Test Atomic Hawx Ultra 110 W 2019

1 test Atomic Hawx Ultra 110 W.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Lalicoeur

Pour des vraies descentes et des moyennes montées

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,67m | 56kg | Expert | Combloux
Acheté : en magasin
Conditions du test : Randonnées à ski hors piste et piste, toutes neiges, randonnées d'1h à 4h, ski alpin à la journée

Points forts

Faciles d'utilisation avec 4 crochets classiques, système marche/ski très simple, rigidité pour la descente

Points faibles

Débattement en mode marche, difficulté à enfiler, usure du chausson à l'extérieur

Contexte d'utilisation : 

J'utilise ces chaussures depuis 3 saisons, en toutes conditions de neige et différentes pratiques (80% randonnée et 20% alpin).
Il ne s'agit pas d'une chaussure de pure randonnée, ce modèle est un bon compromis pour ceux qui aiment le freeride et qui ont envie d'aller chercher des pentes sans l'aide des remontées mécaniques ou pour une journée en station.
Pour ma part, je les utilise principalement lors de sorties randonnées allant d'une à trois heures de montée et au maximum 1200m de dénivelé. Voici donc mon avis sur ces chaussures Atomic Hawx ultra 110.

A la montée :

Malgré leur côté AllMountain/Freeride, ces chaussures ont un profil agréable pour la montée. Ce n'est surement pas ce qui se fait de plus léger sur le marché de la randonnée, mais elles se font parfaitement oublier grâce à leur poids très modéré.
Une fois le mode marche enclanché, le débattement vers l'avant permet de marcher très facilement et sans gène avec ou sans skis aux pieds. Pour une pratique plus avancée de la randonnée, je trouve que leur angle d'inclinaison vers l'arrière est assez limité. Ceci peut entrainer des difficultés pour des passages plus techniques.
Concernant le réglage, les 2 crochets du haut disposent d'un cran d'attache non serrant qui permet de tenir le crochet tout en laissant une bonne liberté de mouvement. Les 2 crochets du bas peuvent être fermés sur les premiers crans sans gêne et garantir un bon maintient du coup de pied (important pour éviter les ampoules !).
Le chausson remonte relativement haut sur le tibia pour une chaussure utilisée en randonnée. Pour ma part, cela ne me dérange absolument pas.

A la descente:

C'est à la descente que ce modèle Atomic montre toutes ses qualités. Avec ses 4 crochets et son scratch de serrage, il est très facile de les régler pour un excellent maintient du pied, en fonction du type de neige et de la pente. Les plastiques des coques ne se déforment pas, il n'est donc pas nécessaire de serrer trop fort pour être bien tenu. De plus, le flex 110 apporte une excellente rigidité pour une chaussure utilisée en randonnée. Le chausson qui remonte bien haut renforce encore ce maintient.
Tout ceci permet d'avoir une très bonne précision sur les skis et de maitriser ses trajectoires à la perfection. On peut donc skier en toute confiance et engager en grandes comme en petites courbes. Un vrai atout ! 

Manipulations:

Le système ski/marche est classiquement bien conçu. Il suffit de tirer sur une petite languette pour faire remonter la partie métallique sans forcer, puis au moment de la descente, repasser en mode ski est une formalité.
Je n'ai jamais eu de difficulté avec ce système même en présence de neige ou de glace. De plus, il semble fiable et robuste avec 3 ans de recul.

Concernant les crochets, ceux-ci sont faciles d'utilisation et réagissent bien aux serrages. On peut affiner le serrage en faisant tourner les crochets sur eux-mêmes. 

La fixation de la chaussure sur le ski avec le système low-tech est très simple, la neige ne vient pas gêner les inserts. Ces chaussures sont également parfaitement adaptables sur des skis de piste ou freeride avec des fixations classiques : le débord avant permet un bon maintien de la chaussure dans la fixation pour une glisse en toute sécurité.

Le chaussage-déchaussage des chaussures demande un petit effort pour faire passer le pied au coude de la chaussure. Les coques plastiques bien rigides rendent le passage du coup de pied difficile. 

Pour le séchage, il est cependant facile d'enlever et remettre le chausson dans la coque. 

Je note un défaut sur le haut du chausson. A l'extérieur, derrière le mollet, le chausson frotte contre une pièce métallique de la coque servant à faire tenir le scratch. Celle-ci détériore à petit feu l'extérieur du chausson (voir photo).

Confort:

C'est une chaussure relativement confortable, même si le chausson ne vaut pas celui d'une chaussure alpine . On s'y sent bien à la montée, peu de frottements. Quelques douleurs parfois sur les malléoles ou les bords des pieds car les coques sont assez étroites.
A la descente, la rigidité de la coque implique une dégradation du confort de la chaussure. Une fois les 4 crochets bien serrés, difficile de les garder très longtemps, il est alors nécessaire de jouer régulièrement sur le serrage des crochets.
Face au froid, aucun problème à la montée. Une fois bien serrées ou lors d'une pause pique-nique prolongée, le froid peu alors se faire ressentir. 

Conclusion:

Je suis très satisfaite de cet achat qui correspond parfaitement à mes attentes : une chaussure rigide orientée descente mais qui permet tout de même de réaliser de belles randonnées. Le parfait compromis entre confort et précision. 


Pour qui ?

Pour tous les skieurs qui recherchent une chaussure facile d'utilisation, une bonne tenue et rigidité à la descente, et qui ne souhaitent pas dépasser les 3/4h de randonnée.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire