Test Fischer Ranger Free 130 2019

5 tests Fischer Ranger Free 130.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Polyvalentes, mais pas pour tout le monde !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,87m | 80kg | Avancé | Villeurbanne
Conditions du test : Testées dans quasiment toutes les conditions de neiges, sur piste, en hors pistes, en marche d'approche et en mode rando.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Chaussure Fischer

Voilà encore une saison de ski qui touche à sa fin, il est temps pour moi de faire le bilan de cette paire de chaussure de ski et vous dire ce que j’en pense.

A nouveau, merci à Skipass et à Fischer de m’avoir sélectionné pour ce test.

L’extérieur

Le visuel

La chaussure est majoritairement noire et est relevée avec du jaune, pas fluo, mais assez flashy quand même. La phrase qui suit prendra tout ce sens en regardant les photos, mais le noir n’est pas identique de partout sur la coque, il y a un jeu de texture et de rendu, tantôt satiné, tantôt brillant.

Du coté intérieur du pied, on retrouve le logo Fischer en noir sur noir, toujours avec ce jeu de texture, ainsi que le récapitulatif technique de la chaussure.

Au final je trouve la déco en adéquation avec le modèle, bien visible sans être ostentatoire, pour moi c’est une vraie réussite.

Dans la pratique, les quelques coups de carres ou autres ne se voient pas beaucoup, la chaussure étant teintée dans la masse. Idem j'avais peur que la couleur des boucles et rails de serrages ne tienne pas longtemps, et pourtant le résultat après une saison est plutôt positif, quelques petits éclats rien de plus.

Côté technique

Le premier point est à aborder est le poids. C’est la remarque que moi et que tous ceux qui les ont prises en mains m’ont faite en premier : « put**** elles sont super légères ! ».

Pour assurer le serrage il y a 4 crochets sur la chaussure ainsi qu’une sangle haute. La sangle est large et vraiment solide, pas de souci on peut tirer dessus. Toutes les boucles sont millimétriques (ajustable en les faisant tourner sur elle-même) et il y a également 3 positions possibles pour les rails d’accroches des 2 boucles supérieures. De quoi s’ajuster à toutes les morphologies.

Juste en dessous de la boucle de serrage la plus haute on trouve un levier qui permet de passer de la position marche à la position ski en une seconde. Ce levier est vraiment une réussite de mon point de vue, la conception est relativement basique, synonyme de durabilité dans ce cas.

La chaussure est équipée d’insert dynafit d’origine, et d’une semelle en grip Vibram.

A savoir : ces chaussures sont à la norme ISO 9523 Grip Walk, il est (en théorie) impératif que vos fixations soient compatibles avec cette norme pour pouvoir les chausser.

Pourquoi théoriquement ? Parce que j’ai réussi à insérer ces chaussures sur des fixations alpines standards à la norme ISO 5355. Comme la semelle est également équipée d’une plaque de glissement à l’avant, les tests de déclenchements que j’ai pu faire « à la main » se sont révélés concluants, et il se pourrait bien que finalement les Ranger Free soient compatible ISO 9523 et ISO 5355 en natif.

Ceci-dit je n’ai trouvé aucune information à ce niveau sur le site de Fischer, et je ne recommande donc à personne de faire ce montage, le risque principal étant que le déclenchement en situation réelle ne fasse pas correctement, voire pas du tout.

L’intérieur

Le chausson est agréable, mais minimaliste. Il est en partie thermoformable, autour des chevilles notamment mais pas beaucoup plus. Il n’est pas très épais, ce qui est une bonne chose pour le contrôle et le transfert de puissance. C’en est une moins bonne pour les personnes sensibles au froid.

Je suis très peu sensible au froid, à part quand la température passe sous les -10, je ski en t-shirt sous ma veste de ski. Il m’est pourtant arrivé d’avoir un peu froid avec ces chaussures.

En mode ski

Tout au long de la saison j’ai pu tester ces chaussures dans la plupart des conditions de neiges que l’on peut rencontrer en montagne. Le transfert de puissance est bien présent, le retour d’information aussi. Un peu comme si on s’était fait greffer le ski directement sous le pied.

J’ai senti une différence dans le maniement de mes fats, comme si j’étais bien plus stable/rigide sur les appuis. Vous allez me dire que cela vient probablement du flex (annoncé à 130), mais paradoxalement, je trouve qu’elles sont plus molles que mes Full Tilt qui ne sont pourtant qu’en 110.

Ce sentiment s'est confirmé au fur et à mesure des sorties, les ranger free se révèlent plutôt souples et ne sont, à mon sens, pas à un indice de 130, en tout cas pour la flexion vers l’avant. Par contre quand il s’agit d’incliner le pied vers la gauche, la droite, de transmettre de la puissance, là on a à faire à un vrai bloc de béton, le 130 est bien là.

Au final ce que j'ai prit pour un défaut relève plutôt d'un point fort, la ranger free est très rigide avec une capacité à amortir vers l’avant. On est proche du comportement idéal.

Seul bémol, pour obtenir ce résultat il faut serrer la chaussure, et bien comme il faut. La mousse étant fine, si la chaussure n’est pas serrée on a le pied qui flotte et on perd en contrôle. 

En mode walk

Walk / Se balader dans la station

Fini la marche de cosmonaute, on actionne le levier magique et hop, même avec les crochets serrés on peut plier la chaussure et marcher normalement. Le système est rapide et efficace. De plus il est relativement simple de conception ce qui laisse à penser qu’il va durer dans le temps.

Au niveau de la semelle, le Vibram joue son rôle à la perfection, on a une vraie sensation de grip, quasiment comme avec une chaussure classique. A l’avant de la semelle on retrouve cette forme qui permet un basculement de la chaussure, un peu comme on plierait la pointe de pied dans une chaussure classique.

Walk / Grimper 20min jusqu'à faire 1000m de dev+

Je l’ai déjà évoqué mais la semelle Vibram permettra de réaliser les marches d’approches en toute confiance.

Au niveau des rails de fixation des boucles de serrages, il y a un crochet rétractable sur lequel on peut venir fermer la boucle. Cela permet de desserrer complètement le haut de la chaussure sans pour autant avoir le pied qui sort ni les crochets qui flottent.

Conclusion

Les ranger free sont pour moi une vraie réussite, pour un programme comme le mien principalement axé sur du free-ride et clairsemé de sorties randos de temps en temps, elles sont idéales.

Par ailleurs même si vous ne faites jamais de randonnée, vous pourrez quand même appréciez le confort de la semelle Vibram et le mode walk pour aller chercher une ligne les skis sur le dos.

Oui elles sont polyvalentes, polyvalentes dans le type de pratique que l’on peut faire : piste, freeride, rando, … mais en aucun cas polyvalentes au niveau de l’intensité de la pratique. On peut, et surtout il faut, envoyer gros pour profiter pleinement du potentiel de ces chaussures.

Pour qui ?

Ces chaussures s'adressent à des skieurs expérimentés qui veulent randonner occasionnellement avec les mêmes chaussures que quand ils envoient du gros sur et hors piste.
9/10
Facilité de chaussage
Confort
Serrage/Manipulations
Précision
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix

Points forts

Légèreté, système walk/ski ultra efficace.

Points faibles

Confort...

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

Acheter Fischer Ranger Free 130

Les magasins ci-dessous ont ce produit en stock. En cliquant sur "voir l'offre" vous allez être redirigés sur le site du magasin

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire