Test Dynastar Speed 963 2022

3 tests Dynastar Speed 963.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
Drcr
Par Drcr

Un sportif accessible

Dynastar Speed 963
Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,78m | 78kg | Avancé | Pessac
Taille testée : 168
Acheté : 750€ en ligne
Conditions du test : Beau temps, Humide, Couvert Neige douce et fraiche, neige (très) dure, glace, neige croutée, neige collante, neige fondue. tout type de pistes damées ou non, petits HP.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Ski Dynastar Speed 963

Points forts

Accessibilité, Agilité, Tolérance, Performance, Accroche, Précision, Stabilité, Dynamisme

Points faibles

Sportivité

Introduction

Ce compte rendu de test intervient dans le cadre des Tests Privés Skipass Dynastar pour la saison 2021-2022.

Je remercie Skipass et Dynastar pour leur confiance ayant abouti à ma sélection.

Depuis quelques années, je ski presque exclusivement des skis polyvalents avec un patin allant de 84 à 100, et occasionnellement (location à la journée) des skis typés piste, comme le Dynastar Speed Master 2019, différents modèles de Rossignol Pursuit, des Head Supershape, ….


Description du produit

Retrouvez mes impressions et les photos d’unboxing du produit dans le forum « Tests Privés » de Skipass.

Le Speed 963 est le haut de gamme piste de chez Dynastar composée également du 763 (successeur du Speed Zone 12 avec 72 au patin), du 563 (avec 74 au patin) ainsi que des modèles entrée de gamme 363 et 263 (également avec 74 au patin).

Il s’adresse à des skieurs de niveau avancé à expert pour une utilisation 100% piste.

Ses principales caractéristiques :

  1. Noyau Peuplier dont le sens de la fibre de bois se retrouve alternativement en position verticale, pour une meilleure résistance à la compression, et horizontale, pour la réaction dynamique en flexion.
  2. V Tech : Cette nouvelle technologie sortie tout droit de l’usine de Sallanches dans la vallée du Mont Blanc, s’appuie sur l’utilisation de bras renforcés pour apporter à la fois rigidité, puissance et contrôle en torsion sur le corps du ski tout en libérant ses extrémités. La spatule et le talon peuvent alors être allégés, ce qui permet un gain à la fois de confort et d’agilité.
  3. Construction sandwich avec des chants droits sur toute la longueur du ski pour un maximum de précision et de performance.
  4. Rocker modéré en spatule uniquement.


En synthèse le modèle présente un aspect qualitatif dans les matériaux et dans la finition.

Je classerai la rigidité apparente à 8/10 : plutôt rigide mais pas un barre à mine avec un flex assez homogène sur toute la longueur du ski et une bonne dose de dynamisme en retour de flexion.


Condition du Test

J’ai reçu les skis rapidement après la sélection ce qui m’a permis de commencer le test dès mi décembre 2021.

Les tests se sont répartis sur 2 semaines dans les Pyrénées, une première dans le pays Toy entre le Tourmalet et Luz Ardiden, et la seconde en fin d’année du côté de Peyragudes.

Le Plan de test prévu :

  • belles bleues avec suffisamment de pente pour prendre de la vitesse et tester différentes conduites, et rayons
  • rouges bien préparées permettant de pousser les skis à un rythme soutenu
  • rouges cartonnées et déformées pour tester le confort et le comportement sur terrain difficile
  • noires raides et neige dure (soufflée et neige glacée pour tester l'accroche et le contrôle
  • noires bosselées pour tester la maniabilité et l’agilité.
  • petits hors-piste (pistes rouge ou noire fermées car non préparées) avec neige transformée / cartonné / hétérogène voir un peu de poudreuse

Conditions rencontrées

  • neige souple et douce la première semaine et du beau temps et des températures froides permettant de conserver une belle qualité de neige toute la journée
  • veille neige, humide, très dure voir glacée le matin et de la soupe collante dès le milieu d’après midi


Premières sensations

Le Speed 963 est un ski très intuitif et il ne faut pas plus d’une ou deux descentes pour appréhender son comportement, identifier le bon positionnement et pouvoir commencer à tirer parti du potentiel des skis.

La taille testée a beau être courte : 168 pour mes 177 cm le ski est stable et met tout de suite en confiance le skieur.

Lors des premiers virages glissés, le ski apparait solide avec une bonne rigidité et une excellente agilité.

Il rassure et vous invite à passer à l’étape suivante qui correspond à son vrai programme : le carving.

Moi qui suis plutôt habitué à avoir des 95 sous la chaussure, voir plus, la maniabilité des skis est évidente : on a beau avoir des All Mountain avec de bonne performance sur piste, lorsqu’on repasse sur des « pur pistes » de cette gamme (avec seulement 68 sous le patin) on se rend compte qu’il n’y a pas photo.


Conduite coupée /dérapée

Les Speed 963 sont des skis de carving et c’est dans ce domaine qu’ils excellent vraiment.

On peut sans problème descendre les pistes en mode cool glissé, les skis apporteront un très bon contrôle et une accroche irréprochable même dans les pentes importantes et leur maniabilité permet de passer tranquillement dans des passages très étroit ou sinueux.

Par contre pour commencer à exploiter le potentiel des skis il faut passer en mode coupé.

L’engagement du virage se fait facilement, la spatule et le faible rocker vous aide à initier le mouvement de manière précise, guidée mais pas bridée. Une fois engagé, en ski apporte toujours ce sentiment de sécurité qui vous incite à continuer et à enchainer.

Le rayon du ski est court (13m en 168) et naturellement en appuyant sur la languette on se retrouve sur des courbes plutôt resserrées, le talon est suffisamment présent pour apporter une bonne accroche et un guidage jusqu’à la fin du virage mais il est suffisamment discret pour ne pas gêner les changements d’appuie lors du changement de direction.

Le guidage et le grip apportés par la shape et la rigidité des skis sont excellents sans donner l’impression d’être enfermé sur une trajectoire « fixe ».

On enchaine naturellement, et sans forcer, les courbes mais à tout moment on peut facilement repasser en conduite « glissée » ou changer de trajectoire.

L’accroche est vraiment bonne, et on peut prendre de l’angle sans avoir l’impression que les skis vont décrocher. Je pense qu’avec les Speed 963 c’est la première fois que je m’amuse autant à anguler et à utiliser l’énergie produit par le flex pour « rebondir » de virage en virage.

Sur terrain bosselé, déformé l’agilité naturelle des skis est un plus. Leur légèreté et le patin étroit apportent une maniabilité des skis pour contourner les obstacles et passer partout même sur de forte pente où l’accroche est irréprochable.


Déjaugeage, Hors Piste

Je ne m’attendais pas à des miracles avec des skis de 68 au patin, en petite taille et équipé d’un faible rocker.

Et effectivement sans avoir été jouer dans la poudreuse, j’ai eu l’occasion de descendre quelques belles pentes non préparées constituées de passages variés : neige croutée tracée, neige collante et hétérogène, tas de poudreuse, … et clairement ce n’est pas leur terrain de jeux préféré, il faut être très attentif sur son positionnement pour éviter d’enfourner les spatules sous la couche.

Au final ça passe, mais personnellement je n’ai pas pris de plaisir comme j’aurai pu le faire avec les Movement GO 98 par exemple, et on est content lorsqu’on retrouve la piste et une neige préparée.

Lors de ma semaine avant les 1er de l’an j’ai aussi pu les tester sur piste dans une neige transformée type neige de printemps : à cause de la température très douce, on se retrouvait en milieu d’après-midi avec une neige humide, collante, inégale avec des tas.

Là encore ça passe mieux avec des skis plus polyvalents rigides dotés d’un rocker facilitant la traversé des tas de neige.

Mais la rigidité significative des Speed 963 permet tout de même de bien s’en sortir même si leur légèreté n’est pas un atout dans ces conditions.


Contact Ski neige

Le contact ski neige est généralement une caractéristique dans laquelle Dynastar excelle.

Les Speed 963 ont une conception assez classique avec un noyau hybride composé de bois léger (peuplier) et de matière synthétique imbriqué, le tout recouvert de feuille de titanal pour assurer la rigidité de l’ensemble.

La couche de titanal est partielle aux extrémités du ski (talon et spatule) afin d’apporter légèreté et un flex plus progressif.

Bien sûr, sur cette gamme on dispose d’un chant droit sur toute la longueur pour l’accroche.

Le résultat est un ski assez rigide mais pas trop : en manipulant le ski a la main on constate effectivement une bonne dose de rigidité notamment au centre mais également une certaine flexibilité associée à un bon effet « ressort » ce qui devrait permettre de ressentir un certain dynamisme dans le ski.

Sur la neige, comme dit précédemment on n’a pas l’impression d’avoir des barres à mine aux pieds ce qui facilite l’entrée en virage.

Le ski se déforme bien et le retour d’énergie est bien présent en sortie de virage pour rebondir et enchainer sur le virage suivant. Plus on appuie fort et plus le retour est important, mais par rapport à certain autre modèle que j’ai pu tester (notamment le Speed Master) je m’attendais a peut-être un peu plus de punch et de dynamisme.

Est-ce dû à sa conception un peu « allégé » ?

Après il faut relativiser : ils disposent tout de même d’une bonne dose de dynamisme et ce qu’ils perdent en sportivité il le gagne en accessibilité.

En effet le résultat est un ski sain, facile, tolérant mais efficace et performant.

Sur piste, en conduite coupé le ski est un régal : il rassure le skieur en apportant un contact avec la neige précis, sûr, et qui vous donne envie d’aller de plus en plus vite.

Malgré la taille modeste du modèle testé et même à rythme soutenu les skis sont stables et ne montrent pas de signe de faiblesse qui pourrait vous inciter à ralentir.

J’ai pu tester ces skis sur des neiges très dures (gelé et regelé) le matin et même dans ces conditions l’accroche reste bonne et le confort (certes dégradé) reste très correct.


Précision

Pas grand-chose à dire de ce côté-là, la conception maitrisée de Dynastar et les lignes de côte de ces skis vous offrent un outil agile et précis pour découper les pistes.

Les Speed 963 tournent court, sont stables et vous laisse le contrôle de vos trajectoires même sur pistes bondées ou bosselées ils vous offrent la possibilité de passer là où vous voulez.


Physique

Avant le test c’était ma grosse interrogation, après 1 année presque blanche sans ski, et des confinements successifs qui ont un peu entamé ma condition physique, vais-je avoir le coffre pour tenir ces skis toute une journée ?

A ma grande surprise les Speed 963 ont beau être performants, ils sont super accessibles et pas super physique.

Attention, ils ont tout de même tendance à vous inciter à appuyer sur l’accélérateur et a lâcher les chevaux, donc les cuisses peuvent chauffer, mais je m’attendais à avoir des skis beaucoup plus physique et finalement j’ai pu sans problème faire des journées entières (9h – 17h) sur ces planches avec toujours le même plaisir dans les dernières descentes.

Même si on a tendance à dire que le poids « allégé » de skis de piste n’apporte rien et qu’au contraire il nuit à la performance, je pense que ce gain de poids a tout de même un effet sur l’accessibilité pour fournir un ski moins fatigant et plus agile (certes au détriment d’un peu de performance).


Durabilité / Qualité

Après deux semaines d’utilisation, les seules marques apparentes sont sur le topsheet sur l’arrière des skis liées aux files d’attente des remontées mécaniques souvent composées des personnes irrespectueuses qui vous montent sur les skis pour gagner quelques centimètres.

De manière générale le topsheet semble plutôt résistant confirmant l’impression de qualité des matériaux utilisés.

La semelle ne montre pas de marque, hormis 2 ou 3 rayures fines et bénignes.

Pas de marque apparente sur les carres.


En Conclusion

Ces Speed 963 sont un très bon choix pour les skieurs d’un bon niveau recherchant un ski de piste performant pouvant être utilisé de manière tranquille ou en mode agressif. 

Ils offrent un très bon grip et permettent de prendre de l’angle sur la carre sans craindre une perte de contrôle.

Les skis sont faciles à prendre en main, stable et tolérant afin de permettre à des skieurs intermédiaires de prendre du plaisir rapidement et de progresser, ils seront également un bon compagnon pour les skieurs experts recherchant de bonnes sensations de dynamisme et d’agilité sans partir sur un modèle race beaucoup plus exigeant physiquement. Pour les très bon skieurs qui recherchent un ski très sportif et très dynamique, il faudra plutôt passer sur la gamme "race" comme les Omeglass ou les Speed Course.

Ce que je retiens de ces deux semaines de test, c’est que personnellement j’ai pris beaucoup de plaisir avec les Dynastar Speed 963 aux pieds.

Par rapport à mes AllMountain, ils m’ont refait découvrir le plaisir du "carving" ludique.

Ils offrent un excellent compromis entre sportivité, performance, ludisme, agilité, accessibilité, confort, et tolérance. 


Et cerise sur le gâteau ils sont fabriqués en France !

Pour qui ?

Skieurs intermédiaires a experts qui recherche un ski de piste performant mais accessible.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire