Test Atomic Backland carbon 2021

9 tests Atomic Backland carbon.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
Dim Severini

Du light sans compromis pour la descente !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,79m | 75kg | Expert
Acheté : 559€ en magasin
Conditions du test : Une saison complète et bien remplie, toute neige et condition. Testé avec des Movement X Vertex / Dynafit Speed Turn

Points forts

Légèreté / Rigidité / Précision / Flexion du collier / Design

Points faibles

Fragilité / Durée de vie /

Mes critères de recherche étaient simples, conserver une chaussure légère à la montée et avoir une chaussure beaucoup plus rigide à la descente pour skier un peu plus gros.

Je suis rapidement tombé sur les Atomic Backland Carbon et sur le papier ça s'annonçait plutôt bien : plus légère, flexion supérieure et une vraie rigidité à la descente.

Premier essayage :

Facile à chausser, le premier abord est confortable et ce qui me frappe tout de suite c'est l'appui languette. Le chausson et surtout la languette montent beaucoup plus haut que mes Dynafit et ressemblent plus à un appui de chaussure alpin.

La montée :

Dès les premières sorties les quelques grammes gagnés et la flexion supplémentaire du collier se font nettement sentir. Les chaussures ne se sentent pas au pied aussi bien sur des sorties courtes qu’un peu plus longues (600m - 1500m D+), elles permettent des montées rapides et sont très confortables sur des montées plus longues et plus techniques.

Les manips :

Point fort :

- Rapide, simple et précise. La bascule pour la descente est juste parfaite, on bascule le levier et une petite flexion vers l’avant permet d'e l'enclencher.

Petit bémol :

- Le serrage du BOA de manière forte est un peu compliqué (sur du gros serrage).

- La sangle tibiale à tendance à passer sous la coque à la montée ce qui nécessite de la desserrer pour la resserrer correctement.

La descente :

Une fois bien serré c’est parti pour la descente, la chaussure est légère ça se sent mais avec un réel appuis languette, elles sont précises et après quelques virages je suis bluffé rien à voir avec mes vieilles TLT 6 ! La qualité de la neige ne changera pas les sensations, elles permettront même d’aller à la limite des skis sur piste damée.

Conclusion :

Une chaussure légère qui permettra des montées rapides ou longues sans compromis pour la descente permettant tout style de ski à condition d’avoir une certaine expérience avec du matos de rando.

Pour qui ?

Tous randonneurs avec un minimum d'expérience voulant se faire plaisir à la descente sans pour autant souffrir à la montée.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire