Il n'a donc jamais dépassé les 15/20cm de fraîche... Dans ces 20cm il reste sympa, beaucoup de pop entre les virages, certainement un peu petit pour les conditions il ne fonctionne pas très bien à très haute vitesse en grandes courbes ou il nous fait "sortir de la trajectoire"... À garder plutôt en mode fun, à sauter sur les souches en forêt car la souplesse du ski le rend ultra joueur et ultra maniable !   


  • Trafole: Il peut rester très amusant en trafolle encore faut il l'utiliser correctement. Si c'est pour bouriner et tout défoncer, même un kamikaze se fera de belles frayeurs !! À utiliser un peu avec le frein à main, en s'amusant avec le terrain etc.. Le reste a déjà été dit, c'est comme ça qu'il faut l'appréhender ! 


  • Neige dure: Je ne m'attarde vraiment pas sur ce point, ce n'est pas son domaine vous l'aurez bien compris... Pas une bonne accroche, pas joueur (ceci dit un ski peut il entre joueur sur du béton armé ?). 


Conclusion: 

Un ski très amusant si on l'utilise correctement ! Certainement pas pour tout le monde; évidemment barbus passez votre chemin. Le seul point vraiment dommage c'est que pour les gens qui ont déjà possédé plusieurs paires de ski, il sera impossible de revenir à un usage ski unique sur ce genre de modèle car il n'a pas assez de tempérament quand les conditions deviennent difficile

Je suis également étonné de la part d'Atomic qui d'ordinaire garde un côté plutôt typé alpin, qui n'est pas présent sur ce modèle, ni sur le Bentchetler (bon j'ai eu moins de surprise la dessus)... Il faut donc que je teste de nouveau modèle ! 



Pour qui ?

Skieur qui veulent un ski typé New school
8/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Joueur
Conduite en slide
Backcountry
Pop

Points faibles

Conduite sur neige dure
Souplesse dans la spatule

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire