Test Blizzard Bodacious 2017

15 tests Blizzard Bodacious.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10
HerveC

Le ski des week-end poudreux

Blizzard Bodacious
Avis sélectionné
Profil du testeur : 47 ans | 1,83m | 96kg | Avancé | Genay
Taille testée : 193
Acheté : 100€ d'occasion
Conditions du test : Grand beau avec neige fraiche, de plus en plus tracée et qui se transforme en face sud/ouest

Points forts

Stable, évident, performant, aime les grandes courbes rapides

Points faibles

Un poil sec
Aime surtout les grandes courbes rapides

Le ski : Blizzard Bodacious de 2017, achetés d'occasion en super état, non fixé (y'avait des Marker avant). Fixés par mes soins en Salomon S920 à 43% du tail

Conditions du test : LE week-end de début de saison sur Val Tho (5-6 déc 2021) juste après les grosses chutes de neige. Grand beau temps, 40cm de poudre, peu de sous couche :-( et risque 3 (4 les jours d'avant), et premières vraies journées de ski depuis 2 ans ...

Le bonhomme : vieux con de 47 ans, bon skieur, +/- en forme, 96kg (gros en somme ...)

Un peu d'histoire : Je suis tombé par hasard sur cette paire, je ne cherchais rien de particulier, mais je n'avais jamais skié de Bodacious. La notoriété sur le forum et le prix m'ont poussé à acheter cette paire.

Le test : Avec tout ce qui a déjà été dit sur le forum sur les Bod, les vrais, les faux, les nouveaux vrais, je ne savais pas à quoi m'attendre. J'avais un poil d'appréhension, surtout que le vendeur me dit lors de la remise des skis "Attention, c'est des skis assez sérieux" ... (le mec est visiblement sponso Blizzard, mais n'a pas l'air de bien connaitre les skis Blizzard ...). Du coup, avant le départ pour les 2j de ski à Val Tho après les grosses chutes de neige de début décembre, j'ai hésité : prendre des skis connus qui passent bien partout (Salomon Qlab 190), ou essayer enfin des skis achetés depuis 2 ans mais non essayés (Bod, Renegade, Sevun, SR?). Je choisis celui qui le semble le moins exclusif : le Bod 2017. Ce ski n'est pas le plus apprécié sur le forum, avec sa couche de carbone qui est venue dénaturer LE bod historique... on verra ce que ça donne.

Première journée, un monde de folie à Orelle... les bennes (toutes neuves) marchent à 2 à l'heure :( Enfin on arrive en haut, y'a de la neige MAIS on voit qu'il faudra se gaffer. Premières descentes pour se remettre en jambe, le ski est simple à prendre en main, pas besoin de chercher le mode d'emploi, tout est évident, ça marche pas mal du tout sur piste, les jambes ne chauffent pas trop !

On monte sur Cime Caron via la nouvelle remontée de puis Plan Bouchet, on repère depuis les cabines une lignes qui part de la gare d'arrivée pour rejoindre la noire (combe rosael) : pas de trace, les artificiers ont balancé une charge qui n'a rien déclenché. On s'approche, on y va en gardant beaucoup de distance ... et là c'est le pied total. Les skis se font oublier, et c'est ce que je cherche. Pas de questions à se poser, on y va en grandes courbes, on reste sans soucis en surface. Pour moi je retrouve des sensations proches d'un Qlab en plus large ! Le top pour moi :) Bon le Renegade aurait été top aussi dans ces conditions je pense ... mais j'ai quand même une banane énorme en bas !

Au fil de la journée, on passe par des itinéraires de plus en plus tracés, les skis répondent toujours bien, le Qlab est sans doute un poil plus confortable en trafolle, je pense que la spatule avec le carbone rend le Bob un poil sec. On retrouve aussi ce côté sec sur piste : la conduite est bonne mais on sent des vibrations plus sèches que sur un Qlab. A voir si dans des conditions de pistes plus dégradées (après un regel nocturne par exemple) ce que ça donne.

En fin de journée, dernier hors-piste pour rejoindre Orelle depuis le haut du TS Rosael, en restant sur la gauche de la piste "mauriennaise", la neige a pris le soleil, est lourde : le ski est un poil plus physique a piloter, même s'il accepte de pivoter sans trop de difficultés mais il faut plus d'engagement qu'en poudre c'est certain ... et Val Tho restant Val Tho, je suis allé dire bonjour à un beau requin : résultat pas top mais les carres sont restés en place, ouf ...

Le lendemain, c'est bien tracé de partout, les skis sont toujours agréables, descente sur le lac du Lou bien agréable, on cherche des faces qui sont restées à l'abri du soleil la veille, on se fait encore bien plaisir ce 2eme jour.

Points positifs en résumé :

- Ski sans surprise, je lui trouve un coté Qlab, on ne se pose pas de questions
- Largeur qui permet de bien se faire plaisir en poudre
- Passe bien sur piste aussi, on ne ressent pas (trop) les 118mm au patin (bon ce n’est pas des slalom !) mais on peut envoyer en grandes courbes sur piste, et il accepte aussi du simple virage en glissé.

- N'est pas spécialement physique
-Semble solide après visite de requins

Points négatifs :

- Un poil sec de la spatule, filtre moins que d'autres skis
- Pourrait presque avoir plus de personnalité

Conclusion : Je les garde :) Mais faudra tester les autres et faire du ménage à un moment :D

Pour qui ?

Skieur physique, qui ne cherche pas un ski de FS :)

commentaires

2 commentaires
HerveC
Statut : Gourou
inscrit le 23/11/09
Stations : 2 avisMatos : 67 avis
Oups c'est des s916, pas des 920 :)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.