Test Fischer Ranger 99 Ti 2020

3 tests Fischer Ranger 99 Ti.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Fischer Ranger 99 Ti
davv
Par davv

Une bonne surprise...surtout en poudre

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,71m | 62kg | Avancé | Bluffy
Taille testée : 174
Conditions du test : tout type
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé : Skis Fischer Ranger 99 Ti

Points forts

poudre, déjauge exceptionnelle, patin efficace en haute montagne

Points faibles

homogénéité dès que les conditions de neiges sont moins idylliques

Test dans le cadre de l’opération tests privés skipass

Mon niveau : confirmé, bon niveau mais pas hyper technique (pas de piquets) ski depuis 15 ans / 50 – 60 jours de ski par an 70% hp 30% p, 30% telemark 70% alpin. Poids 63 kg, t 1.72 m

Mes skis : tous les jours = amplid rockwell 182 ou salomon lord 169 en telemark, et pour la grosse poudre nocta 186

Chaussures lange LX 100 lv en flex assoupli

Testé domaine de LaClusaz sur décembre et janvier, toutes neiges plutôt fraiches, toutes conditions

Taille testée 174

Esthétique et aspect extérieur : il est clairement dans l’air du temps, carbone mat tressé avec logo en fluo…ambiance course ! f1 ?... super sport ! perso je trouve ça horrible mais ça n’engage que moi ;-)

Durabilité courts termes : l’aspect extérieur des extrémités, spatules notamment reste plutôt correct par rapport à ce que j’ai pu avoir et n’a pas trop marqué, le tail du ski avec l’empiècement métallique présage aussi d’une bonne tenue dans le temps, ça fait plutôt robuste

Shape : je le trouve visuellement inspirant ! mes gouts vont vers les skis plutôt facilitateurs et aux rockers prononcés car je passe la totalité de mon temps en dehors des pistes ou sur neiges naturelles

Déroulé de spatule de 26 cm, carre effective de 126 cm (pour ski en 174) ça devrait rester très maniable… La spatule à 128 est plutôt étroite pour un 100 au patin, on n’est pas sur un ski taillé.

On notera que le rocker arrière est lui aussi vraiment prononcé (voir photo), si je les avais vu de profil j’aurais probablement choisi la taille au-dessus !

Sur les skis :

A - Piste

La prise en main est rapide, le ski passe d’une carre à l’autre sans demander d’effort particulier mais requiert tout de même une certaine attention pour faire un carving propre ; rien de surprenant pour un 100 au patin, le ski est annoncé à 17m de rayon mais si on le laisse guider on à l’impression d’un rayon plus long

Le flex général est ferme et incisif au patin (titanal) ; moyen voire souple en spatule et moyennement rigide au talon, ca me convient et je ne me sens pas chahuté par le ski à vitesse soutenue

Globalement on trouve ses marques sur le ski et je trouve la présence du talon correcte, à noter que je déteste les skis de bourrins qui renvoient fort en talon.

L’accroche couplée à la fermeté assez marquée au patin est un bon point pour le skieur qui va faire de la pente raide, mais cette accroche demande évidemment une certaine présence si on veut skier cool à basse vitesse (mode j’accompagne mes enfants sur des bleues).

On peut tailler de belles courbes sur neige fraiche sans nécessiter de gros bagage technique. Le ski se met sur la carre sans solliciter les genoux et le passage carre – carre reste agréable pour un 100 au patin (shape pas trop taillé), le passage au dérapé reste facile à déclencher ce qui reste primordial sur ce genre de ski au programme tout terrain

Carving neige plus dure…comme beaucoup de skis dans les 100 au patin… on n’a pas spécialement envie d’y aller… ce n’est pas le programme du ski mais l’accroche au patin le permet si on a le bagage technique et si on accepte le rayon du ski

Je dirais que le ski est sain sur piste mais on a pas spécialement envie d’y rester, d’autres skis à 100 au patin sont plus confortables

B - Hors-piste

Neige fraiche : là… ! ;-) le ski est vraiment bon, son flex est bien dosé pour la déjauge… à 100 au patin j’ai rarement vu mieux, mais je pense qu’il ne faut pas hésiter à le skier vraiment au-dessus de sa taille pour gagner en stabilité si on accélère un peu

Pow pow : dans 30 à 40 cm de poudre, en prenant du speed la déjauge devient énorme…un ski qu’il vaut mieux skier bien en appui languette pour rester équilibré (ce serait probablement moins le cas sur le 181) le pivot est super bon, le rebond n’est pas démoniaque (mais peut-être dû à la taille 174 un peu courte), le shape spatule + talon un peu relevé permet même de slider léger…c’est un ski qu’on peut conduire en surface, le rapport entre flottabilité et ligne de côtes est _ je trouve _ exceptionnel, il fait mieux que pas mal de 105 – 110 au patin que j’ai pu tester (comme par exemple l’atris que je trouve bien plus lent à partir au planning)

Trafolle : il excelle grâce à la spatule, on peut y aller franco, je trouve le ski plutôt précis tant que les neiges sont fraiches et homogènes, mais le ski semble moins bien gérer les changements de neige on se fait bien secouer (mes amplid Rockwell font bien mieux)

Hors-piste neiges compliquées (redurcies) : les sensations sont mitigées, ici encore j’ai testé des skis qui font mieux sur ce genre de neiges ; comme beaucoup de skis dopés au « light » ou à la sauce "freeride rando" qui combinent de nombreux matériaux différents on ressent ce manque d’homogénéité et de fluidité … peut être aussi dû au contraste entre un patin titane et spatule souple ? mais il faut admettre qu’il est très difficile de juger objectivement un ski sur des neiges compliquées ou changeantes car on retrouve rarement le même type de neige d’un jour à l’autre et qui a envie de s’attarder sur ce genre de neiges ?

Pour moi la journée idéale avec ce ski est plutôt une journée de poudre sur des terrains engagés ou haute montagne ou on va se faire plaisir le matin dans la vierge, l’après-midi dans la trafolle…et on a pu emprunter sereinement des passages raides ou des traversées compliquées qui nécessitent parfois une largeur plus contenue… eh oui ! forcément plus polyvalent que le gun à 122 au patin

C’est un peu un ski pour vieux guide de haute montagne qui veut s’économiser en restant sérieux et efficace car il combine légèreté, sécurité avec son accroche au patin en terrain compliqués et une flottabilité exceptionnelle pour ses côtes, il n’est aussi pas trop lourd sur l’épaule pour un ski au programme freeride tout terrain

Si je prends sur le marché un ski aux mêmes côtes que j’ai testé récemment le Black Crows Daemon …il est pour moi pour moi plus joueur et accessible, doté d’un meilleur pivot et logiquement moins efficace à plein gaz dans les neiges compliquées

Fisher vend « stabilité, contrôle, versatilité » pour ce ski…oui, j’adhère mais si on le prend assez grand pour la stabilité

Ils vendent « mélange fantastique de rigidité et d'agilité pour un ski fluide et confiant » …oui c’est un peu ce qu’on retrouve… ok pour la rigidité (patin - talon), l’agilité (spatule et early rise en peuf ou trafolle) et la confiance (patin bien présent) par contre pour la fluidité c’est moins évident, le toucher de neige est correct sans être parmi les meilleurs à mon goût, on atteint pas le toucher de neige obtenu sur les skis qui travaillent leur noyau bois en densité sur le maximum de la longueur du ski ceci dit, je trouve qu’il s’en sort correctement dans cette tendance de skis qui mixent beaucoup (trop ?) de matériaux différents

Pour qui ?

tout skieur, tout niveau, bien comme paire programme freeride + poudre pour le gabarit light qui ne veut s'économiser l'achat du gun à 120 au patin ...mais qui veut quand même un ski qui déjauge les jours de peuf

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.