Test Petzl irvis hybrid 2019

9 tests Petzl irvis hybrid.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,3/10
RbRb
Par RbRb

Un compromis idéal poids / encombrement / solidité

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,75m | 65kg | Expert
Acheté : 130€ en magasin
Conditions du test : Neige dure, glace, poudre

Points forts

Poids
Faible encombrement

Points faibles

Solidité des pointes arrières ?

J’ai acheté ces crampons hybrides (pointés avant en acier, pointes arrières en aluminium) dans un soucis d’associer légèreté (associé à un faible encombrement) et solidité. Et sur ces 2 points ces crampons remplissent parfaitement leur rôle.

Le poids et l’encombrement 

Ces 2 avantages sont le gros point fort de ces crampons. Du fait que pointes avant et pointe arrières ne soient rattaché que par de la dyneema, ces crampons se replient sur eux même dans une petite poche que l'on peut aisément glisser dans le sac, même si ce dernier est plein. Notons que cette petite poche est suffisamment résistante (ce dont j’avais peur au début) et je n’ai jamais eu de mauvaises surprises à causes de pointes qui dépasseraient. Couplé à leur faible encombrement, le faible poids de ces crampons fait que l'on n'hésite plus à les laisser dans le sac.

La solidité 

Je ne sauterais pas à pied joint sur les points arrières sur du granite, mais après une saisons d’utilisation complète (avec du mixte à l’occasion) aucune de mes pointes n’est tordue. Globalement, après un an d'utilisation les crampons sont en très bon état, et la dyneema ne présente aucun signe d'usure. Je n’ai rien à leur reprocher là dessus.

Le systèmes de fixation

Les réglages de ces crampons sont un peu plus pénibles que sur les vieux modèles classiques. La dinema a tendance à se détendre et il ne faut pas hésiter à bien les serrer au début. Ce problème disparaît après une ou deux utilisations. Ayant 2 paires de chaussures de randonnée, avec des longueurs de coque différentes, il me faut des fois modifier le réglage. Ce qui peut s'avérer pénible si la dyneema s'est très tendue et s'est bloquée. Par ailleurs, il faut retenir 2 réglages, réglages moins visuels que sur des crampons classiques, mais tout cela peut se faire tranquillement depuis sont salon.

A l’usage

Les pointes arrières et la dissociation des pointes avant / arrière (aucun maintient rigide entre les 2) n’affecte pas la performance de ces crampons dans une utilisation ski/alpi. On se sent en confiance dessus, et je n’ai jamais été inquiet sur de la glace ou en mixte avec. J’éviterais cependant de les prendre lors de grosses sorties avec du mixte, mais plus par peur de finir par tordre les pointes arrières. En poudreuse, l'anti-botte est efficace.

En résumé, on a ici une paire de crampons très performante qui se glisse très facilement dans le sac pour un poids transparent. Il s'agit pour moi de la paire de crampon idéale pour le ski de randonnée et le ski alpi de manière générale.

Pour qui ?

Des crampons light performant adaptés à une pratique engagée du ski-alpi

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire