Test Atomic Hawx 2.0 120 2015

2 tests Atomic Hawx 2.0 120.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Poh
Par Poh

De vraies charentaises...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 42 ans | 1,80m | 95kg | Expert | Le Perreux-Sur-Marne
Acheté : 499€ en magasin
Conditions du test : Tous type de conditions

Points forts

Look
Précision
Confort
Performances

Points faibles

Manque une position marche

Lassé des chaussures de locations qui font mal toute la semaine et qui sentent affreusement mauvais, un ami loueur de skis me motive à acheter mes propres chaussures. Et de préférence avec un petit boot-fiting afin d’optimiser l’ensemble (et de rentabiliser sa vente aussi hein ?)

La conclusion est que c’est L’INVESTISSEMENT qui change la vie !!!

Pendant que nous faisons toutes les mesures des pieds, les coques des chaussures sont mises dans une sorte de four. Le but est de ramollir la coque afin qu’elle se moule autour de la malléole et prenne la forme du pied lorsqu’elle se refroidit.

Pour se faire il suffit de chausser les chaussures et de se mettre dans la neige pour les faire refroidir...

12 heures de pause avant utilisation, et c’est parti !!!

La première impression est la finesse de l’ensemble, c’est flagrant et ça favorise grandement la prise d’angle en carving. Là où mes anciennes chaussures frottaient contre la neige et me faisaient décrocher de la courbe, celle-ci me permettent de me prendre pour un champion de géant avec un angle maxi impressionnant !

La conduite des skis devient chirurgicale, les appuis sont sereins et ce sourire niais ne vous quitte plus.

Je les ai pris avec un indice de dureté de 120 compte tenu de mon gabarit. Je ne ressens aucun point dur sur le pied, la cheville ou le tibia. Ce sont de vraies charentaises…

Le serrage est extrêmement précis, certains d’entre vous devront peut-être changer les boucles de serrage pour plus de précision, mais le micro ajustement d’origine est largement suffisant.

Je ski de décembre à avril, durant les vacances scolaires et les week-ends, de 1000 à 3600m et j’ai parfois rencontré des températures de -28°. Je n’ai jamais eu froid. Elles sont hyper isolantes. En revanche, pas de miracle au printemps… Il fait chaud dedans.

L’un des points négatifs est qu’il manque peut-être une position marche qui faciliterait les déplacements, mais en action elles sont fantastiques. C’est le plus important.

L’autre est que du fait qu’elles soient « sur mesure », elles sont difficilement revendables en occasion.

Mais elles valent le coup !

A vous de tester…

Pour qui ?

Tous

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.