Test Whitedot The Ragnarok XII 2012

4 tests Whitedot The Ragnarok XII.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
Del Preston

L'Anesthésique cuissale !

Whitedot The Ragnarok XII
Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,76m | 76kg
Taille testée : 193
Acheté : 150€ d'occasion
Conditions du test : Toutes neiges

Points forts

Sans limites

Points faibles

Nécessite l'application de litre de Weleda sur les cuissots après utilisations

Je me suis tourné vers ce ski car j'avait entendu parler de son caractère bien trempé et de son flex poutral. Etant de nature un peu débile, j'ai voulu m'essayer à la bête, je n'ai clairement pas été déçu ! C'est le ski de freeride le plus raide que j'ai skier à l'heure actuelle.

Clairement il s'agit là d'un ski sans aucun compromis. Avec lui, la polyvalence est relayée au stade de concept avant-gardiste flou. Ce sont des lattes qui permettent de skier très fort, très vite avec une stabilité hors normes. Par conte ces performances ce paieront au prix d'une dépense énergétique conséquente à moins d'être taillé comme un viking ayant mangé un autre viking !! Cuisses de grives passez votre chemin !

Sur piste, en neige damé et douce le comportement est sain. En lui rentrant dedans on arrive même à couper de manière assez propre, ce qui demandera par contre énormément d'espace et personne au milieuD

C'est en hors piste que son caractère s'exprime vraiment. Les changements de neige ne ce font pas sentir, il laboure la montagne. Peu importe qu'il s’agisse de croûte, de trafolle douce ou regelée le ski suit sa ligne sans ce soucier de ce qui passe sous ces spatules. Un véritable bulldozer ! La seul chose qu'il accepte c'est la vitesse. Il commence à devenir "maniable" seulement une fois le mur du son franchis ! 

En poudreuse pas de surprise, ça marche. La déjauge n'est pas monstrueuse, ça passe mais ce n'est clairement pas ce qui ce fait de mieux dans ce domaine. Par contre une chose est sûr c'est un ski qui aime les grand espaces, les grandes faces bien dégagées. Les runs en forêt sont à proscrire (sauf si forêt bien entretenue et très espacée) sous peines de se retrouver avec un mélèze encastré entre les incisives !  

En résumé c'est un ski qui demande une grosse présence physique ou de peser 85/90kg minimum. En comparaison j'ai l'habitude de faire des journée de ski entière sur des Titicaca, ZAg H112, ou encore des dictator mais j'ai jamais pu dépasser la 1/2 journée sur ces lattes là. Elles tolèrent vraiment tout sauf la fatigue ! Un très bon ski pour ce remettre en questions techniquement et physiquement ! Bref, ça vas vite ça fait mal : du bonheur !


Pour qui ?

Freerider sadomasochiste ou viking gourmant
8/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.