Test Atomic SHIFT MNC 13 2019

10 tests Atomic SHIFT MNC 13.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
Hudd
Par Hudd

LA fixation freerando par excellence

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,75m | 65kg | Expert
Conditions du test : Toutes conditions. Durée du test : 30 sorties

Points forts

Sécurité digne d'une alpine
Poids avantageux pour optique freerando
Skiabilité meilleure que lowtech classique

Points faibles

légrère usure des roulettes sur la butée

Lors de ce test je ne vais pas vraiment aborder les points qui ont été développés dans l’article de Loic dédié à la Shift, à voir ici : http://www.skipass.com/news/157336-fixation-hybride-salomon-shift.html.
De ce fait, je vais surtout renseigner mon ressenti.

A savoir que pour la rando j’ai toujours possédé des fixations Low Tech. Je n’ai jamais essayé de fixations à plaque telles que des Marker Duke ou Salomon Guardian, etc. Le poids et l’interface imposante de celles-ci ne m’ayant jamais attiré.


  • Informations techniques :

Poids : 870g par fixation.

Elévation de la chaussure : 30mm à l’arrière, 27mm à l’avant.
On note donc un delta de 3mm (quasi insignifiant) et une chaussure assez haute sur le ski. A titre de comparaison les Look Pivot 14 sont à 24mm à l’arrière et 19mm à l’avant.

Cale de montée : une de 6.5cm.

Aux premiers abords la fixation peu sembler "frêle" (surtout la butée)… En fait la forme globale est assez particulière, on n’a pas l’habitude de voir ça. J’avoue avoir été un peu sceptique. Cependant, l’alliage carbone/polyamide donne un joli effet.

Le montage des fixations se compose de 5 vis pour la butée, elle-même en 3 parties à assembler et 4 vis pour la talonnière aussi en 3 parties : rail, chariot et stop-skis.

La talonnière de type chariot dispose d’une plage de réglage d’environ 3cm en poussée (voir photo).


  • Set-up :


J’ai décidé de les monter sur des Blizzard Rustler 10 en 188 pour me permettre d’exploiter au maximum ces skis que j’aime particulièrement.

Le poids s’élève à 2.8kg/ski+fix, ce qui est tout à fait raisonnable pour une utilisation Alpine et approche rando. J’ai fait pour le moment jusqu’à 800 D+.


  • Manipulations mode ski/marche :


Les manipulations sont bien pensées et simples. Aucun problème pour changer de mode malgré le froid ambiant, la neige et la glace dans les fixations, à nettoyer au besoin.
Idéalement, on peut même tout faire avec les gants puisqu'il n’y a pas besoin d’une grande précision (ça qui facilite la tâche lorsqu’il fait froid).
Avec l’habitude, basculer du mode ski à randonnée et inversement ne prend même pas 10 sec par fixation.

Note : Il faudra quand même déchausser pour effectuer la manipulation.


  • A la montée :


Le principe est exactement le même qu’avec les fixations lowtech. Il faut simplement écarter les inserts avec l'aide d'un bâton en appuyant sur le loquet blanc à l’avant pour y mettre la chaussure, ensuite on remonte le clip pour verrouiller en mode marche. Pour enlever les skis, on appuie avec le bâton sur le loquet et le tour est joué. C'est très simple.

Il y a une seule cale de montée (6.5cm par rapport a la base du ski) en plus de la position initiale. Cette cale est très facile à manipuler avec le bâton, pendant la montée, il n'est donc pas nécessaire de se baisser.


Note : Je n’ai pas encore de couteaux, donc pas de retour là-dessus. La fixation n’est pas compatible avec les couteaux classiques LT.

Note2 : Pour les adeptes du passage de mode marche à ski sans déchausser, ça semble impossible avec la Shift.


  • Skiabilité :


Les fixations lowtech ne m’ont jamais inspiré confiance pour skier fort, pourtant j’ai bien essayé de m’y faire… Le déchaussage plus le fait de skier avec les inserts… Bref, étant adepte des sauts de cailloux et de quelques figures, je me sentais limité avec des LT classiques.

Avec la Shift, il m’a quand même fallu un petit temps pour me sentir en confiance et apprivoiser le fonctionnement de la fixation. Je crois que j’avais besoin de prendre tout simplement confiance au matériel. Très rapidement j’ai repris mes habitudes, comme avec des fixations alpines classiques.

La transmission des appuis et le transfert des forces est un réel plaisir en comparaison d'une lowtech classique. 
J'ai vraiment fait en sorte de ne pas les ménager, après avoir sauté un bon nombre de barres (jusqu’à 5m) en toutes conditions avec de la vitesse, effectué des 360, des back flip et skier fort en toute neige, elles n’ont pas bronché ! Vraiment lors d’une journée ski en station je ne fais pas la différence entre la Shift et d’autres alpines.

Néanmoins, pour le moment limité au DIN 6-13 elle ne conviendra pas forcément à tous, et peut être qu’il faudra éviter de passer ses journées dans le Park ou faire des derbys avec (Ils auraient tout à y gagner de sortir un modèle avec un DIN plus élevé pour les forts gabarits). Quoi qu’il en soit, je n’ai pas d’inquiétude quant à la solidité du matériel dans une utilisation freeride, et plus.

Pour le déchaussage, je n’ai pas à m’en plaindre, l’article de Loic explique bien son fonctionnement, et en image ! je n’ai plus d’appriori sur sa capacité à agir comme une fixation Alpine.

Note : J’ai cependant remarqué une usure des petites roulettes de la butée permettant d’entraîner la chaussure dans le déchaussage latéral, a voir comment ça évolue... Cette usure est dû aux frottements induits par les zones inserts à l’avant de la chaussure. (Voir photo)


  • En résumé :


Qu’on le veuille ou non, cette fixation est une très belle avancée technologique. D’ailleurs elle va en séduire plus d’un et certains skieurs ayant même un très bon niveau en feront leur fixation de tous les jours.

La norme MNC permet vraiment d’utiliser (presque) n’importe quelle chaussure de ski. L’ensemble est toujours utilisable en descente si vous n’avez pas d’insert, il suffit, à l'aide d'un tourne-vis, de régler la hauteur de la plaque de friction.

La Shift ne remplacera pas l’utilisation de Fixations Lowtech classique pour les gros dénivelés positifs, ce uniquement à cause du poids. Elle n’aura pas forcément sa place dans une optique derby ou compétition de freeride, question de solidité (?) et de DIN (pour le moment ?). Mais elle répond à beaucoup d’attentes ! Bien plus que ce que j’aurais pu imaginer.

Me concernant elles sont devenues mes fixations de tous les jours et je ne fais plus une sortie ski sans avoir les peaux dans le sac (Je tiens tout de même à garder quelques paires en alpin et une rando light).

Pour qui ?

Tous skieurs voulant une fixation alliant une pratique alpine et rando, sans se soucier de pouvoir skier fort tout en gardant un ensemble relativement léger. Conviendra en paire unique pour certains skieurs. Sera très utile pour compléter un quiver avec du matos de rando très léger et du ski de derby.

commentaires

8 commentaires
bihjichou
Statut : Confirmé
inscrit le 23/10/16
Stations : 4 avisMatos : 38 avis
gros merci pour le test! j'en profite pour petites questions : un truc m'échappe, quelle différence entre la shift atomic et la shift salomon? où est ce que t'as pu récupérer les fix? il me semblait que la shift salomon se commercialisait qu'à partir de septembre 2018, la Atomic serait déjà en vente? (je suis perdu ;)
0
Lucas R

inscrit le 02/02/16
Cette fixation a été développée lors d’un partenariat entre Atomic et Salomon, d’où le même nom « Shift ».

Les deux seront disponibles au début de l’hiver prochain, et les seules différences seront (à mon avis) esthétiques.
2
Hudd

inscrit le 24/03/09
Matos : 18 avis
Salut,
Effectivement, comme l'a très bien dit lucas R, ce sont les mêmes fixations, seule la cosmétique change.
Elles seront disponibles en automne prochain. J'ai pu récupérer une paire qui s'est malencontreusement glissée sur internet...
0
Oliver Gough
Statut : Expert
inscrit le 10/09/15
Stations : 1 avisMatos : 11 avis
Beau test :-) Tu dis que le DIN est limité. Tu as eu des déchaussages "intempestifs" avec? Tu les a serré à combien et pour quel poids? Vu les tirs que tu t'es mis tu as surement du la pousser à sa limite en termes d'utilisation.
0
Hudd

inscrit le 24/03/09
Matos : 18 avis
Merci. Aucun déchaussage intempestif sur toute la durée du test. Elles sont serré à 9 pour 65kg/175cm, sportif.
0
Antoine Joffre

inscrit le 26/02/18
Salut, merci pour tes précision !
Moi non plus je n’avait pas entendu parler de la schift par atomic ! Elle coûterons le même prix tu penses ?
0
Hudd

inscrit le 24/03/09
Matos : 18 avis
Je pense qu'elles seront au même prix pour les deux marques.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire