Test Ortovox Haute Route 32 2021

2 tests Ortovox Haute Route 32.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
deptdirt

Sac idéale pour le ski de Rando

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,95m | 90kg | Avancé | Valence
Conditions du test : Tout temps sauf la pluie Fortes chaleurs Neige fraiche et de printemps
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Sac à dos Ortovox Haute Route 32

Points forts

- Modularié en fonction des besoins (porte(s) piolet, fixation corde, fixations ski et snow,...)
- Ouverture dorsale de la grande poche
- Poche sécurité

Points faibles

L'accès poche principal sur le dessus est petit.

Je tenais d'abords à remercier Skipass et Ortovox pour la sélection à ce test.

J'avais la volonté d'acheter un nouveau sac, clairement dans ce programme, du portage et de la capacité. Ayant déjà un sac de randonné estival Mammut de 35+5, je voulais une trentaine de litre pour ma pratique hivernale.

La sélection annoncée, je me réjouissais de l'avoir au plus vite, surtout avec l'absence d'ouverture des stations cette hiver. Malheureusement la livraison à un peu trainé et donc pas d'essais possible avant mi-février. Heureusement la saison à encore durée un moment.


Descriptif :

Avec son grand volume, le HAUTE ROUTE 32 contient tout ce qu’il faut. Le compartiment principal spacieux est accessible par le haut ou par l'arrière, de sorte que tout est rapidement à portée de main, tandis que le compartiment de sécurité séparé garantit également un accès rapide aux équipements d'urgence. Grâce à la fixation de la corde sur le dessus du sac à dos, la corde peut être rapidement rangée ou déballée sans avoir à ouvrir le rabat supérieur. En plus de la fixation des crampons, des piolets et des bâtons ainsi que du filet casque fixe, d’autres options de fixation polyvalentes sont disponibles, par exemple pour un snowboard. Les skis peuvent être fixés au sac à dos de manière classique ou en diagonale. (Source Ortovox)


A première vue :

Sac comporte plusieurs poches (4 au total), si on les détails un peu dans un ordre de l’arrière du sac vers le dos.

- Une petite poche pour petit matériel : de quoi ranger la flash antigel et des clés (présence d’une attache rapide) et ses papiers de voiture ou autre.

- La poche secours : spacieuse et équipée de « tube » pour le manche de la pelle et la sonde. Elle est équipée d’une grosse tirette orange flashy pour facilement la repérer sur le sac et l’ouvrir sans problème, même avec des gants. Elle s’ouvre en au 1/3 de la hauteur pour facilement accéder à son contenu.

- Petite poche matériel sur le dessus : parfaite pour y mettre les masques, l’étui des lunettes ou la crème solaire. Elle est facilement accessible une fois le sac posé au sol.

- La poche principale : deux ouvertures, une sur le dessus du sac ne permettant pas de charger le sac entièrement, ni d’accéder au fond de celui-ci. Ouverture pour un accès rapide à la poche principal. L’autre dans le dos par un long zip et U qui permet d’ouvrir le sac en grand, une fois posé à plat. L’ouverture dans le dos permet de garder sec la partie en contact avec notre dos. La partie mobile de la poche, comporte le compartiment pour la poche à eau et une mini poche à fermeture éclair, mais pas pratique dès l’utilisation de la poche à eau. Le tube de la poche à eau ressort par un petit scratch au-dessus de la bretelle droite.

Le portage comporte les 2 bretelles et 2 ceintures (une ventrale et une pectorale). Les bretelles sont minimaliste, peu de rembourrage et avec des rappelle de charge sur le dessus. La sangle pectorale comporte l’habituel sifflet de secours. La ceinture ventrale est large et rigide. Le système de serrage est orienté ver l’intérieur (on tire vers le nombril pour serrer).

On y retrouve aussi fixation des skis sur le côté et diagonale, la fixation du snowboard et des raquettes, les fixations des piolets ou des bâtons, la fixation de la corde sur le dessus du sec et des sangles porte-matériel.


En pratique :

Avec 5/6 sorties, je n'ai malheureusement pas un avis complet de ce sac, mais je vais vous donner mes premiers retours.

Le sac se fait complètement oublier une fois bien réglé. La ceinture ventrale viens prendre appuis sur les hanches et les dos bien aéré ne provoque pas de coup de chaud.

Les poches sont grande et on range facilement tout ce qu'on veut y mettre (cf gif). Il faut cependant trouver comment ranger afin d'y facilité l'utilisation en rando. La poche principale ayant 2 accès, mais dont celui sur le dessus est vraiment pas grand. 

Par contre l'accès par l'arrière est top. il est bien large et permet de poser le sac dans la neige sans risque de mouiller le dos...

La poche urgence est facile d'utilisation même avec les gants. La tirette spéciale de la fermeture éclaire est vite visible et s'attrape facilement. Rien ne bouge dedans pendant la pratique ce qui est vraiment agréable., même si le sac n'est que très peu chargé !

Je n'ai pas testé la fixation de la corde avec une corde, mais le système est parfait pour accrocher sa veste sur le dessus du sac pendant la montée.


En conclusion :

J'adore ce sac, il colle parfaitement à ma pratique et à ce que je veux en faire.

La capacité est top pour toute sortie à la journée, voir peut-être 2 ou 3 jours. On y loge tout ce dont on a besoin.

Les différents compartiment permet d'organiser notre matos selon nos besoins et donc de ne pas tout mélanger ou risquer de perdre.

Je recommande fortement

Pour qui ?

ski de rando / ski hors piste

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire