Test Ortovox Haute Route 32

5 tests Ortovox Haute Route 32.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,4/10
hypee

L'art d'être polyvalent à souhait !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,75m | 65kg | Avancé | Annecy
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Sac à dos Ortovox Haute Route 32

Points forts

- Nombreux compartiments & astuces
- Jeux de sangles supplémentaires
- Compartiment spécial casque
- Tenue du sac sur le dos
- Sangles de compression
- Légèreté & robustesse
- L'astuce pour les clés

Points faibles

- Volumieux pour un 32L
- La fermeture avant qui est vraiment petite
- Compartiment pour le matériel de secours trop grande ?

Introduction


Il s'agit d'un test dans le cadre du programme Skipass tests. Tout d'abord je tiens à remercier Skipass & son partenaire Ortovox pour le test. Par égard pour la communauté Skipass, je serai donc le plus neutre possible dans ce test pour partager mes ressentis sur ce sac Ortovox Haute Route 32. Ce test concerne ma seule expérience durant environ ~6 mois d'utilisation dans différents conditions & terrain.
Un peu de contexte: j'ai 32 ans, je pratique le ski à randonnée depuis plusieurs années dans les Alpes, principalement dans les Aravis/Bauges/Beaufortain, j'ai habituellement un sac 26L de chez Deuter depuis plusieurs années, que j'ai toujours trouvé légèrement petit pour les sorties à la journée.


Spécifications techniques:

  • 7 compartiments
  • Accés au compartiment principal : Devant
  • Accès au compartiment principal: Dos
  • Compartiment séparé pour l'équipement ce sécurité
  • Support pour équipement de sécurité
  • O-Flex-2-Frame
  • Fixation des skis sur le côté
  • Fixation des skis en diagonale
  • Largeur de la sangle ventrale (mileu du ventre)
  • Fixation du snowboard et des raquettes
  • Fixation du piolet et des bâtons
  • Fixation de la corde
  • Fixation Piolets
  • Sangles porte-matériel
  • Sangle poitrine avec sifflet d'alarme
  • Filet-casque intégré
  • Sangles de compression
  • Rangement pour la carte
  • Bright Inside
  • Compatible avec système d‘hydratation
  • Key holder
  • Carte d’urgence


Premier ressenti


A première vue, j'étais plutôt sceptique sur les finitions avec notamment des boucles en plastiques, mais à y regarder de plus près, les coutures semblent très solide et le sac se tient à lui seul. Premier essayage: wouah on ne sent absolument le sac pourtant avec mon petit gabarit il me parait énorme.

Après 30min à décortiquer le sac, j'ai du aller sur le site d'Ortovox pour comprendre quelques astuces tellement ce sac déborde de petites choses pour permettre de sangler un tas d’accessoires. Clairement, on est sur un sac "multi-fonctions" avec énormément de possibilités !

En condition


Le grand test arrive, me voilà parti en montagne avec ce Ortovox. A mon actif, environ une dizaine de sorties au compteur pour ce sac dans des conditions variés. Malheureusement, nous n'avons pu commencer le test que fin Février du à quelque retard de livraison, passons la saison est belle et nous offrent même une superbe saison printanière dont je n'ai pas manqué le rendez-vous ! Les premières sorties ont été un peu difficile, nouveau sac, plus volumineux certes, mais plus encombrant pour mon gabarit, aucune gêne particulière à la montée, mais plutôt décontenancé dans les premières descentes, je dois peaufiner le réglage pour éviter des effets de déplacement de masse dans mon dos.

Ce que j'ai noté en condition réel de tests:

- Un emplacement spécial pour le casque, à la montée clairement c'est top 👍! Moi qui par soucis de praticité ne prenais pas toujours le casque, je n'ai plus d'excuse !

- Un compartiment spécial pour le matériel de secours, ràs standard & très bien conçu, peut-être trop volumineuse ? il m'est arrivé de ranger quelques barres céréales par exemple, car le volume est perdu sinon.

- La fixation des skis sur le côté est équilibré, je recommanderais d'avoir un strap-fix à ski pour éviter que les talons de vos skis ne touchent vos mollets, par exemple dans la montée d'un couloir où en marche d'approche.

- La poche principale, c'est peut-être là où j'ai été le plus déçu. En faite, je pensais réellement gagner en litrage en passant d'un 26L à un 32L mais au final c'est toujours autant Tetris et je n'ai pas senti une réelle différence sur ce que je suis capable d'emporter à la journée. Ensuite il y'a 2 ouvertures possibles, une ouverture sur le haut assez étroite et l'ouverture par l'arrière du sac, vous obligeant à le retirer de votre dos complètement. Au début j'étais assez perturbé pour l'ouverture par le dos, mais après plusieurs sorties, j'ai trouvé le système très pratique à l'usage.

- Le confort: Pour le coup, certainement le grand point positif par rapport à sa taille, j'ai mis quelques sorties à m'y habituer, surtout à la descente, mais lorsque le sac est bien réglé, vous ne le sentez plus et vous êtes libre de vos mouvements, c'est génial !

- Le volument globale du sac, peut-être son point négatif principale. Pour un 32L, je le trouve gros surtout si vous souhaiter skier avec en station, pour prendre les télésièges il sera recommandé de le mettre sur vos genoux.

- Cet été, j'ai décidé d'essayer de l'utiliser pour des marches d'approche d'escalade pour tester la fixation corde. Après seulement 2 sortie, j'ai décider que je le destinerais exclusivement aux skis. Il semble uniquement adapté pour de petites cordes ~30m, avec 60m c'étais un peu la galère. Je ne l'ai pas tester dans d'autres conditions comme pour la rando été ou bivouac, ayant chez moi d'autre sac pour cet utilisation.


Conclusion


Dans l’ensemble c'est un bon sac pour qui recherche la polyvalence d'usage sur les nombreuses astuces proposées par Ortovox. Il est équilibré, léger, et semble robuste sur la durée (aucune marque d'usure après une quinzaine de sortie). Dans les choses qui m'ont gêné, ça semble lié à mon petit gabarit essentiellement, le sac fait "gros" pour un 32L seulement.


 

Pour qui ?

Pour le ski de randonnée en moyenne et haute montagne.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire