Les nouveautés dans les domaines skiables des Pyrénées, Vosges, Jura et Massif Central
2000*1045px

Les nouveautés dans les domaines skiables des Pyrénées, Vosges, Jura et Massif Central

Hiver 2018-2019 : petit récapitulatif des nouvelles infrastructures présentes sur l’ensemble des domaines skiables des Pyrénées, Vosges, Jura et Massif Central
Texte Maxime Petre
Photos stations
Texte Maxime Petre
Photos stations
.
Même si les Alpes concentrent l’attention, les autres massifs (Pyrénées, Massif Central, Jura et Vosges) continuent d’investir par petites touches.

Jura

Monts-Jura investit sur le site de Lélex-Crozet en construisant un deuxième Télécombi – les Bergers - après celui du Mont-Rond au col de la Faucille. Remplaçant un télésiège vieillissant ainsi qu’un téléski, ce nouvel appareil débrayable, construit par Doppelmayr, se compose de 48 sièges 6 places cabines et de 12 cabines 8/10 places. D’une longueur de 1 182 mètres et d’un débit de 2 500 personnes par heure, il dessert toutes les pistes du versant Crozet et facilite l’accès aux skieurs venant du Pays de Gex au versant Lélex, côté vallée de la Valserine.

Massif Central

Moins connue que ses voisines, Super-Besse et le Mont-Dore, Chastreix-Sancy, première station d'Auvergne à avoir ouvert lors de la saison hivernale 2017/2018, installe un nouveau téléski GMM à enrouleur – l’école. L'objet de cette installation est de partir de tout en bas de la station (qui n'était pas desservi aussi proche des parkings) et ainsi de connecter les quatre principaux téléskis de la station qui se trouvent plus haut. 43 ans que la station n’avait plus investi dans ses remontées mécaniques. Cette installation va également permettre de redynamiser le front de neige et le secteur débutant en apportant plus de confort. Ce projet s’accompagne également d’un reprofilage de piste et de l’agrandissement du réseau de neige de culture avec l'installation en fonction des besoins de trois enneigeurs ventilos. L'ensemble du projet représente un investissement de 700 000 €HT.

Pyrénées

L’excellent hiver des stations de ski des Pyrénées ne s'est pas forcément répercuté sur les investissements.

Le seul notable concerne la station d’Ax 3 Domaines qui poursuit pour la deuxième saison consécutive la restructuration du secteur excentré des Campels et du retour Saquet.

Ce vaste plan d’investissement de 8,15 M€ HT porte, pour cette seconde tranche, sur la construction d’un télésiège pinces fixes 4 places de Bisorne par LST Ropeway Systems. On note également l’extension et l’optimisation du réseau de neige de culture sur les pistes du Prat et de Gentiane.

De l'autre côté de la frontière, les changements ne se bousculent pas également.

Vallnord, le deuxième grand domaine Andorran, terre d'accueil de l'étape Pyrénéenne du Freeride World Tour, construit la télécabine Doppelmayr 10 places Tristaina sur le domaine d’Ordino Arcalis pour relier rapidement et confortablement la base de la station, Hortell, au secteur d’altitude de Coma. Cet investissement de plus de 7 millions d'euros comprend également le profilage et l'élargissement de trois pistes (la Basera, l'Hortell et El Pont) à la base de la station et le renouvellement du réseau de neige de culture sur la piste des Canals.

Baqueira Beret, la station du freerider Aymar Navarro, grand habitué des étapes du Freeride World Tour, continue d'agrandir son domaine skiable en construisant, dans la continuité du téléski de Saumet, un téléski dans le secteur du Tuc de Baciver, un secteur jusque-là vierge de toute installation mécanique. Si cette construction s'accompagne de huit nouveaux kilomètres de pistes, elle permettra surtout, aux skieurs experts, d’accéder à quelques petites combes magiques jusqu'alors atteignable uniquement à la force des jambes.

VOSGES

Malheureusement, rien de nouveau à se mettre sous les spatules cet hiver du côté des Vosges

3 commentaires

ducajeff

inscrit le 24/01/04
Les Vosges, domaine de la Bresse qui faite ses 50 ans avec des remontées ( la lande, le Kastelberg) de la même époque...
Forfait à 30 € et 30 à 40 minutes d'attente au pied de ces remontées.
Rapport qualité/prix catastrophique.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire