Test Atomic Backland Tour 2019

2 tests Atomic Backland Tour.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7/10
fanny_pmt

Une fix qui ne s'aligne pas sur la qualité du marché de la rando ... Dommage !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,78m | 65kg | Avancé | Les Arcs
Acheté : d'occasion
Conditions du test : Rando, freeride, piste ... Tous temps, toutes neiges !

Points forts

Rando : légère, chaussage rapide, équipée de stop-ski et cales

Points faibles

Détérioration rapide : stop ski bloqué et marque d'usure

La Backland Tour est une fixation qui m’accompagne depuis l’hiver dernier. Je les ai monté sur une paire de Boundary de Black Diamond avec 100 au patin. C’est un ski que j’utilise principalement pour le freeride et un peu tous les jours et que je prend en rando uniquement pour des marches d’approche n’allant pas chercher plus de 500m de D+.


- Des fix de rando : en veux tu en voilà !

La fixation Backland Tour de Atomic est conçue pour être très légère et orientée clairement pour la rando. Un domaine pour lequel elle a bien les qualité : elle est légère, elle propose trois cales (0°, 7° et 13°) faciles à utiliser avec son bâton, et elle passe facilement du mode rando au mode ski par simple rotation de la fix arrière. Dans le produit en soi et ces spécificités, pas grand chose à redire !

- Un chaussage rapide

Cette fixation offre une utilisation facile et pratique de la fixation de rando. Or elle reste adaptée à une utilisation quotidienne, notamment grâce à sa simplicité d’utilisation. Son système qui positionne la chaussure pour facilité le chaussage des insert fonctionne incroyablement bien. Je n’ai pas encore bien compris comme il fonctionne, mais dans l’utilisation je vous assure que c’est super. Plus de galère quand on doit chausser sur une petite plateforme toute scabreuse ou dans la pente.

- Des informations peu claires et une détérioration dans le temps

Mon premier ennuie avec les Backland Tour de Atomic est qu’il est impossible de savoir à quel DIN correspond les U fournis avec la fix. Les seules indications sont W (woman), M (man), EXP (Expert). Or aucune valeur est indiquée et il est donc compliqué de savoir dans quelle « catégorie » se placer. Certains sites parlent d’un réglage DIN de 45 à 10 et d’autres de 60 à 12. Comment se positionner entre W, M et EXP ?! De plus cette fix a un an d’utilisation avec son précédent utilisateur, et un an avec moi et présente déjà une usure marquée. Les stop ski ne se déclenchent plus et des marques d’usures sont bien précoce au vue de leur d’utilisation …


Je ne recommande pas spécialement la fixation Atomic Backland Tour qui pour moi présentent quelques points négatifs. Ces derniers restent superflus, mais au vue de la concurrence présente sur le marché, je pense que dans ces prix et dans cette gamme on peut trouver mieux ailleurs.

Pour qui ?

A monter sur des skis avec une utilisation très tourné rando, pour des riders précautionneux vis à vis de leurs matériels...
6/10
Facilité de chaussage
Facilité de réglage/compréhension du système
Style/Look
Finitions
Durabilité/solidité
Rapport qualité/prix
Changement de mode montée/descente

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire