Test Völkl mantra 2009

184 tests Völkl mantra.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Völkl Mantra
RPM
Par RPM

Un super polyvalent expert

Profil du testeur : 37 ans | 1,78m | 60kg | Débutant/Intermédiaire | Mondonville
Taille testée : 184
Conditions du test : Durée : 1 journée | Météo : Soleil | Neige : Damée Piste + poudre (30 cm)
Test fait fin 2010 car le modèle que j’ai testé est un modèle 2009 acheté d'occase. Pris en 184 cm monté avec des Marker Griffon. Le prédécesseur de ce ski est un Scott Mission de 2007 en 178 monté en Rossignol axial 12.

J’ai toujours cherché des skis polyvalents, habitant assez loin des montagnes, je ne pouvais me trainer plusieurs paires. Parmi mes skis les plus récents : Head Monster IM75, Rossignol RPM21, B2 puis Scott Mission.

J’ai une pratique plutôt orienté hors-piste mais j’aime bien de temps en temps cruiser sur piste, mais pas plus de deux descentes d’affilée ;-)

Gabarit de grimpeur : 1 m 78 pour un peu plus de 60 kg et une pratique sportive hors ski plus que moyenne (je sais, ce n’est pas bien).

Première impression à la comparaison avec le Mission, le Mantra paraît plus grand que les 6 cm qui sont censés les séparer. Plus large aussi (7 mm).
Sur la balance, pas de changement puisque c’est 6,3 kg pour les deux ensembles. Je pense que le poids complémentaire des skis est gommé par le fait que les griffons sont plus légères que les lourdes Rossignol.

Toujours sur l’aspect prise en main, le top sheet du Mantra paraît bien plus fragile que celui du Mission et déception, il n’y a pas de protection alu sur la spatule (le carre ne fait même pas le tour, à la différence du tail).
Le ski est bien plus rigide et moins taillé (22 m de rayon contre 15 m pour le scott). Et déjà à la manipulation, on retrouve cette sensation si caractéristique de métal pour le Mantra (voir plus loin).

Bon assez parlé déco et caractéristiques, en piste. Les conditions : journée grand beau et froid. Chutes de neige deux jours avant ayant amené 20 cm mais le vent a fait son travail et fait des accumulations de 40 cm par endroit. Sur piste, neige damée légèrement dure (effet neige à canon).

Première descente sur piste et premier virage et … ça ne tourne pas ! Habitué à la facilité du Mission et de son rayon court avec lequel il suffit de prendre un peu d’angle pour partir en carve, là, c’est une autre histoire. Retour aux basiques donc, on se repositionne mieux, on appuie et là … ça cause, le train est en marche et on est sur des rails. Plus ça va vite et mieux c’est. Une accroche d’enfer sur toute neige (y compris la neige dure) qui permet de cruiser à des vitesses assez sympathiques en prenant des angles de fou ! Je n’ai pas senti de grosse différence de changement carre à carre avec le Mission qui fait 7 mm de moins en largeur.
Par contre, c’est fait pour tailler des grandes courbes type géant. Enfin en ce qui me concerne, je n’ai pas la puissance pour les déformer assez pour carver court (cf mon gabarit).
Pas de problème non plus en bosse et en trafole. Malgré les 184, ils me paraissent assez maniables (ils restent légers) et leur rigidité permet de bien passer en trafole.

Direction maintenant quelques portions de vierge pour tester leur comportement. C’est là que je les attendais le plus, trouvant à présent mes Missions un peu court et surtout avec beaucoup d’effet directionnel qui peut être gênant quand on prend de la vitesse. Là encore, vraiment pas déçu. La portance est bien meilleure (normal, + 6 cm et + 7mm en largeur) et l’effet directionnel caractéristique au Mission disparait. Je peux enfin lâcher des grandes courbes sans appréhension, y compris dans la neige soufflée (là où le Mission demandait une attention de tous les instants sous peine de vous faire partir en vrille). En petit virage dans le pentu et la poudre, c’est très bon aussi, un super rebond, on se régale. Il me tarde de les tester dans 60 cm de poudre bien légère !

Au final, vraiment pas déçu même si j’appréhendais par rapport au rayon très long, à sa réputation de ski physique et au fait de l’avoir pris en 184. J’ai fini la journée en bonne condition et ce ski ne m’a pas souffrir plus qu’un autre malgré sa longueur (après, c’est vrai que j’ai pas passé la journée dans les sapins).

Parmi les défauts, j’aimerais bien les voir (ou les faire) tourner un peu plus court sur piste et surtout, ils ont un son métallique que je trouve assez désagréable même si on doit s’y habituer à l’usage.

Un super ski donc, bien dans son programme polyvalent-free ride, qui demande je pense une bonne technique ce qui le rend moins facile et accessible que d’autres skis (et que les nouveautés à simple, double, triple et quintuple rocker ;-) ) mais qui donne beaucoup de plaisir quand on sait s’en servir.

Les plus :
- Polyvalence piste/poudre/traffole
- Tenue sur piste à haute vitesse et grande courbe
- Comportement poudre rassurant : bon déjaugeage bonne portance, pas d’effet directionnel

Les moins :
- Nécessite une bonne technique
- Difficile de le faire tourner court sans un gros physique
- « Bruit » métallique

Un regret pour moi : avoir laissé passer une super affaire pour son grand frère le Katana qui doit aussi être un outil de poudre sympathique et qui aurait complété ce Mantra à merveille.

J’attends la fin de saison pour voir si je peux trouver un Mantra 2011 avec des Marker Tour à bon prix ;-)

Nota : pas testé en freestyle car je fais pas de freestyle ...

commentaires

2 commentaires

RPM
Statut : Expert
inscrit le 05/12/03
Matos : 1 avis
Grrr ! sur le profil lire ;
Niveau : Expert
Activité : Freeride

Impossible de modifier le test
0
shibussa

inscrit le 07/01/14
niveau expert? et t'arrives pas a les faire tourner?? laisse moi rire !! grosse daube
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire