Test Aluflex GM 2020

1 test Aluflex GM.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
tonido

GM GM tes yeux

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,87m | 80kg | Expert | Marseille
Taille testée : 188
Conditions du test : toutes

Points forts

facilité
performance

la Malhonnêteté des uns fait parfois le bonheur des autres, ici le mien. Avec l’aide précieuse de mes amis, cet Aluflex torturé rejoint une famille d’accueil déjà fournie.

Avant de poser la main dessus, je pensais le monter en telemark… ça n’a pas duré longtemps.  A la réception du colis, je suis sous le charme: « je peux pas lui faire ça... Les pivots sont à ma taille, il faut que j’essaie ».

188cm (tiens tiens…) 89mm R24/20m. Serait-ce enfin le ski de piste pour le non pistard que je suis ? A sortir quand j’ai déjà les jambes enflées par ses copains métalliques ? Entre La Grave et les pistes ,je profite de la saison 19/20 minable pour me faire une idée.

dès la première descente une sensation de facilité se dégage. A plat c’est un toy, court vif et pivotant tant que la neige est lisse. Toujours ludique, il se montre plus sautillant dans le relief : son âme de frêne une fois amorcée, ne demande qu’a quitter la neige au sommet des reliefs. Dans la petite poudre, il manque de portance. Néanmoins, en bon Aluflex qu’il est, il cherche la lumière et reste lisible et sécurisant dans la traffole. Bien qu’honorable, son confort et sa stabilité dans l’axe souffrent d'une longueur contenue. Et bien voilà…

Ah oui ! j’en oublierai presque de le mettre sur l’angle…

ah...ok… J’ai dit joueur ?

Une fois sur la carre, cela devient très relatif (Un jeu Allemand ou Autrichien à la rigueur). Ce bon GM mord la neige avec le même appétit qu’un Malinois croque le mollet d'un cycliste, et il ne lâche que lorsqu'on lui demande. J'ai trouvé l'effet rail assez prononcé à mon niveau (plus que sur un GT 196). Pour le faire descendre sous ses 20m de rayon, ajoutez a votre descente : 2 cuillères a soupe de cuisse, et un zeste de technique alpine dégrossie. Si votre cuisson est maitrisée, c’est un carveur d’une douce violence qui sort du four, tout en accroche et en rebond. Jamais effrayé par la neige dure, Il demeure évidemment plus accessible et tolérant qu’un ski de course.

Au final, comment ne pas être enchanté d’un ski aussi versatile ? Joueur tant qu’il peut l’être, accrocheur quand il veut l’être. Le GM s’envisage en ski unique pour le carveur qui sort occasionellement des jalons, ou pour compléter le quiver du freerider qui passe parfois des journées sur piste. 

Aluflex, tantôt des Guns faciles, ici un jouet agressif : l’art de l’oxymore.


VIDEO

https://www.zapiks.fr/test-aluflex-gm.html


Pour qui ?

Bernard
7/10

commentaires

1 commentaire

le fab
Statut : Expert
inscrit le 26/11/99
Matos : 9 avis
super test !
ca attaque sur les pistes du Chaz' ;)
dis, t'aurais pas mis les pieds sur un GPo des fois ? pour avoir un retour ...
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire