Test Blizzard Rustler 10 2018

24 tests Blizzard Rustler 10.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Blizzard Rustler 10
François Péchou

Ski joueur qui sait se montrer sérieux

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,88m | 90kg | Expert | Deyme
Taille testée : 188
Conditions du test : Toute neige toute météo 10-15 jours de test

Points forts

Polyvalence

Accroche sur piste

Capacité à s’adapter à la neige et au terrain

Comportement fun

Points faibles

Moins à l’aise à cadence élevé

Ancre légèrement en neige (très) profonde

Manque peut être d’assise en réception de TRÉS gros saut pour un gros gabarit

J’ai acheté ce Ski dans l’idée d’avoir un ski 4x4 pour toute les conditions, avec un comportement fun, pas trop physique mais un minimum solide, monté avec une BEAST 16 pour étendre les possibilités de freeride au delà du domaine

En complément de 2 skis axé freeride, (Bodacious et cochise ) et d’un ski de rando light (zero g 95)

Concernant le shape on est  sur un Ski en 188cm à 104 au patin avec un rayon de 19m, un rocker spatule assez prononcé, un rocker talon très modéré (entre un backcountry et un early rise), un peu de cambre, un flex moyennement rigide sur la longueur, dissocié entre un patin solide, et des extrémités assouplies, la rigidité en torsion est proportionnellement réparti avec le flex longitudinal du fait de sa plaque de Titanal effilé n’allant pas jusqu’au bout du ski,

la fix est montée à -8cm du centre du ski, (-0,5 de la préco)

Sur piste, c’est un ski est étonnant, il se conduit sur les languettes si on veut l’attaquer, ou plus au centre si on veut cruiser,

En mode carving il est accrocheur, merci le titanal, il est vif et dynamique en sortie de virage et lors des transitions, et ce grace à son talon présent mais pas violent non plus. Il se conduit en virage moyen (19m) à court si on l’attaque, en revanche, on perd ses qualités d’accroche si on essaye d’allonger le rayon.

En bref, ce Ski se révèle être un bon carveur en le brusquant un peu

En mode cruising sur neige de printemps, ou en champs de bosse, c’est un jouet, beaucoup de rebond, de l’agilité, de la fluidité, de l’amortie, un ski très présent avec un très bon touché de neige.

C’est dans ce registre de all mountain en conduite propre et fluide sur terrain varié qu’il excelle

En traffole évidement on n’est pas sur les niveaux de performance d’un cochise ou d’un Bodacious, mais il n’est pas ridicule, on peut s’essayer à tirer des droites ça secoue mais c’est pas instable, ça manque un peu d’assise pour avoir du confort, et de rigidité en spatule pour détruire le relief, mais c’est largement supérieur aux doubles rocker que j’ai pu essayer auparavant.

Quoiqu’il en soit il est capable de skier vite en traffole mais c’est pas son truc, on prendra plus de plaisir à retrouver sa conduite naturel à savoir du rebond et de l’agilité pour jouer avec le terrain, plutôt que de le détruire

Dans les sapins même constats, son dynamisme et son rebond, le pousse à jongler d’un pillow à l’autre, Et son agilité/maniabilité ainsi que son aptitude a se laisser skier sur les talons, en cas de détresse, lui permettent de se laisser naviguer tout naturellement entre les arbres sans se cramer !

On en vient au freeride; en neige carton et en neige profonde

Dans les mauvaises neiges, son aptitude à tourner court et à se laisser skier avec des appuis centré lui permettent de garder une marge d’erreur, et donc de se conduire assez proprement et c’est assez sécurisant ! Il fait bien le taff, là où d’autres skis pêcheraient un peu à cause de leur exigence à skier sur la spatule

En profonde, sa grosse spatule compensera ses 104mm au patin, pour le faire sortir du manteau neigeux

Évidemment il ne sera pas au niveau des skis bien plus large en terme de portance d’accélération, et d’équilibre, mais en le maniant finement en dosant correctement chaque appuis (centré, voir légèrement languette) il se laissera skier proprement, et délivrera ses qualitées  de ski joueur et popy

Attention cependant à ne pas trop charger l’avant dans ces neiges épaisses et danses, au risque de passer par l’avant

Et dans les neiges poudreuses moins profonde il s’en sortira comme un chef, avec plus d’équilibre au niveau des appuis, ce qui permettra de l’attaquer un peu plus

En l’air c’est équilibré, envoyer une rotation, ou mettre les skis en travers ne pose pas de problèmes, en réception de petit et moyen saut le talon est parfait, il ne s’écrase pas, et n’est pas directif non plus, ce qui assure la reprise du ski après la recep’, en revanche en réception de gros saut ou de grosse barre (>5m) pas encore essayé, je pense que mes 90kg vont tordre le talon et me jeter en backslap, mieux vaut être bien équilibré du coup

Cela fais plusieurs année que je cherchais une paire de double rocker pour compléter un quiver légèrement trop barbu,

généralement déçu par le manque d’assise et de stabilité général des skis backcountry, ce Rustler a su me surprendre et me combler en ajoutant du sérieux à cette catégorie de ski fun

Cela en a fait le ski que j’ai le plus utilisé cet hiver, parceq’il est fiable, pas physique, bon quelque soit les situations et quelques soit la neige

Un ski complet qui peut largement suffire en paire unique pour qui n’aime pas les gros skis de freeride ou ne ressent pas le besoin d’avoir un ski ultra large pour la peuf

Le monter avec une fixe de rando s’est avéré être une bonne idée, parce qu’il n’est pas excessivement lourd, et me permet d’étendre le terrain de jeu au delà du domaine skiable, sans faire du gros D+

À titre personnel je pense que ce même Rustler dans une taille supérieur genre 192 avec un rayon sensiblement plus long, en ferait un très bon ski de freeride qui mettrais à mal beaucoup d’autre ski de freeride d’autre marques moins extrême que la gamme bull de Blizzard


Pour qui ?

Skieurs qui cherche un ski pour skier sur et hors des pistes, qui cherche un ski joueur mais solide, qui n’aime pas se poser la question de quel ski mettre dans le coffre à chaque fois qu’il par a la neige qui a un style propre et qui ne bourrine pas ou pas souvent dans les champs de traffole Qui cherche un Ski sportif ou tranquille, mais qui en aucun cas ne lui fume les jambes à la première descente Bref pour le skieur qui cherche un ski fiable A titre personnel, c’est un Ski que je conseille beaucoup autour de moi

commentaires

18 commentaires

jcb06

inscrit le 30/01/14
Matos : 1 avis
ma fille fait cette année quelques courses du freeride junior avec ses navis birdie trop mous pour cela ,votre test m'a décidé de lui acheter pour son aniv les rustler10 en 172 ,reçus aujourd'hui c du matos ,très belle finition ya plus k !
0
François Péchou

inscrit le 11/03/12
Matos : 8 avis
Elle ne devrait pas être déçu
En effet c’est de la belle construction du made in europe quoi
Par rapport à un navis que j’ai déjà eu en main c’est globalement plus rigide mais surtout sa construction avec une plaque de titanal feront une grosse différence en terme d’accroche sur neige dur
0
Dylan Cools

inscrit le 26/09/10
Stations : 4 avisMatos : 3 avis
Très bon test, je suis tout à fait d'accord sur chaque point que Francois à évoqué ! A la seul différence avec toi, c'est que je l'ai monté avec des kingpings... La conclusion est bonne, je pense aussi qu'il ne faut pas hésiter de le prendre 10 15cm plus grand que soi... dans ce cas la le ski deviendra une arme fatale !!!
0
le fab
Statut : Expert
inscrit le 26/11/99
Matos : 9 avis
"je pense aussi qu'il ne faut pas hésiter de le prendre 10 15cm plus grand que soi"
faut pas être bien grand pour pouvoir se permettre ce luxe !

sinon chouette review
1
gweilo

inscrit le 22/01/18
Excellent test, merci. Pour être complet il faudrait vraiment que tu essayes le Rustler 11 en 192 avec 23m de rayon et 116 au patin. Je tourne avec les deux et ils sont justes parfaits !
0
François Péchou

inscrit le 11/03/12
Matos : 8 avis
Merci :)

En kingpin ce doit être assez intéressant à la montée avec quasiment 400g de moins que mon montage

J’adorerais Mettre les pieds sur un grand R11 également ! A vrai dire j’avais hésité entre le R11 et mon actuel Bodacious en complément du R10 pour les journées de freeride un peu énervé
Mon addiction aux Skis directeurs m’a fait pencher sur le Bod’
Mais je pense que dans ces mensurations le R11 ne doit pas être en manque de performances non plus pour tenir la cadence, et doit surtout avoir ce côté fun complètement absent sur le Bodacious
A tester !
1
gweilo

inscrit le 22/01/18
Ecoute je ne connais pas le 188 mais franchement en 192 il n'est vraiment pas mou du genou. Tout en restant un peu poppy et souple aux extrémités, ce qui est quand même vraiment appréciable en profonde. Je voulais prendre une paire de Brahmas pour compléter ces deux Rustlers et skier "cool" avec mes gosses sur piste mais j'en suis presque à me demander si je ne vais pas attendre le R9 de la saison prochaine pour voir ce que ça donne en 94 au patin...
0
François Péchou

inscrit le 11/03/12
Matos : 8 avis
Pour avoir skié le bonafide le cochise et le Bodacious qui ont un shape sensiblement identique au Brahma, avec des cotes différentes, c’est à dire une longueur de carre effective importante, une spatule basse, un talon quasiment plat, ainsi qu’une construction avec 2,5 plaque de titanal pleine,
Je pense que ce ne sera pas vraiment un ski à la cool, mais plus un all mountain sportif
En revanche le futur R9 sera probablement plus adapté pour ce programme si il est dans la même lignée que ses grands frères avec encore plus de dynamisme. Et ça pourrait même être pertinent de le monter en Lowtech pour randonner avec un ski contenu à la monté et skiable à la descente
0
gweilo

inscrit le 22/01/18
C'est vrai. Mais les gosses en question commencent à bien avancer et je pensais simplement à un ski plus sportif et directif que les R10 et R11. Peut être le Bushwacker qu'ils vont visiblement ressortir (Brahma sans le titanal) ou le R9 qui m'intrigue un peu vu le comportement des grands frères. Je vais voir, l'idéal serait de pouvoir tester avant... Merci en tout cas pour tes retours.
0
jcb06

inscrit le 30/01/14
Matos : 1 avis
en éffet ma fille n'est pas déçue de son cadeau ! elle a pris totalement confiance aux r10 "c de la bombe"
1
le_bauju
Statut : Confirmé
inscrit le 07/12/07
Stations : 4 avisMatos : 7 avis
Bon test bien utile, merci !
1
pic bayle

inscrit le 12/01/16
Bonjour, je cherche un ski en complément de mes brahma qui sont excellent mais qui trouvent leurs limites quand il ya plus de 40 cm de poudreuse ou quand elle est très lourde? Je fais plus de 90 kg, mes brahma sont en 187.Quelle largeur et quelle longueur choisir?
0
François Péchou

inscrit le 11/03/12
Matos : 8 avis
Hello !
Le Rustler 10 étant plutôt polyvalent tout comme le brahma, je te conseillerai plutôt de partir sur un Rustler 11 qui sera meilleur en poudreuse que le Rustler 10, mais qui passe quand même bien sur piste et neige dur
Concernant la taille, que ce soit le 10 ou le 11, je ne pense pas prendre de risque à te conseiller un 188 vu ton gabarit et vu ce que tu as l’habitude de skier
0
francois.longin
Statut : Confirmé
inscrit le 15/03/11
Stations : 2 avisMatos : 27 avis
Hello, pour avoir le rustler 10 en 188 pour ma taille de 180, le surplus n'est pas un luxe, comme dit plus haut. Il ne faut pas hésiter à pousser entre +5 et +10. Donc cela dépend de ta taille...mais sur le pic Bayle ou la Pyramide il est top ;)
0
pic bayle

inscrit le 12/01/16
Hello c'est pas seulement la taille (182 )c'est le poids 90 kg (quand je suis éloigné des fondues, raclettes et toutes ces tentations), sinon je ressemble à un vrai sous marin. Le brahma est un super ski excellent en trafolé, neige dure, mais dans la poudreuse lourde , il faut que j'ai du train pour déjauger et si tu quittes la languette pour avoir un peu plus de poids sur l'arrière, tu prends une accélération qui demande à rester concentré. Sinon c'est tapis. C'est un ski qui ne supporte pas le déséquilibre arrière à cause de la rigidité du talon.Ton rustler fait vraiment envie un bon complément du Brahma qui est un ski exceptionnel mais pas joueur pour un sou. Je sens que je vais casser la tirelire pour du 10 ou du 11 en 188.J'espère qu'il y aura autant de poudreuse en 2019 qu'en 2018 .Le rêve cette année ça serait dur de skier sur de la neige à canon....
0
CHARLOT
Statut : Confirmé
inscrit le 14/12/04
Stations : 3 avisMatos : 8 avis
Avec quelles chaussures tu skies les R10 François ?
0
François Péchou

inscrit le 11/03/12
Matos : 8 avis
Des Blizzard Cochises pro 130 de 2016,
qui d’ailleurs manquent selon moi de maintien au niveau du tibia
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.