Les nouveautés dans les domaines skiables Suisses
2000*1045px

Les nouveautés dans les domaines skiables Suisses

Hiver 2018-2019 : petit récapitulatif des nouvelles infrastructures présentes sur l’ensemble des domaines skiables de Suisse.
Texte Maxime Petre
Photos stations
Vidéo jungfrau.ch
Texte Maxime Petre
Photos stations
Vidéo jungfrau.ch
.
Confrontée à la crise du franc fort, à une érosion structurelle de la pratique du ski et à un enneigement aléatoire, l'économie du ski en Suisse s'est requinquée cette saison, portée comme en France par des chutes de neige exceptionnelles et par une offre agressive sur les forfaits multi-stations. Les investissements, même si ils demeurent clairsemés, restent structurants pour ancrer la Suisse dans une économie du tourisme viable et équilibrée.

Les Crosets

l’un des plus gros chantiers de l’histoire du domaine skiable des Crosets

Au cours de l’été 2017, les remontées mécaniques du versant suisse des Portes du Soleil entamaient ce qui allait être l’un des plus gros chantiers de l’histoire du domaine skiable. Le cahier des charges de Télé Champéry-Crosets était très ambitieux : construire une retenue colinéaire et un réseau d’enneigeurs permettant de fabriquer, en à peine deux jours si les conditions de température et d’humidité sont réunies, un volume suffisant pour enneiger tout le domaine. Cet investissement de 12 millions de francs suisses sera opérationnel d’ici à la fin de l’année 2018. Un aménagement mastodonte qui s’accompagne d’un mécanisme de compensation écologique par la création d’un biotope humide de 2600 m² qui deviendra un site de reproduction pour les batraciens.

Les Diablerets

télécabine les Vioz - Jorasse - Les Mazots aux Diablerets, vitrine des Jeux olympiques de la Jeunesse 2020

Les travaux d’aménagement du secteur Meilleret aux Diablerets proposé pour organiser les épreuves de ski alpin des Jeux olympiques de la Jeunesse 2020 étaient suspendus à la levée d’opposition locale. L’accord trouvé en avril 2018 a permis d’engager la construction d'une télécabine 10 places axe fort du domaine skiable. Cette dernière remplace un télésiège sur un tracé un peu différent. La construction s’accompagne de l’élargissement et de l'éclairage de la piste de la Jorasse qui accueillera les épreuves olympiques. Au delà de cette échéance, ce secteur a vocation a devenir un centre régional de performance afin de former des futures graines de champion. Les cabines faciliteront également l’acheminement des débutants et des enfants sur le secteur sommital des Mazots où est installé un nouveau tapis et d’où partent d’agréables pistes bleues en forêts.

Zermatt

téléphérique 3S Matterhorn glacier ride, le téléphérique XXL

Se rassasier de la vue du Cervin...jamais ! Zermatt évolue, change mais la fameuse pyramide n’a pas perdu de sa superbe attirant chaque année de plus en plus de contemplatifs. En construisant le téléphérique 3S le plus haut du monde qui doublera l’actuelle benne, l'exploitant Zermatt Bergbahnen AG a donc souhaité garantir 365 jours par an l’accès au fameux promontoire du Klein Matterhorn (Petit Cervin). Ce chantier hors norme, porté par Leitner et qui aura demandé trois ans de travaux à haute altitude, propulsera à 3 820 mètres, dès cet automne, les 25 cabines futuristes de 28 places assises chacune du designer Pininfarina dévoilant l’immensité glaciaire dévalant du Breithorn et du Mont-Rose.

Gstaad

télécabine Saanenmöser - Saanenwald - Saanerslochgrat à Gstaad, le luxe est dans le détail

Haut lieu de l’élégance neigeuse, Gstaad modernise son principal domaine skiable, le Saanenmöser avec une nouvelle télécabine 10 places en deux tronçons du constructeur Doppelmayr-Garaventa reprenant quasiment le tracé d’une télécabine 6 places Poma partie rejoindre à 38 ans le club du bel âge. L’image raffinée de Gstaad se retrouve dans l’architecture des gares équipées d’une magnifique couverture cubique en verre.

Andermatt

télécabine Schneehüenerstock Express, dernier maillon de la Ski Arena Andermatt-Sedrun

Lancé à l’été 2015, le projet Ski Arena, porté en partie par les capitaux d’un magnat Égyptien, connecte ski au pied les domaines skiables d’Andermatt et de Sedrun, auparavant reliés uniquement par la ligne ferroviaire du Matterhorn Gotthard Bahn (MGB). La nouvelle télécabine 10 places Leitner « Schneehüenerstock-Express », qui ouvre cet hiver, reliera l'Oberalppass à la Schneehüenerstock, offrant des vues à couper le souffle. D’une longueur de 1710 mètres, elle est le dernier maillon d’une chaîne de sept remontées mécaniques ultra-modernes et le lieu symbolique de la séparation cantonale Uri – Grisons, cœur du domaine skiable relié Andermatt – Sedrun.

Saas-Fee

téléski du Mittelallalin, confortement du ski d’été et d’automne à Saas-Fee

Saas-Fee et Zermatt restent les deux seuls domaines skiables de Suisse à continuer à ouvrir en été...dans un pays qui a compté jusqu’à une quinzaine de glaciers exploités pour le ski d’été. Saastal Bergbahnen AG a décidé de doubler cet automne le téléski Allalin 1, souvent surchargé, par un autre téléski à archet, l’Allalin 4. Saas-Fee structure ainsi son offre glaciaire pour continuer à proposer les meilleures conditions d’entraînement aux équipes de ski qui affectionnent beaucoup ce terrain de part la longueur et la pente des pistes.

Stalden

téléphérique Staldenried - Gspon, 67 ans et l’aventure continue !

La Suisse et ses petits téléphériques alimenteront toujours l'imagerie d'Épinal. Le « bolide rouge » de Stalden, charmant sobriquet donné par les habitants de Stalden, a donné ses dernier tours de poulie en mars dernier. Le 7 décembre 2018, un nouveau téléphérique reliant Staldenried à Gspon sera inaugurée confortant la liaison plaine-montagne des petits hameaux montagnards de cette commune située à l’intersection des vallées de Saas et Zermatt et permettant l’accès à la station familiale de Gspon.

Obersaxen-Mundaun

télésiège Untermatt - Stein à Obersaxen, cap à l’est...de la Suisse

Obersaxen-Mundaun...disons que l’on ne connaissait pas cette petite station située au fin fond des Grisons avant d’apprendre qu’elle construisait cet été un télésiège 6 places à bulle. « Ein ausgefuxtes Skigebiet » pour slogan, la station de ski parfaite ! Passons le petit côté modestie, ce projet, considéré comme le vaisseau amiral du domaine, remplace des installations désuètes pour apporter plus de confort. Il s'inscrit dans la continuité d'un télésiège 4 places construit la saison précédente. Ces investissements, couplés à l'extension du système d'enneigement artificiel, représentent un coût global de 15 millions de francs suisses sur deux ans.

Et demain ?


L’été prochain, les projecteurs se braqueront sur Grindelwald et son V-Bahn, vaste projet de mobilité durable en montagne prévoyant l’interconnexion d’un téléphérique 3S, d’une télécabine 10 places et du train Berner Oberland-Bahn. Jungfrau/Eiger versus Cervin, le combat est lancé !

4 commentaires

tartiflette_power
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/07
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
Merci pour le récap.
Par contre je crois qu'ils appellent ce morceau du domaine "Saanerslochgrat" à Gstaad et non Saanenmosser (nom du bled dans la vallée).
Me semble qu'il y avait une appellation pour l'ensemble de ces sommets connectés par le passé, mais rien retrouvé.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

bkkaset
Statut : Gourou
inscrit le 29/05/09
Stations : 2 avisMatos : 19 avisPhotos : 1 photos du jour
Je casse mon PEL et j'irai voir cela..
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

weed
Statut : Confirmé
inscrit le 24/02/03
Un téléphérique jusqu'à 3800, c'es énorme, bientôt on pourra faire un 4000 sans peau de phoque !!!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire