Test Fischer Ranger Free 130 2018

5 tests Fischer Ranger Free 130.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10
oliH
Par oliH

Une free rando vraiment polyvalente

Avis sélectionné
Profil du testeur : 55 ans | 1,82m | 75kg | Expert | Nancy
Acheté : 699€ en magasin
Conditions du test : une dizaine de jours sur neige poudreuse un peu lourde , parfois très humide.un peu de piste damée.

Points forts

polyvalence assez étonnante. il est très rare de ne pas être moyen partout et on est là dans le très bon partout.

Points faibles

le prix, pas de réduc possible car c'est un modèle 2019.
on ne voit pas trop pourquoi ce prix, c'est peut etre tres technique à fabriquer?
le look, on aime ou pas, perso, je ne raffole pas.
leur look très classique/austère , pour ne pas dire cheap devrait les réserver aux seuls pratiquants.
je pense que le plastique va vieillir aussi mal qu'une bimbo qui décide d’arrêter le botox

en tant que skieur de piste qui s'ouvre à la rando, j'ai fait un passage éclair chez atomic avec des backland , trop typées rando/montées  à mon gout, très basses et chausson mou, mais ultra confortables.bref, pour moi, une erreur de casting (a la réflexion, des HAWX auraient peut être été un choix plus judicieux).

j'ai donc rendu les backland et testé , puis acheté les fischer. je ne trouve pas le look ravageur. pour tout dire, c'est même un peu cheap. je pense qu'à ce niveau de rapport poids/rigidité, fischer est obligé d'utiliser ce plastique qui fait un peu recyclage.pour être franc , je m'attendais à ce qu'elles grincent. la peinture fluo des boucles s'écaille à vitesse grand V et le plastique noir marque vite.

le bitoniau ski/marche est dur à trouver , je préfère les leviers arrières plus faciles à attraper.à mon avis, ainsi conçu pour faciliter le débattement arrière ( la com' mentionne le fait de pouvoir desserer crochet sup' et levier en même temps. mouais. en plus, esthétiquement, la suppression du levier a obligé à une bosse disgracieuse à l’arrière, certes dissimulée par le pantalon.la mode actuelle du free rando semble privilégier le coté look-piste alors que le coté look-rando est pour moi plus fun, mais c'est un détail. ça c'est pour les défauts.

la polyvalence de la semelle avec des fixations universelles piste/inserts ne se fait qu'avec des fix spéciales naturellement et non en changeant la semelle comme pour les lange free110.

le chaussage : pas si difficile que cela, mais pour le déchaussage, c'est une autre histoire. cette phase semble ne pas avoir été prévue.on ne peut peser sur le haut de chausson qui s'effondre et si on tire, il vient avec. tout cela n'est pas rédhibitoire, le but est de skier.

le chaussant: c'est vrai que c'est enveloppant et très maintenu, c'est une qualité .pour ma part, un petit point dur à droite nécessitera le passage chez le bootfiter. je l'ai toutefois fait thermoformer d'emblée sans que ce point de contact ne se manifeste après qqs heures .on l'a compris, ça n'est pas du sur mesure et comme c'est serré, ça peut très vite coincer. 

le ski proprement dit: le point fort de l'engin, c'est très simple, en montée, c'est suffisant ( éviter les 2000m de dénivelé par jour, c'est de la free rando) mais le débattement est fluide (moins que la backland qui est exceptionnelle à ce niveau) et en descente, on dirait mes chaussures de piste (avec les restrictions des fix dynafit qui prennent du jeu à l’arrière.peut être que les nouvelles Kingping,... mais plus lourdes).

le poids est l'autre point fort de la chaussure.la comparaison avec des chaussures de flex équivalent est étonnante.

sur piste, les skis typés freeride impriment plus de différences que les chaussures. le flex de 130 me parait sur-évalué.

le prix : les destine à un usage déjà éclairé, elles devraient du coup être rares en loc' .perso, je les réserve à un usage free rando à cause des skis adaptés. à 500/550€, elles auraient été parfaites. j’évoluerai peut être vers un couple free rando + ski typés slalom pour les jours avalancheux/bouchés plutôt que mes blizzard bonafide actuels (dont je suis très content par ailleurs), copie lourde de mes kabookie montés rando .

en clair , c'est ce que je cherchais. 




Pour qui ?

sans conteste à des free riders plutôt qu'à des randonneurs purs et je ne parle même pas de pierra menta. le coté très près du pied devrait leur faire éviter l'après ski au bistro en front de neige.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire