Test Dynastar Vertical Eagle 2019

3 tests Dynastar Vertical Eagle.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
Nicolas Berling

Un ski-alpi qui respecte son programme

Dynastar Vertical Eagle
Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,72m | 62kg | Expert | Cranves-Sales
Taille testée : 170
Acheté : 650€ en magasin
Conditions du test : Tout temps (grand ciel bleu, nuageux, neigeux, pluvieux), tout terrain (neige dure, poudreuse, trafolle, moquette, piste), pendant une saison et demie.

Points forts

Légèreté, accroche, maniabilité.

Points faibles

Stabilité.

Tour du propriétaire

Taille testée : 170 cm

Ligne de cotes : 106 - 87 - 118 (rocker spatule)

Poids : 1000 g le ski

Rayon de courbure : 20 m

Fixations : ATK Crest (280 g la fixation)

Chaussures : Tecnica Zero G Tour Scout (1360 g la chaussure)

Après avoir cassé mon ancienne paire de skis de rando en début de saison 2019, je me mets activement à la recherche d'une nouvelle paire plutôt orientée pentes raides. Malgré tout, je souhaitais quand même pouvoir me faire plaisir dans une neige poudreuse.
Après une trentaine de sorties à l'écriture de ce test, les Dynastar Vertical Eagle semblent correspondre en tout point à ce programme.


À la montée

Ces skis sont avant tout légers, ce qui rend les montées vraiment agréables (à condition d'avoir des fixations et des chaussures adéquates). Le rayon de courbure, la flexibilité et la largeur modérée des skis permettent une bonne accroche dans les traversées sur neige dure, ce qui est plutôt rassurant pour un programme ski-alpi. Bien sûr, il reste encore la possibilité de mettre les couteaux en cas de doute ! Rien à signaler en neige poudreuse ; le rocker spatule évite de trop s'enfoncer lorsqu'on fait la trace. Une fois sur le sac, ils se font vite oublier afin de terminer la montée sans encombre.


À la descente

Là encore, le rayon de courbure et la flexibilité des skis assurent une bonne accroche sur neige dure dans les pentes plus raides. D'autre part, bien qu'ils ne soient pas fait pour ça, le rebond des skis permet également de bonnes sensations en virages carvés, dans les pentes plus modérées. Dans une neige poudreuse, la surface de portance est suffisante pour se faire plaisir, d'autant plus que le rocker spatule permet de déjauger plutôt facilement. Le rocker joue aussi bien son rôle dans une moins bonne neige type trafolle, mais je pense que les sensations seront quand même moins agréables pour un gabarit plus fort que le mien. Enfin, la légèreté des skis se fait sentir à la descente, se traduisant par une (trop ?) grande maniabilité et forcément un manque de stabilité.


Pour conclure

Ce sont des skis orientés ski-alpi avec un poids minime et une excellente accroche. Leur stabilité étant limitée, ils s'adressent à des randonneurs qui maîtrisent à la descente.

Pour qui ?

Randonneurs de gabarit modéré qui cherchent de l'accroche et du répondant dans la pente.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.