Test Völkl mantra 2020

182 tests Völkl mantra.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Völkl M5 Mantra
J-D92

Un Mantra, c'est extra !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,85m | 100kg | Avancé
Taille testée : 184
Conditions du test : Panel varié, neige humide, neige fraiche, neige gelée, conditions difficiles et grand ciel bleu.

Points forts

Polyvalence, rigidité, maniabilité, stabilité. Du vrai all moutain.

Points faibles

Exigeant, parfois un peu lourd et donc peut être pas assez joueur


A la recherche de la paire de ski all moutain parfaite, le test d’un mantra apparait comme une évidence.


Présentation des forces en présence :


  • Station et météo:

Tignes, première semaine de février 2020. Un hiver spécial, des conditions qui vont avec. Dans un premier temps de la pluie en basse altitude avec un isotherme relativement élevé, ensuite du vent, puis enfin le retour du froid et du soleil.  En bref de de la neige lourde, de la neige gelée, de la poudreuse, un bon panel de conditions pour se faire un avis sur ces skis !


  • Les skis :

Prise en main des skis à la boutique, j’hésite longuement sur les tailles, 177 ou 184. Habituellement j’aime bien skier avec quelque chose légèrement plus petit que moi, du 180-182. Je partais sur le 177 car le rockeur semblait court, et j’avais peur de la maniabilité avec son cambre classique, mais sur les conseils du vendeur, je pars sur un 184, avec un rayon supérieur à 20 donc !

A la portée le ski est relativement lourd, plus de deux kilos, pourtant plus léger que ses prédécesseurs.

Niveau look, une base foncée, une bande rouge style code barre sur le centre, du léger relief, quelques indications sur l’arrière, le logo en blanc sur l'avant, c’est sobre, je trouve ça simple et efficace, personnellement il me plait. (le look me rappel les movment ti95, proche dans les couleurs et dans le style)


Une semaine de test :


  • Sur la piste :

Prise en main sur une neige lourde et humide, pas le plus agréable à skier donc, et pourtant…

Bluffé ! Je n’ai pas d’autres mots ! Dès les premiers virages le ski impressionne ! Il est précis et incisif, on est très vite à l’aise dans les grandes courbes en appuis, on dompte la neige sur notre passage, rien ne lui résiste ! On se sent invincible sur ces skis, comme si la chute était impossible, on coupe à travers tout, le relief de la piste importe peu !

A la prise en main j’avais peur d’avoir un ski qui dirige, ce n’est pas du tout le cas, il est maniable et stable, bien que pour des virages serré il serait sans doute judicieux d’opté pour la taille inférieur pour gagner encore un peu en maniabilité, mais de toute façon, la godille n’est pas son dada !

A très haute vitesse le ski ne tremble pas, c’est rigide, on prend très vites de la vitesse tant le ski est sécurisant, par ailleurs il faut suivre physiquement.

Un peu moins à l’aise sur les sauts avec son poids, on arrive tout de même à l’embarquer sur des petites manœuvres sympas ! Inutile de préciser que le free-style n’est pas pour lui.

Le matin sur une piste immaculée au relief plat on se croirait presque sur un ski de piste tant on peut envoyer, à condition de se faire du mal et de forcer sur la languette pour les mettre sur les carres ! Attention au verglas tout de même, pas toujours simple à aborder, surtout au début.


  • La trafolle et le hors-piste :

Changement de décor après deux jours de neige, et malgré tout, le résultat est le même !

Le ski est à l’aise, maniable, déjauge facilement, sa portance permet de large virage propre dans la poudreuse, dans la trafolle on passe partout, à nouveau, le relief ne semble pas compter ! Un vrai plaisir en tout situation.

Pour être honnête dans les premiers virages en hors-piste il me semblait relativement lourd et je n’étais pas sur de moi, il faut un peu de temps pour arriver à dompter ce ski.

En fait, oubliez les petites courbes dans la neige fraiche, ça ne marchera pas. (Comme les petites godilles sur piste) On regarde en bas et on bombarde, ça marche comme ça un mantra !

Ce ski presque dangereux de par son exigence, mais tellement plaisant !

il est pour moi, aussi à l'aise dans la poudreuse que sur la piste, à conditions de toujours envoyer à fond.

J'ai d'ailleurs opté pour un blizzard lors d'une sorti heliski tant je ne me voyais peut être pas bombarder avec un mantra pour cette première expérience !


Pour conclure :

Deutsch Qualitât !

Ce ski est proche de la perfection, ce n’est par ailleurs pas une arme à mettre entre toutes les mains…

Je pense qu’il est important de savoir deux trois choses avant de craquer pour ce monstre qu’est le mantra.

Ce n’est clairement pas un ski grand public, il demande une certaine condition physique, des jambes et de l’expérience.

Il faut rester très attentif pour rester maitre de son ski, on peut vite se faire dépasser par l’efficacité des lattes.

Vous l’aurez compris, si vous skiez une semaine par ans à Courchevel, ce ski n’est pas fait pour vous ! 

Si vous n’avez jamais essayé la pratique de hors-piste, n’y aller surtout pas avec un mantra, il vous en dégoutera.

L’image que je donnerais de ces skis, c’est un peu le missile de Mario kart : Une fois que vous les avez, vous passerez partout, plus fort et plus vite !

j'ai opté pour un 9/10, il mériterait un 10 mais son manque d’accessibilité et le fait qu’on est obligé d’être en permanence à l’attaque lui font perdre un point.

Pour info, suite au test je n'ai toujours pas pris de décision d'achat.

Pour qui ?

Des skieurs confirmés/experts avec une conditions physique et des capacités sportives suffisantes et au style de ski assez bourrin et pas trop classique.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

petites annonces