Test Elan Ripstick 106 2024

24 tests Elan Ripstick 106.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10
Matiouf

Un ski de poudre qui fonctionne très bien sur pistes...

Elan Ripstick 106
Avis sélectionné
Profil du testeur : 63 ans | 1,85m | 85kg | Expert
Taille testée : 188
Acheté : 500€ en magasin
Conditions du test : Toutes

Points forts

déjaugeage filtre solidité sous le pied, polyvalent poudre / pistes.

Points faibles

Pintail excessif dans le raide, surtout en virages sautés.

Je skie les Ripstick 106 en 188, montés Shift au recommandé pour des Atomic Hawks Ultra XTD 130 de cet hiver donc relativement rigides. Précisons que les skis, bien que vendus pour 188 ne font que 185,5 en déroulé et 1cm de moins en direct. Ils sont relativement légers, dans les 3.9/4kg la paire nue. Je les ai pris pour remplacer une paire de Blaze 106 186 (qui font 188 en déroulé) dont le noyau commençait à donner des signes de faiblesse, du coup, je voulais un ski un peu plus solide autant sous les pieds que dans la durée pour un programme mixte station et rando de proximité en neige poudre mais pas que...

Tout d’abord sur pistes, j’ai été bluffé par la solidité des appuis en coupé pas de vibration et des skis qui tienne très bien la neige dure et qui effacent et filtrent les irrégularités en neige de printemps. Le ski engage facilement et ne bronche pas, il faut par-contre bien rester devant/centré, ça maque de talon. En dérapé ça se passe aussi très bien, mais j’aurais tendance à vouloir un peu plus de largeur au talon.

En Hors-pistes :

+ En poudre ça déjauge très bien et la déformation est homogène. Il faut cependant faire attention à l’excès de pintail… et rester bien centré. Ce n’est pas le coup de foudre comme j’ai pu avoir avec le Blaze 106, il faut faire attention à ses appuis on peut bien appuyer devant ou centré, mais gare à un déséquilibre arrière, ça manque de surface côté talon.

   - J’ai eu parfois d’excellentes sensations sur des pentes intermédiaires ( 30/35 degrés en terrain joueur) où le ski très maniable et fluide permettait de jouer avec le terrain en prenant beaucoup de vitesse (beaucoup plus qu’avec le Blaze 106 plus neutre) au point parfois de devoir mettre en dérive pour ne pas se laisser « déborder » par les obstacles à gérer.

   - En grandes courbes et terrain ouvert, ça fonctionne bien en mode en avant toute, mais les 185,5 sont alors un peu courts à mon goût passé une certaine vitesse d’autant plus que c’est « appui avant ou centré et c'est tout ». Le ski est un peu trop maniable, le Blaze 106 bien que plus mou est alors plus stable avec ses 188 réels et sa bonne équilibration avant / arrière. Par-contre dans le mauvais temps tous les deux sont facilitants.

  - En petites courbes dans du « raide » on a besoin de sécurité côté talon et là, ça pèche un peu par manque de surface, suis gêné dans des couloirs raides et étroits. En virages sautés ou bien allégés la répartition des surfaces n’est pas au top.

+ En neiges plus fermes tant que c’est propre et que l’on reste en avant ou centré tout va bien, mais dès que le terrain devient plus chahuté et que ça t’envoie derrière, on a cet effet Pintail qui pèche un peu en courbes.

+ Sur de la glace, pente "raide" le problème est exacerbé. J’ai eu quelques entrées de faces ou couloirs bien gelées pas très rassurantes. En virages sautés on sent le déséquilibre vers l’arrière.

En mode monté, tout va bien si la neige est tendre, sur le dur prévoir les couteaux.

En conclusion : On a donc un bon ski avec pas mal de points forts : relativement souple, mais solide sous les pieds, coupe très bien et déjauge au top, très bon filtre, agile, vif et rapide. Par-contre le gros pintail (2,3cm de différence entre spatule et talon!) n’est pas un allié dans le raide, d’autant plus si c’est gelé, même souci pour les grosses dérives. Peut être faudrait-il le monter à +1cm?

Pour qui ?

Tous, ski facile mais relativement performant. Bon combo pour freeando stations.

Commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire