Test Elevenate Bec de Rosses 2020

3 tests Elevenate Bec de Rosses.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
Pilou-006

[ TP ] La scandinavie, c'est beeeaaauuu!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,73m | 85kg | Avancé | Nice
Acheté : 720€
Conditions du test : Beau temps. Mauvais temps. Sur, sous, dans la neige. Sous la pluie à forte vitesse. En trail sur des crêtes venteuses.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Veste Elevenate Bec de Rosses

Points forts

Ses caractéristiques

Points faibles

Son prix, pas de système RECCO!

Heeeyyy!!!
Bienvenu dans ce Test Privé totalement en retard!
Mais que voulez-vous, il y en a qui sauvent des vies en plus d'être interdit de montagne par ce cher Covid2!
Mais me voilà enfin prêt à vous donner mon avis sur cette veste!


Conditions du test :
Neige : Sur la neige, sous la neige, dans la neige. de -17°c à +3°c. Freeride et freerando
Pluie : Randonnée, moto à 100km/h
Résultats, plus bas...

Coupe/Design + Confort mouvements :

Je fais 173cm pour 85 kilos de type bucheron/lutteur.

J'ai pris une taille L qui me sied a merveille, alors que ma Millet me va quasiment aussi bien mais en XL. Elevenate taille donc grand et large. Attention aux allumettes.

Je m'habille avec du L en général, la carrure passe bien, largeur des manches aussi et la longueur est presque "pas trop longue".

De là, il y a juste ce qu'il faut comme place pour mettre une doudoune compressible.

La capuche est assez rigide avec ses renforts, ajustable comme il se doit avec ses cordelettes, mais attention, avec des gants, c'est un peu chaud à régler... Niveau sonore, comme toutes les capuches, ça résonne un peu et atténue pas mal le bruit. Mais J'y trouve moins d'effet de bruit de frottement qui casse les oreilles au moindre mouvement. Alors que ma Millet est aussi en GTX Pro. Allez savoir, le revêtement intérieur doit différer, bien que ce ne soit que du 3 couches normalement...
On rajoutera qu'une fois la veste fermée, face à votre bouche se trouve du tissu doux pour ne pas irriter votre peau lors des frottements et du froid, mais aussi d'une présence de trous. Je ne sais pas si c'est le tissu ou les trous, mais en effet, la peau est moins irritée et c'est plus agréable d'avoir du tissu non gelé et non humide contre soit pas grand froid...

Pour ce qui est des mouvements, on bouge bien dedans, pas de soucis.

La coupe est ajustée, les manches me vont a ravir, la taille aussi, un peu plus large que ma Millet Trilogy, Pilou content.

A essayer quand même pour le rapport largeur hauteur/longueur.

Au niveau de la taille, trois crochets fermés avec des pressions qui vont permettre de s'attacher à ceux du fut' + ceinture pareneige en caoutchouc pour l'adhésion au pantalon. Encore une fois, je regrette un peu cette jupe pareneige et ces pressions. J'suis tellement fan des ZIP...

Les poches ne sont pas en reste...

Deux latérales externes : Y a de quoi y mettre du matos et on apprécie la chamoisine dans la poche droite qui y est attachée.

Une costale interne gauche avec ZIP : Pour CB, portable (limite avec le Samsung S8)

Une costale interne droite filet : Petit scratch pour "refermer" la poche... Je dirais poche à bonnet. Portable ou portefeuille risqueraient beaucoup je pense...

Ouvertures latérales aisselles : pas de filet "pareneige", embêtant quand on a chaud et qu'on ski dans de la poudreuse, la chute est triste pour la température corporelle et le confort du reste du voyage. Idem que sur beaucoup de vestes..

Une poche sur le bras gauche : pratique pour le Skipass, mais j'aurai préféré sur l'avant bras, pour avoir plus de "facilité" lors du passage aux barrières. Plutôt que de se frotter tel un ours contre le panneau émetteur...

Les ZIP, YKK, ont apparemment une réputation d'être difficiles à manier/monter/descendre. Bon, et bien je pense simplement que l'imperméabilité de ces ZIP sont meilleurs qu'ailleurs ou plus épais. D'où la difficulté à y faire glisser la fermeture. Mais sur 10, je donnerai un 6/10 en difficulté.

Tissu composition : (le fameux 3 couches)

- GoreTex Pro Astree 3L : 100% Polyamide

- Centurion Cordura® : 70% Polyester 30% Cordura

A noter ce côté ripstop, idem que pour ma Millet Trilogy.

A l'heure actuelle, aucune trace d'usure avec le sac à dos, ou autre frottement.
Seulement la couleur jaune montre plus facilement les salissures de gras...

Respirabilité : Strictement aucune idée, je n'ai rien trouvé si ce n'est "respirabilité 5/5"...
Je supposerai donc du 20 à 28 000g/m2/24h, MAXIMUM. En me disant qu'avec l'épaisseur du tissu, ça respire moins que ma Millet.

Si jamais vous n'avez pas de références :

RET (Résistance - Evaporation - Transmission)

Ce coefficient détermine la résistance qu’oppose un textile à l’évacuation de l’humidité du corps. Plus cette résistance est faible, plus l’évacuation de l’humidité est optimale (selon le « modèle de peau » ISO 11092). Le coefficient RET s'exprime en Pa x m²/W :

RET inférieur à 6 : très respirant

RET entre 6 et 12 : respirant

RET entre 12 et 20 : faiblement respirant

RET au-delà de 20 : non respirant.

Cet indice est surtout utilisé par les marques américaines, dont Goretex.

La MVTR s’exprime en gr /m2 / 24 h :

La mesure MVTR (taux de transmission de la vapeur d’eau)

On calcule la quantité d’eau (sous forme de vapeur) que le tissu laisse passer en 24h. Plus le degré est élevé, plus la respiration est favorable.

MVTR 30 000 = vêtement extrêmement respirant

MVTR 20 000 = vêtement avec une très bonne respirabilité

MVTR 10 000 = vêtement respirant

MVTR 5 000 = vêtement peu respirant

Cet indice est utilisé par la plupart des marques françaises.

Imperméabilité : Idem, aucune idée à part ce 5/5. J'ose espérer plus de 20.000mm (soit une colonne de 20mètre d'eau sur 1cm2)).


Poids : 720g, plus lourde que ma Millet, mais le tissu semble plus rigide...

Compressibilité : N'étant pas une veste d'alpi à proprement parler, et par sa rigidité de tissu, elle prend bien plus de place dans le sac que ma Millet. A savoir donc si vous avez un petit sac et que vous voulez optimiser l'espace sur vos sorties freerando de printemps.

Chaleur :

Clairement, c'est dit qu'il n'y a aucune isolation. Donc sans rien, vous allez vous peler.

Le revêtement intérieur n'est pas chaud ni doux, c'est donc froid si pas de sous couche.

A vous de gérer vos couches...


Le test en soit :

J'ai donc pu tester cette veste par beau temps, mauvais temps. Sur la neige, sous la neige et dedans, merci les boites.
Sur le plan d'imperméabilité, j'ai poussé le "vice" en utilisant cette veste comme combinaison de moto par dessus ma veste de moto. Et bien jusqu'à 100km/h sous une belle pluie, tous les papiers mis dans mes poches sont arrivés sec après 30min de route.
Sur le plan coupe vent, en randonnée/trail, sur de la descente avec une belle pluie et de la crête bien soufflée, on est grandement content de son efficacité!
Ce qui me permet de faire la transition sur la respirabilité. En plein mois de Juin, en plein effort, la veste sous la pluie et le vent m'a permis d'être transpirant juste ce qu'il fallait, sans être autant mouillé dedans que dehors.

Je valide donc ce pourquoi elle est faite. Vous protéger de l'eau par l'extérieur mais aussi de l'intérieur, le tout sans subir le vent. Les couches techniques en addition seront donc là pour gérer l'isolation thermique.

Oh! Et j'ai failli oublier... PAS DE SYSTEME RECCO! Oui, sur cette veste il est nullement inscrit qu'il y a un système RECCO... Je suis assez déçu, au prix de la veste, qu'Elevenate n'ait pas pris la peine d'en mettre un!


Conclusion sur ce test privé.

Et bien je suis content d'avoir pu trainer un peu plus afin de la tester différemment et plus longtemps avant d'en parler.
Voilà donc une Hardshell du Nord, qui nous rappelle bien la résistance de ces chers Vikings.
J'aime énormément ce produit et la manière dont il est fait. Il manque encore quelques bricoles comme dit plus haut, ainsi qu'un test sur plusieurs années afin de voir quand réimperméabiliser le tissu ou sa résistance.
Son seul défaut est, selon moi, son prix. Beaucoup trop élevé pour ce qui est proposé.
Ah, et le système RECCO absent aussi. Quand même, les gars...
Surtout quand on a peu d'information sur le produit et ses caractéristiques. (Ok, je ne les ai pas mailé, mais ça manque de "transparence", comme savoir si c'est PFC Free ou pas.)
J'aurai bien aimé tester le pantalon aussi, en BIB, pour voir sa praticité en rando...

Je remercie encore une fois Skipass qui m'a encore fait confiance, ainsi qu'Elevenate!

Covidement votre,

Pilou, infirmier, mais skieur avant tout!

Pour qui ?

Freerideur, Freerandonneur
8/10
Confort
Correspondance Taillant
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Respirabilité/aération
Qualité des poches (nombre, emplacements, tissus)
Qualité de la fermeture éclair
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire