Test Salomon Shift 2020

33 tests Salomon Shift.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
Alexis Dellacha

Une alpine de freeride avec des insert pour la rando !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,87m | 100kg | Expert
Acheté : 300€ en ligne
Conditions du test : 1 sortie rando dans de la poudre fraîche, et une sortie piste dans de la neige assez souple et mouiller.

Points forts

Le vrai caractère en descente
Les inserts à la monté
Le poids contenu

Points faibles

Les pièces mobiles par temps froids ? A voir quand les conditions seront présente
Un stop ski en 130 pour pouvoir les monter sur mes gros Line Pescado

Test évolutif sur la saison, mais je commence à donner mon avis pour les skipasseur qui hésiterai sur ce modèle. Je suis actuellement à une sortie rando 1000D+ et une journée piste/freeride

Le testeur :

Ayant fais la saison 2018/2019 avec des Line Pescado équipe d’une fixe Marker Tour pour faire des approches de couloirs quand les grosses conditions ce présente. 

Une envi d’avoir une fixation plus typé rando a monté sur mes nouveau Line Sakana ce présente, comme je souhaiter faire de ce ski et donc ces fixation un ski 4x4 capable de 1000D+ en rando, descendre dans 50cm de fraîche ou être capable d’envoyer un peu sur la piste quand y’a que ça de bon. Les fixations Low-tech de pur rando sont donc exclu de mon choix, car être juste tenu par les inserts à la descente ne m’inspirer pas confiance. Donc je me tourne faire la petite dernière de Salomon dont les retours d’utilisateurs sont plutôt bon.

La monté :

Pour la monté, l’avantage des inserts est le point de rotation du pied lors de la marche qui est beaucoup plus proche des orteils, on lève moins le pied et du coup on se fatigue moins. C’est exactement la même chose que sur une low-tech de pure randonnée, avec quelques grammes de plus. Mais cela reste bien plus léger que ses concurrentes direct (Guardian, STH2 ou les Marker Tour). Les passages descente/montée sont un peu compliqué au départ le temps de comprendre les manipulations. Il faut jouer un peu avec les pièces mobiles, mettre les doigts parfois, mais une partie peu ce faire avec le pied pour les plus habiles. Le seul point noir est le chaussage des inserts à l’avant pour la monté, il faut appuyer sur le levier pour écarter les inserts avec sont bâton, passer la chaussure puis relâcher, ensuite il faut remonter le levier pour bloquer au niveau souhaiter, il faut un peu forcer pour réussir à choper le premier cran. Cela fais un peu peur au début mais la fixation semble solide et cela reste acceptable. Une cale réglable en hauteur serait un plus, car pour le moment seulement 2 réglages sont possible (cale replier, ou sorti)


La descente :

A la descente on chausse à 100% comme une alpine. C’est si simple qu’il faut un moment pour ce rendre compte que c’est la seul a l’avoir sur une fixation dotés d’inserts. On pose l’avant, même si il y’a de la neige, on bourrine un peu, on claque l’arrière et c’est parti : le top !

On déchausse aussi tout aussi simplement, un coup de talon du ski sur la talonnière et on est libre. Génial quand on fais la faignasse dans les télécabines. Sur les types de neige que j’ai pu tester pour le moment la confiance est totale, les vibrations sont filtrées, on ski vraiment sans arrière pensée comme avec une vraie alpine. Les sensations à la descente ce rapproche fortement de celle d’une vraie fixation de freeride et non celle d’une fixation de rando.


Multinormes / multi-chaussures :

Là SHIFT peut s’utiliser avec n’importe quelle chaussure du marché du moment où elles ont un nez (pas comme les dernières Dynafit) et des inserts pour le mode randonnée. 

Les caractéristiques techniques :

- Ailettes XL : des ailettes plus longues qui enveloppent parfaitement la chaussure

- Chaussage et déchaussage faciles

- Construction ultra-légère polyamide / carbone / aluminium /acier 1710 grammes pour la paire

- Butée et talonnière hybride

- Pédale avant coulissante

- Elasticité de 47 mm

- Valeurs DIN : 6 – 13

- Plage de réglage : 30mm

- Largeur stop ski : 90mm à 120mm

- Cale de montée 2° et 10°

- Couteaux 100mm et 120mm disponibles séparément

- Certifié multinormes (MNC) : compatible avec les chaussures : Alpine ISO 5355, Rando ISO 9523, WTR, Grip Walk et WalkSoles. Non compatible avec les chaussures de rando sans débord avant ou à débord non ISO 9523.

- Certifiée TÜV

Qualités/Durabilités :

Pour le moment aucun problème, à voir si les pièces mobiles ne restes pas bloquer par le gel quand les conditions sont vraiment rude, si le cas ce présente je mettrais à jour mon avis.

Pour qui ?

Pour ceux qui veulent une fixation 4x4 capable de faire aussi bien de la randonnée, du freeride, de la piste voir même un peu de park. Ceux qui assument avoir le temps de monter à rythme normal mais pour avoir des sensations 100% familières à la descente, avec du matos vraiment fais pour prendre du plaisir à la descente

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire