Les nouveautés dans les domaines skiables des Alpes du Sud
2000*1045px

Les nouveautés dans les domaines skiables des Alpes du Sud

Hiver 2018-2019 : petit récapitulatif des nouvelles infrastructures présentes sur l’ensemble des domaines skiables des Alpes du Sud.
Texte Maxime Petre
Photos STATIONS
Texte Maxime Petre
Photos STATIONS
Hiver 2018-2019 : petit récapitulatif des nouvelles infrastructures présentes sur l’ensemble des domaines skiables des Alpes du Sud.
.

Les stations de ski des Alpes du Sud veulent se faire une place face à leurs voisines du nord. « Alpes French South » est la nouvelle marque territoriale et touristique qui coiffe les trois départements et leurs 68 stations de ski. Cette identité vise à créer et promouvoir les destinations auprès des clientèles européennes dans un environnement touristique hyper concurrentiel. Tout part de là.

Hautes-Alpes

Montgenèvre, forza Vialattea

Le constructeur italien CCM-Finotello a obtenu un contrat pour la construction d'un nouveau télésiège fixe 4 places à Montgenèvre pour remplacer le téléski de la Crête, un appareil qui était réservé aux skieurs confirmés avec une pente soutenue et un virage. D’une longueur de 550 mètres, ce nouveau télésiège va permettre, quel que soit le niveau des skieurs, de relier le secteur des Gondrans et celui du Rocher de l’Aigle en altitude. Cette liaison d’altitude facilitera la « bascule » vers l’Italie et le domaine de la Via Lattea puisque la piste dit du « Coletto Verde » à Clavière sera réouverte cet hiver après deux ans de fermeture sur décision de l’administration italienne.

Le second projet d’envergure est l'enneigement du 4ème sommet de Montgenèvre, le Chalvet. Grâce à un investissement de 2,2 millions d’euros sur deux ans, Montgenèvre, quel que soit l’enneigement naturel, garantit une desserte optimum du sommet du Chalvet au départ de la télécabine éponyme skis aux pieds ! Les quatre principaux sommets du domaine skiable de Montgenèvre seront donc enneigés maintenant mécaniquement. Au total, plus de 6 millions sont investis cette intersaison !

Les Orres, premier télésiège Doppelmayr de la gamme D-Line de France

Les Orres, la station phare de l'Embrunnais, a installé cet été son quatrième télésiège 6 places, ce dernier se situant sur le front de neige 1650. Ce gros porteur - le Pic Vert - restructure complètement ce secteur en remplaçant trois installations : le téléski Pic Vert dont il récupère le nom, le télésiège Bois Long et le télésiège du Grand Clos. Sur un tracé original, il va permettre une liaison directe et rapide avec le secteur d'altitude en déchargeant l'autre télésiège central de Prélongis et la desserte de tout un secteur débutant avec de belles pistes en forêt. L'originalité de cette installation est qu'elle sera la première D-Line de France. Cette technologie portée par l'Autrichien Doppelmayr est un peu la rolls-royce du transport par câble : confort optimal pour les passagers, fonctionnement silencieux, maintenance simple et rapide. Cette investissement majeur d'environ huit millions d'euros est prévue également pour tourner l'été afin de desservir le bike-park.

Serre-Chevalier, la grande transversale

SCV Domaine Skiable, après s'être concentré sur le réaménagement du secteur haut de Briançon ces dernières années, installe en remplacement de deux anciens appareils, le nouveau télésiège débrayable 6 places Poma de Côte Chevalier sur le secteur de Villeneuve. Cette installation permettra la fluidité de l'offre ski en altitude, et une meilleure liaison entre Monêtier, via le col de Cucumelle, et l'ensemble des secteurs du domaine. Cet investissement majeur de 10 M€ va réduire grandement le temps de transfert entre le secteur de Villeneuve (Fréjus) et le secteur de Chantemerle (3000 pers/h à terme contre 1800 pers/h à ce jour). Le parcours Monêtier – Briançon se fera désormais en 5 télésièges (Bachas, Eychauda, Cucumelle, Côte Chevalier, Prorel), avec une diminution du nombre de pylônes (39 démontés, 22 réimplantés). Le point de départ de l’appareil se trouvera en amont de feu le télésiège du Fréjus actuel à l'intersection des pistes du Bez et des Lacets ; le point d’arrivée de l’installation est conservé. Cet appareil offrira également la desserte, skis aux pieds, d’un nombre important de pistes de ski.

confort et modernité au Pays des Écrins

Une vallée, deux stations, deux nouveautés ! Sérieux coup de neuf que nous offrent, Puy-Saint-Vincent et Pelvoux-Vallouise, avec respectivement le télésiège 6 places débrayable de la Crête des Bans et le télésiège 4 places de la Crête.

Construit en 1985 par Montaz-Mautino, le TSD4 de la Crête des Bans commençait à toussoter et n'assurait plus une assise optimum. La nouvelle installation du manufacturier Doppelmayr sera plus confortable et plus stable.  Il permettra en outre de désengorger le front de neige et le télésiège de la Bergerie. Le tracé reste quasiment identique à celui de son prédécesseur avec un départ en aval des résidences de la station 1600. Les sièges seront dotés de garde-corps verrouillable pour les skieurs débutants avec repose ski individuel. Quelques travaux adjacents accompagnent ce gros projet de t'été : retenue collinaire sur Pré Rouge, enneigement mécanique de la piste bleue des Crêtes et nouvelle signalétique.

Préron en 2012, Crête en 2018, la liaison front de neige/sommet des pistes se fera maintenant entièrement sur sièges à Pelvoux. Le télésiège de la Crête, de manufacture GMM et équipé d’un tapis d’embarquement, remplace le téléski du même nom, une installation old school de 1982 plutôt classée sportive avec une pente moyenne de 44%. Ce secteur s'ouvre ainsi aux skieurs de tous les niveaux avec l'aménagement d'une piste bleue en complément des pistes rouges Champira et Crête ainsi que de la piste noire Combe du loup.

Domaines de la Forêt Blanche, reprofilage et consolidation du réseau de neige de culture

La station de Vars renforce son réseau d’enneigement de la neige de culture sur le secteur de Crévoux (piste de la Corniche inférieure, de la Mourée et de Crévoux). Il s’agit d’un des axes majeurs du domaine d’altitude vers le col de Crévoux. Ce dispositif de 37 nouveaux enneigeurs permettra une meilleure répartition des flux de skieurs en cas de moindre enneigement naturel. Côté Risoul, les hauts des pistes de Valbelle, de lièvre et de Florins subissent un petit lifting de surface avec une amélioration du système d'enneigement artificiel.

Alpes-de-Haute-Provence

Foux de l'espace Lumière

Après avoir complètement rénové le secteur du cirque de l'Aiguille entre 2009 et 2010, la Foux d'Allos s'attaque cet été à son autre versant côté col d'Allos, secteur essentiel puisque point de départ de la liaison avec la voisine Pra-Loup. Les clochemerles Allossards évacués, le nouveau télésiège 6 places de Marin Pascal construit par Poma  transportera bien les skieurs vers le col dès cet hiver remplaçant un télésiège 4 places de 1986 et un téléski dont le débit et le confort ne répondaient plus aux exigences actuelles. Au-delà de la remontée mécanique, la rouge des Digitales à l'arrivée du télésiège a été terrassée et équipée de 17 enneigeurs dernière génération dont deux basses pressions afin de garantir dès l’entame de la saison, la disponibilité de cette piste structurante. 

Toujours sur les travaux d’aménagement de piste, plus bas, après la piste de la Forêt, en direction du front de neige, le remarquable « mur de l’Ubac » verra sa largeur doublée pour permettre aux skieurs moins confirmés d’évoluer plus facilement. Pour cela des travaux forestiers viennent d’être achevés. On peut relever que l’abattage de ces arbres sera en partie compensé par la plantation de jeunes plants sur une surface plus grande.

Alpes-Maritimes

Roubion, ancrage dans l'avenir

Le domaine skiable des Buisses situé sur la commune de Roubion, comptant parmi les plus beaux villages des Alpes-Maritimes, modernise son domaine skiable pour l'inscrire dans la modernité. Il a ainsi procédé cet été à trois gros changements avec :

  • le remplacement du télésiège des Buisses deux places de 1975 par un télésiège à attaches fixes 4 places GMM,
  • le remplacement et le déplacement du téléski des Buisses existant par un téléski de type attaches fixes à enrouleur,
  • le réaménagement du domaine skiable par la suppression du difficile téléski de Crébasse et la création d’une piste de liaison entre l’arrivée du nouveau télésiège des Buisses et la zone skiable de Crébasse. 

Ce changement quadragennal doit assurer le confort des skieurs par la mise à disposition d’un domaine skiable homogène, attractif et adapté à la clientèle familiale de la station. La rapidité de montage a, par ailleurs, déjà permis de tester le nouveau télésiège dans sa version estivale pour profiter des pistes d'enduro et de DH.

Pas encore de commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire