Test Blizzard Rustler 10 2020

22 tests Blizzard Rustler 10.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Blizzard Rustler 10
Vilipendeur

La paire à tout faire

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,86m | 75kg | Expert | Troyes
Taille testée : 188
Acheté : 650€ en ligne
Conditions du test : Testé sur trois jours de ski durant la semaine de noël 2019. Trois jours avec des conditions très variées, sur trois domaines différents et autant avec de la bonne poudre que de la glace, de la neige de canon et de la trafole.

Points forts

Polyvalent, accessible, joueur.

Points faibles

Qui peut le plus peut le moins, on ne peut pas être efficace dans tous les domaines et exceller à la fois dans un seul d'entre eux.

Mise en contexte :


Mon contact avec ces skis s'apparente pour le moment davantage à un premier aperçu qu'un test approfondi, considérant le peu de temps avec lequel j'ai eu l'occasion de les utiliser.

D'un autre côté, la diversité des conditions rencontrées durant ces premières journées de ski de la saison m'apparaissent plus que suffisantes pour exprimer un premier avis relativement complet.

Je skie avec du matériel de location depuis plusieurs années, en plus d'une paire de Grizzly de chez Volkl. J'ai donc déjà essayé pas mal de types de skis différents pour avoir des points de comparaison en termes de comportement.

Mais c'est la première paire que j'achète et j'ai pas mal hésité avec d'autres modèles, Atris, Mantra, Slap 104 pour ne citer qu'eux... Je me suis tourné vers les Rustler 10 parce qu'ils me semblaient les plus polyvalents et les plus équilibrés dans leur programme.

Pour les conditions du test : premier jour de la saison et premier contact avec ces skis dans un paquet de poudre le lundi 23 décembre sur le domaine des Carroz. Ballade entre les sapins et belles lignes droites dans jusqu'à 40cm de fraiche au programme. La visibilité était particulièrement mauvaise, mais ça commençait très bien. Je me suis régalé !

On enchaîne sur un mercredi 25 ensoleillé, mais avec une neige bien différente (il a plus toute la journée de mardi jusqu'à 2000 mètres)... Je suis donc allé à Flaine en espérant limiter les dégâts, mais pistes verglacées et croûte furent de la partie.

Toujours à la recherche de meilleurs conditions, le triptyque s'achève le jeudi 26 aux Grands Montets, pas vraiment épargné par le redoux et la flotte du mardi, mais quand même pas si mauvais dans le haut.


Piste :


Ca accroche, ça carve bien, ça tourne court malgré la longueur, vous pouvez allonger la courbe et même vous faire 'jeter' de l'autre côté si vous appuyez bien dessus, en bref ça se laisse emmener et ça se skie tout seul, mais c'est sans saveur.

Je ne m'attendais pas à autre chose et je suis agréablement surpris dans l'ensemble, c'est homogène et rassurant. Mais voilà, il lui manque ce petit quelque chose de 'bestial' pour vraiment aller vite avec une précision chirurgicale. On ne leur en tiendra pas rigueur puisqu'ils n'ont aucune prétention dans le domaine...

Point à noter qui m'inquiétait à la lecture de certains tests, je n'ai pas noté de vibrations particulières de mon côté, même si je ferai des essais à plus haute vitesse au cours de la saison pour confirmer ça.

Pour résumer, ces Rustler 10 ne vous feront pas défaut sur piste. Ils accrochent sur la glace malgré leur largeur, ils acceptent de varier les rayons sans jamais vous bousculer et ils conservent toujours un petit côté joueur, sans pour autant avoir un vrai caractère bien marqué.


Ailleurs :


J'ai rencontré pas mal de neiges différentes malgré mes trois jours de ski au compteur avec ces Rustler 10.

  • Poudreuse > en un mot, un régal ! Il leur faut de la vitesse pour bien s'exprimer, mais une fois dans la pente c'est plaisir ! Les skis flottent bien et ont un 'pop' naturel qui leur apporte un comportement très joueur. Attention toutefois à votre position, c'est large, mais jamais assez pour tout pardonner. Je me suis retrouvé avec un ski qui fait ancre sur une réception loupée. Dans les sapins, leur grande taille peut gêner, mais ils s'en sortent bien grâce à leur côté joueur et cette capacité à s'adapter qui fait vraiment l'ADN de ces Rustler 10 à mes yeux.
  • Trafolée > ici, ça va dépendre de la qualité de la neige et du nombre de traces. Dans l'ensemble ils s'en sortent très bien, avec de la vitesse et de bons appuis, ça taille sans sourciller. Mais ni bonne ni mauvais surprise sur des traces croûtées ou regelées, les skis sont trop légers et trop souples pour être de véritables bulldozer, donc forcément on se fait bien bousculer et ce n'est pas une partie de plaisir, mais ce n'est jamais le cas dans ces conditions.
  • Béton > portions bien gelées sur le bas des pistes de Flaine, on est loin du billard mais c'était déjà bien dur. Comportement sain en conduite dérapée, mais pas question de carver à mach 2, c'est trop large, trop souple et le shape n'est pas adaptée.
  • Freestyle > je n'ai aucune compétence pour juger de leur aptitude en la matière, mais au niveau des sauts et des réceps c'est très bon, y'a ce qu'il faut de pop pour avoir envie de jouer avec le relief et du talon pour assurer vos arrières. Je développerai sans doute cette partie en fin de saison, ça fait partie de ma To do list.
  • Idem pour les autres types de neige, rendez-vous à la fin de la saison.


Et sinon ?


Je les ai montés avec des Pivot 14 histoire d'alourdir un peu l'ensemble. L'association fonctionne très bien, les transferts sont bons et le tout ne m'a pas fait défaut pour le moment, à voir sur le long terme.

Le design tout en sobriété est passe-partout et c'est très bien comme ça. Ces Rustler 10 ont une jolie robe bleue avec des notes orangées sur la tranche et sur la semelle au niveau de la spatule et du talon. Le rocker avant est bien marqué, nettement mois sur l'arrière, comme montré sur les photos.

Le top sheet n'a pas l'air particulièrement résistant, 3 jours de skis et déjà des signes d'usures et quelques coups. On verra à l'usage d'ici la fin de la saison...



En résumé


J'avais de l'appréhension à commander des skis sans jamais les avoir essayé, mais cette entrée en matière l'a complètement balayée. Gros coup de cœur sur ces Rustler 10. Une polyvalence à toute épreuve pour se balader sur et au bord des domaines skiables. Je n'hésiterai pas à acheter des Rustler 11 avec des fix à pivots pour les sorties rando par jour de grosse poudre.

Je regrette simplement un manque de caractère, mais cela ravira sans doute ceux à la recherche d'un ski relativement accessible.

Les Rustler 10, des skis parfaits en paire unique !




Pour qui ?

Ceux qui veulent une paire de skis unique pour pouvoir s'amuser peu importe les conditions sur les pistes et en dehors.

commentaires

1 commentaire

Vilipendeur

inscrit le 01/01/20
Je n'hésiterai pas à acheter des Rustler 11 avec des fix à inserts* pour les sorties rando par jour de grosse poudre.

Désole pour les fautes qui traînent, c'est mon premier test publié ici et je ne savais pas qu'on ne pouvait pas éditer...
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire