Test Monnet Energy 2018

1 test Monnet Energy.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
NobruDude

Chaussettes fines pour la rando...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,70m | 62kg | Avancé | Fonsorbes
Acheté : 27€ en magasin
Conditions du test : Tout type de conditions, du assez froid (-20°C) au plus clément... avec de la poudre (40cm... les Terres Rouges, Tignes) ou de la piste.

Je cherchais depuis un moment des chaussettes techniques, en témoigne le sujet ci-dessous ouvert sur le forum (qui m'a bien servi d'ailleurs) :

http://www.skipass.com/forums/sports/ski/freeride/sujet-141535-2.html

Je me suis tourné vers les Monnet Energy Ski de Rando, un peu par opportunisme, parce que c’est celles que j’ai pu trouver le plus facilement et rapidement dans la short list que je m’étais constituée, et qui regroupait, en plus de ces Monnet, des Smartwool PhD Graduated Compression, des Falke SK4 Degrade, des Soul PFI 90 de chez Boot Doc, et enfin les Tour Compression d’Ortovox.

Après avoir essayé qqs autres paires en magasins, j’ai donc trouvé ces Monnet pour la modique somme de 27,5€ au Vieux.

Si on rewind un peu, histoire de comprendre, voilà en gros ce que je recherchais, dans l’ordre d’importance :

  1. Une chaussette fine qui tient bien le pied en serrant bien aux endroits stratégiques, et qui évite/diminue donc les frottements (je les utiliserai principalement en rando, mais pas que),
  2. Une chaussette qui évacue la transpiration,
  3. Une chaussette qui tient un minimum chaud dans presque toutes les conditions (je ne suis pas frileux, mais j’ai pas une super circulation sanguine),
  4. Une chaussette confortable.

Je me suis rendu compte que par rapport à ce que je cherchais, on pouvait, un peu abusivement résumer à un débat entre, soit le plus possible de laine mérinos, soit de la compression. Cette Monnet est plutôt dans la 1ère catégorie avec presque un tiers de laine (37% Polyamide, 31% Mérinos, 10% Polypropylène), les arguments de vente sont :

  • Protection tibia avec amorti, confort et thermorégulation,
  • Protection du calcanéum interne en friction free,
  • Resserrements malléole et voute plantaire pour éviter le glissement de la chaussette dans la chaussure,
  • Protection du talon d’Achille,
  • Talon et pointe en friction free pour éviter les ampoules,
  • Semelle maille fine pour une respirabilité accrue.

En les mettant pour la 1ère fois pour les essayer avant même de les utiliser en ski, on a effectivement une bonne impression pour le tibia et la chaussette remonte bien au-dessus du mollet (cf. photo) avec une pression intéressante, la chaussette est effectivement fine, mais la tenue du pied n’est pas frappante du tout. Il faudra voir à l’utilisation mais la 1ère impression n’est pas celle d’une chaussette type running par exemple qui sert vraiment le pied. Même si, il faut le noter, il y a bien un pied droit et un pied gauche !

A l’utilisation en mode freeride (i.e. avec mes Salomon QST Pro 110 thermoformées de partout, chausson, coque et semelle), par rapport à d’habitude, j’ai un peu eu l’impression de nager dans mes pompes, ce n’était pas très agréable. J’aurais pensé que la finesse au niveau du pied allait m’amener de la précision, mais ce n’est pas du tout ce que j’ai ressenti. De plus, la chaussette ne sert pas tant que ça, d’où à nouveau une impression que le pied se balade et donc une impression d’être moins précis (même si, il faut le reconnaitre, c’est pas fondamental en HP, c’est juste une impression d’inconfort du coup).

Vu leur nom, je les ai donc aussi essayé en rando, avec cette fois des Fischer Ranger Free 130 (TP inside) qui chausse beaucoup plus fin et sont aussi beaucoup plus neuves ! Et alors là, tout s’est mieux passé, je n’ai eu aucune sensation de flottement ou de manque de précision. De plus, effectivement, je n’ai pas eu de problème d’ampoules ou de frottement excessif au niveau du talon, ce qui m’arrive assez souvent en rando. La promesse de respirabilité accrue semble donc être tenue, de même que le concept « friction free ».

En ce qui concerne la chaleur, on aurait pu penser, notamment en raison de la finesse au niveau du pied, qu’en condition grand froid, ce serait un peu limite. Et bien non, surement grâce au mérinos bien présent, je n’ai pour l’instant jamais eu froid aux pieds sachant quand même que sur au moins une des journées, on était pas loin de -20°C en haut !!

Si je reprends les arguments de vente de Monnet, c'est vrai que le tibia est bien protégé (mais moi, je m'en tape de ça), c'est vrai que le friction free semble fonctionner, c'est vrai que la chaussette est fine et respirante. Par contre, ce n'est pas vrai qu'elle tient et serre bien le pied.

En résumé, chaussettes assez précises et très fines, à ne pas mettre dans des chaussures habituées à des chaussettes « normales » sous peine de perte de précision/confort. Je les conseille pour une utilisation en rando, avec des chaussures précises aussi !

Pour qui ?

Randonneur qui veut être un minimum précis

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire