Test Petzl irvis hybrid 2019

5 tests Petzl irvis hybrid.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
NobruDude

Les crabes qu’on n’hésite plus à amener à chaque fois !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,70m | 62kg | Avancé | Fonsorbes
Acheté : 119€ en magasin
Conditions du test : Un peu toutes les neiges, de très molle à de la glace... et aussi des cailloux !

Continuant à évoluer dans ma pratique du ski en général, je fais de plus de plus de ski de rando, et il m’arrive donc de plus en plus souvent d’avoir besoin de crampons, ce qu’on appelle les « crabes », pour les ascensions/approches finales. Crabes que je suis aussi amené à ne pas oublier pour certaines randos à pieds l’été, quand je rencontre un névé non encore décaillé ou qqs restes de glacier ! Comme je ne connaissais pas trop bien les divers choix possibles, j’ai fait appel à la communauté Skipass (genre « l’appel à un ami », dans mon cas, c’est quand même mieux que le 50/50 !!!) et j’ai donc ouvert le topic suivant :

http://www.skipass.com/forums/sports/ski/freeride/sujet-142153-0.html#3462507

La conclusion était claire, il me fallait les PETZL Irvis Hybrid, je les ai donc acheté illico, au Vieux, et après plusieurs utilisations, je peux vous donner mon retour sur ces crabes 10 pointes !

Alors déjà, il faut savoir que quand on achète ces crampons, ce qui est fourni dans la boite (cf. photo), c’est une paire de crabes montés en Leverlock Universel à l’arrière et en FIL à l’avant, avec de quoi le passer en FILFLEX. En plus, si on veut, et c’est mon cas, on peut aussi acheter le FLEXLOCK pour l’arrière (pour une vingtaine d’euros supplémentaire de mémoire)… si vous avez l’impression que je parle serbo-croate, c’est normal, j’explique un peu de quoi il retourne :

  • A l’avant des crabes, on peut mettre soit le FIL pour des chaussures ski à débord, soit le FILFLEX pour tout autre pompe sans débord,
  • A l’arrière, on mettra soit du FLEXLOCK (chaussure sans débord), soit le LEVERLOCK UNIVERSEL (chaussure ski à débord).

Ça doit être plus clair maintenant, j’ai mis dans les photos le schéma qui résume très bien tout ça ! On comprend donc bien qu’on peut les utiliser avec toutes les chaussures possible et imaginables, de ski ou pas !

La principale caractéristique de ces crampons, c’est que les parties avant et arrière sont reliées, non pas, comme sur des crabes classiques, par un élément de réglage en acier, mais par une cordelette en Dyneema (je ne sais pas trop ce que c’est, mais il faut juste se rappeler que c’est solide et que ça va tenir un moment). Cette innovation est vraiment une rupture technologique… dit autrement, c’est une putain de bonne idée !! Cela allège bien le tout, et surtout rend ces crabes extrêmement compact une fois repliés, je vais revenir sur ces 2 points ci-dessous.

La compacité : à lire tout ce qui peut être écrit sur les crampons en général, et par (petite) expérience aussi, c’est vraiment des trucs qu’on est toujours en train de se demander si on les prend ou pas… en effet, ce n’est jamais agréable de faire faire du D+ à des éléments inutiles, on se grille pour rien, et on n’a pas forcément la place dans le sac de base, il en faut donc un plus gros, et c’est l’escalade de la violence. Grâce aux Irvis, point de tout ça, ils sont tellement compacts une fois repliés sur eux-mêmes qu’ils ne prennent aucune place dans le sac. On voit bien sur les photos qu’un seul crabe tient dans ma main (alors que j’ai de toutes petites mains), et que le sac rempli avec les 2 crampons et vraiment tout petit (dimensions : 19cm x 14 x 8, vraiment petit). Cette compacité est vraiment un gros atout.

Le poids : comme le montrent les photos sur la balance de cuisine (qui sert beaucoup plus aux avis Skipass qu’à la gastronomie !!), j’ai mesuré : 270g pour un seul crampon (avec antisnow qui pourrait être enlevé pour gagner encore qqs grammes), et 575g pour les 2 crampons dans la petite housse de rangement, et donc à porter dans la sac ! On est donc vraiment sur qqchose de léger. Le poids ne peut plus devenir un prétexte pour ne pas les prendre, on ne voit quasi pas la différence dans le sac à dos.

En plus des 2 gros avantages ci-dessus, il faut aussi signaler (en tout cas en mode tout auto) un autre gros point positif : la facilité de chaussage ! Une fois bien réglés, il faut moins de 10 secondes par pieds pour les mettre, et encore moins pour les enlever… c’est impressionnant ! Du coup, on n’hésite plus à les mettre, les enlever, puis les remettre, etc... Un exemple, l’arête finale du Vignemale (3298m, le plus haut sommet des Pyrénées françaises) : après la remontée d’un couloir en neige à 45°, on arrive sur la crête sommitale en pierre très praticable, du coup, je n’ai pas hésité à enlever les crabes pour cette finale, et les remettre à la descente, un vrai confort !

A noter que ces crabes sont équipés d’un système ANTISNOW d’antibottage installé de base. Il s’agit de petites plaques réalisées en polymère bi-matière et bi-densité (pièces oranges sur les photos vues de dessous). Ça limite vraiment la formation de sabots de neige, en ce qui me concerne je n’ai jamais été gêné, quelle que soit la neige. On peut les enlever à l’aide de 2 vis , mais, moi, je les laisse à demeure !

Last but not least, à l’usage, ces crampons tiennent parfaitement bien sur toutes les neiges que j’ai rencontrées, même quand c’est glacé avec les pointes avant en acier… ça tient bien aussi dans le dur à plat. Sur le rocher, on peut progresser en essayant de charger l’avant le plus possible pour diminuer l’usure de la partie arrière en alu. En résumé, utilisation tout à fait conforme à ce qu’on en attend !

Le seul point négatif de ces crabes, c'est quand il s'agit de changer l'avant ou l'arrière pour s'adapter à des pompes différentes : quelle galère !! C'est très difficile, en fait il vaut mieux s'aider d'une pince ou un autre outil, c'est vraiment pas facile !

NB : Dans les photos ci-dessous, celles « en action » sont au Pic du Néouvielle (3091m) dans les Pyrénées (photos courtesy of Yrlab !!).

Pour qui ?

Pour tout randonneur amené à croiser un peu de glace et souhaitant un peu optimiser le poids, ces crabes évitent vraiment de se poser la question habituelle « je les prends ou pas ? », on n’hésite plus !!
9/10

Points forts

Légèreté
Dimension une fois pliés / volume du sac
Facilité/rapidité de chaussage
Adaptabilité à tous types de pompes
Antibotte
Prix raisonnable

Points faibles

Changement des éléments très difficile entre modes auto, semi auto, ou tout lanière
« Fragilité » relative de la partie alu des crampons

Acheter Petzl irvis hybrid

Les magasins ci-dessous ont ce produit en stock. En cliquant sur "voir l'offre" vous allez être redirigés sur le site du magasin

commentaires

4 commentaires

Gaetan33
Statut : Gourou
inscrit le 12/10/13
Stations : 3 avisMatos : 4 avis
Ah je reconnais que le côté repliable et la possibilité de changer les éléments c'est vraiment pas mal ! Après à titre perso je fais tout en crampons lanières, ça passe très bien aussi ! (D'ailleurs depuis que j'ai vu un gars déchausser accidentellement avec son full auto, je suis plutôt méfiant !)

Les pointes alu ne s'usent pas trop vite par contre ? Et la housse de rangement résiste bien ?
0
NobruDude
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
Stations : 19 avisMatos : 4 avis
L'avantage du tout auto, c'est la rapidité à mettre/enlever... honnêtement, une fois bien réglé (i.e. il faut que les ficelles en dessous soient bien bien tendues), j'ai vraiment pas l'impression que ça va bouger !
J'ai marché un peu sur les cailloux (escalade finale au Néouvielle) et ça n'a pas trop chargé, faut voir après sur la durée.
Et pour la housse, très solide, elle je ne pense pas qu'elle se déchire avant un moment ! :) :)
0
Gaetan33
Statut : Gourou
inscrit le 12/10/13
Stations : 3 avisMatos : 4 avis
Ah c'est cool ça, la housse comme ça est vraiment bien foutue pour ne pas prendre de place!

Ppur l'usure des crampons, les cailloux et l'alu c'est vraiment quelque chose qui me fait peur. D'ailleurs c'est pareil, la cordelette Dyneema elle ne s'use pas sur les rochers ?
0
NobruDude
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
Stations : 19 avisMatos : 4 avis
Ben pour la cordelette, à part dans des positions à la con, normalement, tu n'appuies pas dessus... et après, ça se change très facilement :D :P
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire