Test Blizzard Zero G 105 2020

1 test Blizzard Zero G 105.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Blizzard Zero G 105
marcoche

Un bon ski de freerando

Avis sélectionné
Profil du testeur : 47 ans | 1,77m | 70kg | Confirmé / expert | Allinges
Taille testée : 180
Conditions du test : neige dure, non décaillée et beau temps

Points forts

Stabilité, puissance, legereté, maniabilité.

Points faibles

N'existe pas en largeur 115, le prix par rapport a la concurence

Lors du ski test des Marecottes 2020, je me lance dans un comparatif freeride :

Equipé des Dalbello lupo recues en test (merci skipass), je saute sur l’occasion de tester deux modèles de freerando. Je cible: Blizzard zero G 105 et K2 Wayback 106

En 1 heure de test, le temps ne m’a pas permis de mettre les peaux dessus donc je me suis cantonné à enchainer les descentes sur les pistes et bords de pistes.

Pas de grosse poudreuse non plus. Néanmoins, le terrain de jeu était suffisamment exigeant pour bien solliciter le materiel et juger du potentiel (pistes rouges, noire et bord de piste et champs de bosses dans les mélèzes).

 

Place au Blizzard Zero G 105

Présentation :

Cotes : 120 – 105 – 134 avec rocker en talon et spatule

Fixations : kingpin

Poids ski nu : 1,6kgs en 180 R23m

Structure : Noyau bois allégé, carbone, et plaque titanal sous le pied. 


En action :

L’ensemble se manie tout en douceur pas besoin de forcer pour inscrire les skis en courbes. Ils acceptent tout les modes de conduite, en coupée (grandes courbes) ou en dérapage pour virer court. Tres agréables en mode cool. Par contre, On ne peut pas dire pour autant que ces zero G sont polyvalents et accessibles.  

Sur les pistes béton le grip est bon et ne décroche pas sur les plaques de verglas. J’ai aimé ce coté mordant et puissant "made in Blizzard » : un ski léger mais un ski musclé. Très stables, fait pour aller vite en hors piste, dans la trafolle... 

Habitué de ski radicaux et lourds (Redster FIS et Mantra 5), je suis surpris de ce que les Zero G arrivent a encaisser sur les pistes bien dures.

Dans les champs de bosses et les petits boardercross entre les mélèzes, leur vivacité en pivot permet de les placer rapidement au bon endroit… très efficaces sur les changements de direction. Cela grace au rocker Talon qui fait la particularité de ce 105 par rapport aux zero G 85 -95 qui sont en talons plats. 


J'aurais aimé:

- Un rayon de courbe un poil plus court (20m au lieu de 23) 

- Une largeur au patin à 110-115 pour le comparer au scrapper 115 (ma référence)


Bilan :

Comme je l'ai dit, pas testé en monté, mais avec 1,6kg le ski nu, le programme n'est pas d'enchainer les gros dénivelés mais plutôt « freerando » avec un focus assumé sur le plaisir à la descente. En fait le zero G 105 est très proche du Rustler10 avec un rayon plus grand et en plus leger. 

Ces skis se destinent au skieurs aguerris qui mettent les peaux pour aller chercher LA combe vierge.

Pour qui ?

Ces skis se destinent au freerider aguerris qui n'hesitent pas a mettre les peaux pour aller chercher LA combe vierge.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire